Championnat d'Europe 1985 des moins de 18 ans

 

Groupe A (1er, 2, 4, 6 et 7 avril 1985 à Anglet, France)

Organiser une compétition internationale qui commence un 1er avril n'est pas sans occasionner quelques désagréments quand on est en France. Ainsi, un télégramme apparemment fédéral, informe le président de l'Anglet Hormadi Club, Marc Pavlovsky, de la venue du ministre de la jeunesse et des sports, l'ancien patineur Alain Calmat. On se prépare à recevoir l'invité de prestige, on réserve les chambres d'hôtel... et il s'avère qu'il s'agit en fait d'un simple poisson d'avril.

Groupe A

URSS - Norvège 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Finlande - Allemagne de l'ouest 4-2
Allemagne de l'ouest - URSS 1-6 (0-1,0-4,1-1)
Finlande - Norvège 2-3 (1-0,1-3,0-0)
URSS - Finlande 6-0 (1-0,4-0,1-0)
Norvège - Allemagne de l'ouest 5-5 (2-3,2-1,1-1)

Classement : 1 URSS 6, 2 Norvège 3, 3 Finlande 2, 4 RFA 1.

Grosse surprise pour le match d'ouverture : le premier but de la compétition n'est pas inscrit par un des joueurs du favori soviétique, mais par un Norvégien, Nilsen, sur passe de Knold, alors que les Russes jouaient en infériorité numérique à cause d'un surnombre. L'URSS, qui a un peu mal à se faire aux dimensions réduites de la glace de la Barre (56x26) et se ressent du voyage, subit le pressing scandinave en première période, avant de dominer tout de même la suite du match. Mais l'étonnante Norvège ne s'arrête pas là. Elle réussit ensuite un exploit contre la Finlande pour se glisser dans le carré final européen.

 

Groupe B

France - Tchécoslovaquie 3-15 (0-4,1-6,2-5)
Suède - Suisse 7-1 (1-1,4-0,2-0)
Suisse - Tchécoslovaquie 2-8 (1-3,1-5,0-0)
France - Suède 0-15 (0-5,0-6,0-4)
Tchécoslovaquie - Suède 3-5 (0-1,1-1,2-3)
France - Suisse 2-4 (0-1,1-2,1-1)

Classement : 1 Tchécoslovaquie 6, 2 Finlande 4, 3 Suisse 2, 4 France 0.

Dure, la comparaison avec les grosses écuries, pour les jeunes Français. Les deux premières rencontres donnent lieu à une avalanche de buts, et les deux gardiens Antoine Mindjimba et Christophe Latxague doivent se relayer à mi-match pour partager la charge.

 

 

Poule finale

Rappel : URSS - Norvège 5-1
         Tchécoslovaquie - Suède 3-5
Suède - Norvège 11-0 (3-0,5-0,3-0)
URSS - Tchécoslovaquie 3-2 (0-1,1-0,2-1)
Tchécoslovaquie - Norvège 8-2
URSS - Suède 1-1 (1-0,0-0,0-1)

Classement : 1 Suède 5, 2 URSS 5, 3 Tchécoslovaquie 2, 4 Norvège 0.

La Suède est championne d'Europe juniors.

 

Poule de maintien

Rappel : Finlande - Allemagne de l'ouest 4-2
         France - Suisse 2-4
Allemagne de l'ouest - Suisse 2-1 (0-0,1-1,1-0)
France - Finlande 5-21 (4-4,1-8,0-9)
France - Allemagne de l'ouest 0-10 (0-4,0-4,0-2)
Suisse - Finlande 7-7 (2-4,5-2,0-1)

Classement : 1 Finlande 5, 2 RFA 4, 3 Suisse 3, 4 France 0.

L'année même où l'équipe de France senior obtient une promotion historique dans le groupe B, ses deux sélections juniors sont reléguées, preuve que la génération dorée a une fin.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A  Pts
 1 Sami Wahlsten       FIN   7  6  13
 2 Bo Svanberg         SUE   3  9  12
 3 Ulf Dahlen          SUE   7  4  11
 4 Andi Brockmann      ALL   3  7  10
 5 Ladislav Lubina     TCH   6  2   8
 6 Martin Hrstka       TCH   5  3   8
 7 Robert Kron         TCH   3  4   7
 8 Sami Wikström       FIN   6  0   6
 9 Christoph Gelzinus  ALL   5  1   6
10 Roman Andrys        TCH   3  3   6

Meilleur gardien : Arturs Irbe (URSS).

Meilleur défenseur : Rudolph Zaruba (Tchécoslovaquie).

Meilleur attaquant : Ulf Dahlén (Suède).

Équipe-type : Sam Lindståhl (SUE) ; Calle Johansson (SUE) - Yuri Yashin (URSS) ; Martin Hrstka (TCH) - Ulf Dahlén (SUE) - Anatoli Fetisov (URSS).

Trophée du fair-play : Tchécoslovaquie.

 

 

 

Groupe B (24, 25, 27, 29 et 30 mars 1985 à Sofia, Bulgarie)

Groupe A

Pays-Bas - Hongrie 4-3 (1-1,1-1,2-1)
Roumanie - Danemark 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Roumanie - Hongrie 9-1 (1-1,6-0,2-0)
Danemark - Pays-Bas 5-7 (2-0,2-4,1-3)
Hongrie - Danemark 5-9 (3-2,2-2,0-5)
Pays-Bas - Roumanie 2-8 (0-2,0-4,2-2)

Classement : 1 Roumanie 6, 2 Pays-Bas 4, 3 Danemark 2, 4 Hongrie 0.

 

Groupe B

Pologne - Yougoslavie 7-3 (1-0,3-1,3-2)
Bulgarie - Autriche 7-2 (2-0,4-0,1-2)
Autriche - Yougoslavie 6-1 (1-1,4-0,1-0)
Bulgarie - Pologne 3-4 (1-0,1-4,1-0)
Bulgarie - Yougoslavie 5-4 (1-1,3-1,1-2)
Pologne - Autriche 6-3 (3-0,2-3,1-0)

Classement : 1 Pologne 6, 2 Bulgarie 4, 3 Autriche 2, 4 Yougoslavie 0.

 

 

Poule finale

Rappel : Pays-Bas - Roumanie 2-8
         Bulgarie - Pologne 3-4
Pologne - Pays-Bas 7-3 (2-2,2-0,3-1)
Bulgarie - Roumanie 4-5 (1-1,2-2,1-2)
Roumanie - Pologne 4-3 (1-1,1-2,2-0)
Bulgarie - Pays-Bas 4-3 (1-1,2-1,1-1)

Classement : 1 Roumanie 6, 2 Pologne 4, 3 Bulgarie 2, 4 Pays-Bas 0.

La Roumanie est promue dans le groupe A.

 

Poule de maintien

Rappel : Hongrie - Danemark 5-9
         Autriche - Yougoslavie 6-1
Danemark - Yougoslavie 6-5 (2-2,4-2,0-1)
Autriche - Hongrie 5-2 (2-0,1-1,2-1)
Danemark - Autriche 5-4 (2-0,2-3,1-1)
Yougoslavie - Hongrie 3-1 (2-0,1-0,0-1)

Classement : 1 Danemark 6, 2 Autriche 4, 3 Yougoslavie 2, 4 Hongrie 0.

La Hongrie est reléguée dans le groupe C.

 

Meilleur marqueur : Piotr Zdunek (Pologne), 11 points (9 buts et 2 assists).

Meilleur gardien : Istvan Kiraly (Roumanie).

Meilleur défenseur : Cristian Daia (Roumanie).

Meilleur attaquant : Piotr Zdunek (Pologne).

 

 

 

Groupe C (du 19 au 24 mars 1985 à Bressanone, Italie)

Italie - Grande-Bretagne 8-4 (3-0,4-1,1-3)
Grande-Bretagne - Belgique 2-5 (1-2,0-1,1-2)
Italie - Belgique 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Italie - Grande-Bretagne 5-8 (2-2,3-3,0-3)
Belgique - Grande-Bretagne 7-3 (3-1,2-1,2-1)
Italie - Belgique 4-0 (2-0,2-0,0-0)

Classement : 1 Italie 6, 2 Belgique 4, 3 Grande-Bretagne 2.

L'Italie est promue dans le groupe B.

 

Meilleur marqueur : Urban Moroder (Italie), 7 points (5 buts et 2 assists).

Meilleur gardien : Yannick Verstaeppen (Belgique).

Meilleur défenseur : Paul Turner (Grande-Bretagne).

Meilleur attaquant : Maurizio Scudier (Italie).

 

 

Les précédents championnats d'Europe juniors (1984)

Les championnats d'Europe juniors suivants (1986)

 

Retour aux archives