Championnat du monde 1999 des moins de 18 ans

(et d'Europe, divisions I et II)

 

C'est la première édition de ces Mondiaux, qui remplacent les championnats d'Europe pour les groupes A et B. Les autres nations européennes disputent des poules de qualification (divisions I et II).

 

Mondial A (du 8 au 18 avril à Füssen et Kaufbeuren, Allemagne)

Deux poules de cinq : les trois premiers sont qualifiés pour une poule unique qui déterminera le champion du monde et les deux derniers luttent pour le maintien. Les résultats de ces poules qualificatives sont conservés par la suite.

Poule A

Suisse - Suède 0-3 (0-2,0-0,0-1)
Allemagne - République Tchèque 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Suisse - Ukraine 4-1 (1-0,0-0,3-1)
Allemagne - Suède 2-5 (0-3,1-1,1-1)
Ukraine - République Tchèque 1-6 (1-2,0-4,0-0)
Suède - République Tchèque 4-4 (2-2,2-1,0-1)
Allemagne - Suisse 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Ukraine - Allemagne 4-0 (2-0,1-0,1-0)
République Tchèque - Suisse 2-3 (1-2,1-1,0-0)
Suède - Ukraine 10-2 (4-0,2-1,4-1)

Classement : 1 Suède 7, 2 Suisse 6, 3 République Tchèque 4, 4 Ukraine 2, 5 Allemagne 0.

Derrière la Suède, les Suisses, encore vainqueurs des Tchèques, confirment qu'ils rivalisent au plus haut niveau dans cette catégorie et terminent à la deuxième place du groupe. Au contraire, les Allemands, qui avaient bien résisté d'entrée contre les Tchèques, ont accumulé les déconvenues à domicile.

 

Poule B

Slovaquie - Finlande 2-3 (1-0,0-1,1-2)
Russie - États-Unis 2-1 (2-1,0-0,0-0)
Slovaquie - Norvège 7-0 (3-0,2-0,2-0)
États-Unis - Finlande 0-5 (0-1,0-1,0-3)
Norvège - Russie 2-8 (0-4,1-2,1-2)
États-Unis - Slovaquie 5-6 (3-3,1-1,1-2)
Finlande - Russie 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Norvège - États-Unis 2-10 (1-3,1-2,0-5)
Finlande - Norvège 10-2 (4-0,4-0,2-2)
Russie - Slovaquie 2-3 (1-0,0-3,1-0)

Classement : 1 Finlande 8, 2 Slovaquie 6, 3 Russie 4, 4 États-Unis 2, 5 Norvège 0.

En revenant de l'arrière contre les Slovaques le premier jour, les Finlandais ne savaient pas encore qu'ils avaient accompli un pas très important vers la première place. Dans ce groupe difficile, les Norvégiens ont beaucoup souffert, et ce sont les Américains qui les accompagnent dans les barrages pour le maintien.

 

 

Poule finale

Rappel : Slovaquie - Finlande 2-3
         Suisse - Suède 0-3
         Finlande - Russie 3-1
         Suède - République Tchèque 4-4
         République Tchèque - Suisse 2-3
         Russie - Slovaquie 2-3
Slovaquie - Suisse 6-3 (1-0,3-0,2-3)
Suède - Russie 2-3 (0-0,0-1,2-2)
Finlande - République Tchèque 3-1 (1-0,1-1,1-0)
République Tchèque - Russie 5-2 (3-0,0-1,2-1)
Finlande - Suisse 1-6 (0-3,1-2,0-1)
Suède - Slovaquie 4-1 (0-0,2-0,2-1)
Slovaquie - République Tchèque 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Suisse - Russie 4-1 (0-1,1-0,3-0)
Finlande - Suède 2-2 (0-1,1-0,2-1)

Classement : 1 Finlande 7, 2 Suède 6, 3 Slovaquie 6, 4 Suisse 6, 5 République Tchèque 3, 6 Russie 2.

Les Suisses continuent à jouer les trouble-fête chez les juniors. Mais les médailles se refusent à eux : ayant concédé leurs deux défaites contre la Suède et la Slovaquie, avec qui ils sont à égalité de points, les Suisses ne terminent que quatrièmes. La victoire se jouait dans le dernier match entre la Suède et la Finlande, mais les Suédois ne menaient qu'un tiers-temps, les Finlandais prenant ensuite le contrôle du match et assurant le match nul qui leur offrait la médaille d'or.

 

Poule de maintien

Rappel : Ukraine - Allemagne 4-0
         Norvège - États-Unis 2-10
États-Unis - Allemagne 6-0 (3-0,1-0,2-0)
Ukraine - Norvège 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Allemagne - Norvège 4-2 (2-0,0-2,2-0)
États-Unis - Ukraine 6-0 (3-0,2-0,1-0)

Classement : 1 États-Unis 6, 2 Ukraine 4, 3 Allemagne 2, 4 Norvège 0.

Les Allemands évitent une douloureuse chute à domicile en battant les Norvégiens le dernier jour.

Meilleur marqueur : Mikael Berg (Suède), 10 points (4 buts, 6 points).

Meilleur gardien : Ari Ahonen (Finlande).

Meilleur défenseur : Magnus Hedlund (Suède).

Meilleur attaquant : Marian Gaborik (Slovaquie).

Équipe-type : Ari Ahonen (FIN) ; David Jobin (SUI) - Niklas Kronwall (SUE) ; Marian Gaborik (SVK) - Mikko Hyytiä (FIN) - Milan Bartovic (SVK).

 

 

 

Mondial B (du 5 au 11 avril à Pralognan, Méribel et Courchevel, France)

Deux poules de quatre : les deux premiers de chaque poule disputent la poule finale, les autres la poule de maintien.

Poule A

Belarus - Danemark 10-4 (2-1,5-3,3-0)
Italie - Grande-Bretagne 6-2 (1-0,3-2,2-0)
Belarus - Grande-Bretagne 8-1 (1-0,4-0,3-1)
Italie - Danemark 4-4 (1-0,2-1,1-3)
Italie - Belarus 1-5 (0-0,1-3,0-2)
Grande-Bretagne - Danemark 2-8 (1-2,0-3,1-3)

Classement : 1 Belarus 6, 2 Danemark 3, 3 Italie 3, 4 Grande-Bretagne 0.

Le Belarus est largement au-dessus du lot et est candidat à la montée. Derrière, le Danemark arrache la deuxième place à la différence de buts le dernier jour en passant huit buts aux Britanniques.

 

Poule B

France - Hongrie 9-2 (1-2,4-0,4-0)
Autriche - Pologne 6-0 (4-0,1-0,1-0)
France - Pologne 3-5 (1-1,2-2,0-2)
Autriche - Hongrie 14-2 (5-1,6-0,3-1)
France - Autriche 3-3 (1-1,0-1,2-1)
Pologne - Hongrie 8-2 (1-1,2-0,5-1)

Classement : 1 Autriche 5, 2 Pologne 4, 3 France 3, 4 Hongrie 0.

Les Français n'ont pas profité de ce Mondial à domicile en s'inclinant face aux Polonais. Ils ont pourtant accroché les surprenants Autrichiens, sérieux rivaux pour le Belarus, et méritaient de gagner ce match. Les Hongrois auront du mal à maintenir les bons résultats de ces dernières années en équipes de jeunes, car les dernières générations ne sont plus au même niveau. Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu un 14-2 dans un Mondial B (ou un championnat d'Europe) juniors !

 

 

Poule finale

Rappel : Belarus - Danemark 10-4
         Autriche - Pologne 6-0
Autriche - Danemark 3-5 (2-2,0-1,1-2)
Belarus - Pologne 3-3 (0-1,0-2,3-0)
Pologne - Danemark 3-2 (0-0,2-1,1-1)
Belarus - Autriche 2-2 (1-2,0-0,1-0)

Classement : 1 Belarus 4, 2 Autriche 3, 3 Pologne 3, 4 Danemark 2.

Impressionnants en première phase, les Autrichiens déçoivent en s'inclinant face au Danemark. Du coup, le Belarus se contente de deux matches nuls pour accéder au groupe A. Les Autrichiens se consoleront avec le trophée du fair-play.

 

Poule de maintien

Rappel : Italie - Grande-Bretagne 6-2
         France - Hongrie 9-2
Italie - Hongrie 7-1 (2-1,4-0,1-0)
France - Grande-Bretagne 5-1 (2-1,0-0,3-0)
Italie - France 4-1 (0-1,2-0,2-0)
Hongrie - Grande-Bretagne 4-3 (2-2,2-1,0-0)

Classement : 1 Italie 6, 2 France 4, 3 Hongrie 2, 4 Grande-Bretagne 0.

Après une nouvelle défaite contre l'Italie, la France termine à une décevante sixième place. De l'aveu même d'un membre de l'équipe, la FFSG ne s'est pas donné les moyens de la réussite pour ce mondial à domicile, en organisant "une préparation plus que légère".

La Hongrie et la Grande-Bretagne sont reléguées en division I européenne.

 

Meilleurs marqueurs : 1 Morten Green (DAN) 16 points (7 buts, 9 assists).

L'attaquant danois Morten Green a réussi l'exploit d'être sacré la même année meilleur buteur du Mondial B des moins de 20 ans et de celui des moins de 18 ans. Doit-on préciser qu'il est très prometteur ?

Meilleur gardien : Martin Haber (Autriche).

Meilleur défenseur : Christian Mayr (Italie).

Meilleur attaquant : Konstantin Koltsov (Belarus).

Trophée du fair-play : Autriche.

 

 

Il n'y a pas de groupe C mondial : les équipes sont ensuite réparties en Championnat d'Europe (ci-dessous) et en Championnats d'Asie.

 

 

Division I européenne (du 16 au 20 mars à Bucarest, Roumanie)

Poule A

Lettonie - Yougoslavie 24-1 (5-1,8-0,11-0)
Roumanie - Estonie 1-9 (1-3,0-3,0-3)
Lettonie - Estonie 6-2 (2-0,4-0,0-2)
Roumanie - Yougoslavie 8-3 (2-1,3-2,3-0)
Estonie - Yougoslavie 10-1 (3-0,2-0,5-1)
Roumanie - Lettonie 2-11 (0-3,2-4,0-4)

Classement : 1 Lettonie 6, 2 Estonie 4, 3 Roumanie 2, 4 Yougoslavie 0.

 

Poule B

Lituanie - Kazakhstan 5-0 par forfait
Slovénie - Croatie 10-3 (4-0,2-2,4-1)
Lituanie - Croatie 4-3 (2-0,0-3,2-0)
Slovénie - Kazakhstan 6-2 (2-0,2-2,2-0)
Croatie - Kazakhstan 2-10 (0-3,0-1,2-6)
Lituanie - Slovénie 4-6 (1-2,1-1,2-3)

Classement : 1 Slovénie 6, 2 Lituanie 4, 3 Kazakhstan 2, 4 Croatie 0.

 

 

Finale

Lettonie - Slovénie 5-1 (2-0,2-1,1-0)

Match pour la troisième place

Estonie - Lituanie 1-10 (1-2,0-5,0-3)

Match pour la cinquième place

Roumanie - Kazakhstan 0-15 (0-4,0-7,0-4)

Match pour la septième place

Yougoslavie - Croatie 2-14 (2-3,0-4,0-7)

La Lettonie accède au Mondial B tandis que la Yougoslavie est rétrogradée en division II européenne.

 

Meilleur marqueur : Viktors Blinovs (Lettonie), 13 points (8 buts, 5 assists).

Meilleur gardien : Eduard Roitmans (Lettonie).

Meilleur défenseur : Alex Kranic (Slovénie).

Meilleur attaquant : Viktors Blinovs (Lettonie).

 

 

 

Division II européenne (du 1 au 7 mars à Sofia, BUL)

Poule A

Pays-Bas - Irlande 42-0 (12-0,15-0,15-0)
Bulgarie - Israël 3-8 (0-3,1-4,2-1)
Bulgarie - Irlande 9-2 (2-0,4-2,3-0)
Israël - Pays-Bas 2-10 (1-4,0-3,1-3)
Irlande - Israël 1-19 (0-7,1-5,0-7)
Pays-Bas - Bulgarie 12-0 (5-0,5-0,2-0)

Classement : 1 Pays-Bas 6, 2 Israël 4, 3 Bulgarie 2, 4 Irlande 0.

Récemment affiliée à l'IIHF, l'Irlande a un baptême du feu difficile par la faute des Néerlandais. Peut-être étaient-ils fans de Douglas Adams ? La Bulgarie subit une petite humiliation à domicile en étant devancée par Israël.

Poule B

Belgique - Luxembourg 8-1 (3-1,1-0,4-0)
Espagne - Islande 10-1 (2-0,5-0,3-1)
Espagne - Luxembourg 8-1 (2-0,2-0,4-1)
Islande - Belgique 0-10 (0-3,0-3,0-4)
Luxembourg - Islande 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Belgique - Espagne 2-5 (0-0,1-3,1-2)

Classement : 1 Espagne 6, 2 Belgique 4, 3 Luxembourg 2, 4 Islande 0.

Première victoire d'une équipe junior du Luxembourg dans une compétition internationale, avec en prime un blanchissage pour le gardien Michel Welter, qui avait déjà repoussé la bagatelle de 91 tirs face à la Belgique.

Poule finale

Rappel : Israël - Pays-Bas 2-10
         Belgique - Espagne 2-5
Belgique - Pays-Bas 1-1 (0-0,1-1,0-0)
Espagne - Israël 11-2 (4-0,4-1,3-1)
Israël - Belgique 1-14 (1-3,0-4,0-7)
Pays-Bas - Espagne 3-3 (1-2,1-1,1-0)

Classement : 1 Espagne 5, 2 Pays-Bas 4, 3 Belgique 3, 4 Israël 0.

Ce sont les Belges, grâce à un match nul, qui privent les voisins néerlandais de la victoire dans le tournoi, et c'est donc l'Espagne qui est promue en Division I. Le bas niveau des jeunes néerlandais (cette fois-ci, ils n'avaient plus l'excuse de la présence du Kazakhstan) est quand même inquiétant pour les seniors, car on voit mal comment les Pays-Bas pourraient se maintenir durablement en groupe B mondial (sauf naturalisations...).

Poule de maintien

Rappel : Bulgarie - Irlande 9-2
         Luxembourg - Islande 2-0
Islande - Bulgarie 6-5 (0-3,4-1,2-1)
Luxembourg - Irlande 11-0 (4-0,3-0,4-0)
Irlande - Islande 0-14 (0-4,0-5,0-5)
Bulgarie - Luxembourg 5-4 (0-1,2-3,3-0)

Classement : 1 Luxembourg 4, 2 Bulgarie 4, 3 Islande 4, 4 Irlande 0.

Les équipes ont été départagées à la différence de buts particulière (Luxembourg +1, Bulgarie 0, Islande -1). Et la Bulgarie se retrouve ainsi derrière le Luxembourg, qui réalise une bien belle performance, et qui menait même 4-2 après deux tiers-temps contre les Bulgares, avant de craquer dans l'ultime période.

 

Meilleur marqueur : Bert van den Braak (Pays-Bas), 20 points (11 buts, 9 assists).

Trophée du fair-play : Islande.

 

 

L'année précédente (1998)

L'année suivante (2000)

 

Retour aux archives