Championnat du monde 1978 des moins de 20 ans

 

La Pologne, dernière l'année précédente, doit disputer un match de qualification avec la Suisse, mais elle déclare forfait et l'équipe helvétique est donc conviée à participer au Mondial juniors.

 

Mondial (du 22 décembre 1977 au 3 janvier 1978 à Montréal, Hull, Québec, Chicoutimi et Cornwall, Canada)

Groupe A (22, 23 et 25 décembre)

Finlande - Suède 4-4 (1-2,1-1,2-1)
URSS - Suisse 18-1 (4-0,5-0,9-1)
Suisse - Finlande 1-18 (0-4,1-7,0-7)
Suède - URSS 6-3 (2-0,3-1,1-2) 
URSS - Finlande 10-4 (3-1,3-2,4-1)
Suède - Suisse 8-1 (3-0,3-0,2-1) [le 26 décembre]

Classement : 1 Suède 5, 2 URSS 4, 3 Finlande 3, 4 Suisse 0.

 

Groupe B (22, 23 et 25 décembre)

Tchécoslovaquie - Allemagne de l'ouest 5-4 (2-0,2-3,1-1)
Canada - États-Unis 6-3 (2-1,1-2,3-0)
États-Unis - Tchécoslovaquie 5-8 (1-1,1-7,3-0)
Canada - Allemagne de l'ouest 8-0 (4-0,4-0,0-0)
Allemagne de l'ouest - États-Unis 4-8 (1-1,1-4,2-3)
Canada - Tchécoslovaquie 9-3 (4-2,2-1,3-0)

Classement : 1 Canada 6, 2 Tchécoslovaquie 4, 3 États-Unis 2, 4 RFA 0.

 

 

Poule finale (28, 31 décembre et 1er janvier)

Suède - Tchécoslovaquie 1-1 (0-1,0-0,1-0)
Canada - URSS 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Canada - Tchécoslovaquie 6-3 (1-1,1-1,4-1)
URSS - Suède 5-0 (1-0,1-0,3-0)
Tchécoslovaquie - URSS 1-6 (1-2,0-0,0-4)
Canada - Suède 5-6 (2-2,0-2,3-2)

Classement : 1 URSS 6, 2 Suède 3, 3 Canada 2, 4 Tchécoslovaquie 1.

Aprés avoir envoyé une sélection de la ligue junior de l'Ontario un an plus tôt, les Canadiens mettent cette fois sur pied une vraie sélection nationale, avec comme attraction un prodige de 16 ans nommé Wayne Gretzky. Ni les affluences ni le résultat ne sont à la hauteur des espérances. L'URSS leur remonte deux buts grâce à Kozhevnikov, Gurtev et Ryanov. Et ils cèdent également face à la Suède, sur un triplé de Dan Hermansson.

 

Finale (3 janvier à Montréal)

URSS - Suède 5-2 (2-1,2-1,1-0)

Changement dans la formule : une finale est organisée entre les deux premiers, à la demande de la télévision canadienne, qui voulait faire un évènement mais n'aura pas eu son équipe nationale en finale. L'URSS est championne du monde juniors.

 

Poule de maintien (28, 30 et 31 décembre)

Finlande - Allemagne de l'ouest 4-1
États-Unis - Suisse 11-1
États-Unis - Allemagne de l'ouest 6-5
Finlande - Suisse 9-1
Finlande - États-Unis 6-8
Allemagne de l'ouest - Suisse 6-2

Classement : 1 États-Unis 6, 2 Finlande 4, 3 RFA 2, 4 Suisse 0.

La Suisse est reléguée dans le futur groupe B, créé l'année suivante.

 

 

Meilleurs marqueurs

                           B  A Pts
1 Wayne Gretzky      CAN   8  9  17
2 Viktor Skudryuk    URS  10  6  16
3 Sergueï Makarov    URS   8  7  15
4 Bobby Crawford     USA   4  9  13
5 Jorma Sevon        FIN   7  5  12
  Mark Green         USA   7  5  12

Meilleur gardien : Aleksandr Tyzhnik (URSS).

Meilleur défenseur : Vyacheslav Fetisov (URSS).

Meilleur attaquant : Wayne Gretzky (Canada).

Équipe-type : Aleksandr Tyzhnik (URSS) ; Vyacheslav Fetisov (URSS) - Risto Siltanen (FIN) ; Anton Štastný (TCH) - Wayne Gretzky (CAN) - Mats Näslund (SUE).

 

 

Les précédents championnats du monde juniors (1977)

Les championnats du monde juniors suivants (1979)

 

Retour aux archives