Championnat du monde 1988 des moins de 20 ans

 

Groupe A (26, 28, 29, 31 décembre 1987, 1er, 3 et 4 janvier 1988 à Moscou, URSS)

Suède - Canada 2-4 (1-2,0-0,1-2)
États-Unis - Pologne 3-4 (0-1,3-3,0-0)
Finlande - Allemagne de l'ouest 6-0 (1-0,4-0,1-0)
URSS - Tchécoslovaquie 6-4 (2-1,3-1,1-2)

Pologne - Suède 0-13 (0-4,0-2,0-7)
États-Unis - Allemagne de l'ouest 6-4 (2-1,4-1,0-2)
Canada - Tchécoslovaquie 4-2 (2-1,0-1,2-0)
URSS - Finlande 6-2 (3-0,0-0,3-2)

Allemagne de l'ouest - Suède 1-5 (0-2,1-2,0-1)
Finlande - Canada 4-4 (2-1,1-3,1-0)
Tchécoslovaquie - Pologne 6-1 (2-1,1-0,3-0)
URSS - États-Unis 7-3 (1-0,3-1,3-2)

Pologne - Finlande 1-9 (0-0,0-3,1-6)
Tchécoslovaquie - Allemagne de l'ouest 7-4 (2-0,3-3,2-1)
Canada - États-Unis 5-4 (2-2,3-0,0-2)
URSS - Suède 4-2 (2-2,0-0,2-0)

Allemagne de l'ouest - Pologne 6-3 (0-0,3-2,3-1)
Suède - Tchécoslovaquie 5-5 (2-2,1-2,2-1)
Finlande - États-Unis 8-6 (3-4,1-0,4-2)
URSS - Canada 2-3 (0-2,2-1,0-0)

Canada - Allemagne de l'ouest 8-1 (1-0,5-0,2-1)
Suède - Finlande 2-5 (0-3,2-1,0-1)
États-Unis - Tchécoslovaquie 1-11 (0-2,0-6,1-3)
URSS - Pologne 7-2 (3-0,2-1,2-1)

Suède - États-Unis 7-5 (1-1,4-3,2-1)
Pologne - Canada 1-9 (1-2,0-1,0-6)
Finlande - Tchécoslovaquie 2-1 (1-1,0-0,1-0)
URSS - Allemagne de l'ouest 12-2 (6-0,3-1,3-1)

Classement (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Canada            13   6  1  0   37-16  +21
2 URSS              12   6  0  1   44-18  +26
3 Finlande          11   5  1  1   36-20  +16
4 Tchécoslovaquie    7   3  1  3   36-23  +13
5 Suède              7   3  1  3   36-24  +12
6 États-Unis         2   1  0  6   28-46  -18
7 RFA                2   1  0  6   18-47  -29
8 Pologne            2   1  0  6   12-53  -41

Le Canada est champion du monde juniors. Après avoir éclaboussé de son talent le début du tournoi, la jeune étoile soviétique Aleksandr Mogilny, originaire de Khabarovsk dans l'Extrême-Orient russe, se blesse à la jambe avant le match décisif contre les Canadiens, et ne peut y jouer à son plein potentiel. L'URSS y domine 40 à 16 au nombre de tirs, mais perd 2-3 en butant sur le gardien Jimmy Waite. Se rachetant de sa participation aux évènements honteux de l'année précédente, c'est Theoren Fleury qui inscrit le premier but avant d'abattre un gros travail pour préserver l'avantage. L'attaquant de poche considèrera ce match de Moscou comme la plus fabuleuse expérience de sa carrière, même après avoir gagné la Coupe Stanley avec Calgary en 1990.

Alors que le Canada reste au sommet, les États-Unis semblent loin du haut niveau mondial à tout point de vue. D'une part, sur le plan sportif. Battus même par la Pologne, ils ne se maintiennent qu'à la différence de buts. D'autre part, sur le plan organisationnel. Les joueurs sont arrivés avec des casques et des gants de différentes couleurs, et l'IIHF ne les a laissés jouer que quand ce ridicule problème a été résolu. La fédération américaine, qui n'avait même pas fourni l'équipement, va devoir engager à l'avenir de grands chantiers... qui aboutiront à des progrès spectaculaires.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
 1 Aleksandr Mogilny   URS   9  9  18
 2 Thomas Sjögren      SUE   6  9  15
 3 Ola Rosander        FIN   9  5  14
 4 Sergueï Fedorov     CAN   5  7  12
 5 Janne Ojanen        FIN   6  5  11
 6 Robert Reichel      TCH   3  8  11
   Tero Toivola        FIN   3  8  11
 8 Jeremy Roenick      USA   5  4   9
 9 Petr Pavlas         TCH   4  5   9
10 Greg Hawgood        CAN   1  8   9

Meilleur gardien : Jimmy Waite (Canada).

Meilleur défenseur : Teppo Numminen (Finlande).

Meilleur attaquant : Aleksandr Mogilny (URSS).

Équipe-type des journalistes : Jimmy Waite (CAN) ; Greg Hawgood (CAN) - Teppo Numminen (FIN) ; Theoren Fleury (CAN) - Sergueï Fedorov (URSS) - Aleksandr Mogilny (URSS).

 

 

 

Groupe B (du 12 au 21 mars 1988 à Sapporo, Japon)

12 mars
Japon - Roumanie 2-3 (0-3,1-0,1-0)
Norvège - Pays-Bas 5-1 (0-1,2-0,3-0)
Autriche - France 1-3 (0-2,0-0,1-1)
Suisse - Yougoslavie 6-5 (1-4,2-1,3-0)

13 mars
Pays-Bas - Autriche 5-5 (4-1,1-1,0-3)
Japon - Yougoslavie 6-8 (0-0,3-4,3-4)
14 mars
Roumanie - Norvège 0-8 (0-2,0-5,0-1)
France - Suisse 5-6 (1-2,4-1,0-3)

15 mars
Norvège - Autriche 5-2 (2-0,2-1,1-1)
Suisse - Roumanie 2-4 (1-1,0-2,1-1)
France - Yougoslavie 7-6 (3-1,0-4,4-1)
Japon - Pays-Bas 4-4 (2-0,1-2,1-2)

16 mars
Pays-Bas - Yougoslavie 2-2 (1-2,0-0,1-0)
Japon - Autriche 10-7 (3-3,4-3,3-1)
17 mars
Norvège - Suisse 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Roumanie - France 3-6 (1-3,1-1,1-2)

18 mars
Yougoslavie - Norvège 7-6 (3-1,2-4,2-1)
Suisse - Pays-Bas 9-2 (3-0,3-1,3-1)
Autriche - Roumanie 4-6 (0-2,3-3,1-1)
Japon - France 7-1 (2-1,5-0,0-0)

20 mars
Roumanie - Yougoslavie 5-4 (1-1,3-1,1-2)
Japon - Norvège 4-3 (2-0,1-0,1-3)
Suisse - Autriche 8-3 (6-2,1-1,1-0)
France - Pays-Bas 7-5 (1-4,2-1,4-0)

21 mars
France - Norvège 2-8 (2-2,0-2,0-4)
Pays-Bas - Roumanie 1-3 (0-2,0-0,1-1)
Yougoslavie - Autriche 5-4 (3-1,1-2,1-1)
Japon - Suisse 1-1 (1-0,0-0,0-1)

Classement (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Norvège           10   5  0  2   38-18  +20
2 Roumanie          10   5  0  2   24-27  -3
3 Suisse             9   4  1  2   34-23  +11
4 Japon              8   3  2  2   34-27  +7
5 France             8   4  0  3   31-36  -5
6 Yougoslavie        7   3  1  3   37-36  +1
7 Pays-Bas           3   0  3  4   20-35  -15
8 Autriche           1   0  1  6   26-42  -16

La Norvège est promue en groupe A. L'entraîneur tchèque Ludek Bukac, très satisfait de la neuvième place obtenue par son équipe d'Autriche aux JO de Calgary, qui lui avait valu une prolongation d'un an de son contrat, connaît une déconvenue à peine un mois plus tard quand les juniors qu'il dirige aussi sont relégués dans le groupe C.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
1 Knut Walbye          NOR  10  7  17
2 Per Kristian Knold   NOR  10  4  14
3 Tatsuya Hikigi       JAP   8  4  12
4 Bruno Margerit       FRA   7  5  12
  Nik Zupancic         YOU   7  5  12

Trophée du fair-play : Suisse.

 

 

 

Groupe C (18, 20, 21, 23, 24, 26 et 27 mars 1988 à Belluno et Feltre, Italie)

Les deux premiers matchs cités par journée ont eu lieu à Belluno, les deux suivants à Feltre.

Danemark - Corée du nord 5-3 (0-2,2-0,3-1)
Grande-Bretagne - Hongrie 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Italie - Belgique 5-0 (1-0,3-0,1-0)
Bulgarie - Espagne 8-1 (3-1,1-0,4-0)

Bulgarie - Belgique 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Hongrie - Danemark 2-4 (1-1,1-2,0-1)
Italie - Corée du nord 3-2 (0-2,2-0,1-0)
Espagne - Grande-Bretagne 1-4 (0-1,1-2,0-1)

Danemark - Espagne 19-0 (4-0,5-0,10-0)
Grande-Bretagne - Belgique 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Bulgarie - Corée du nord 8-4 (2-1,2-2,4-1)
Italie - Hongrie 3-2 (1-0,2-2,0-0)

Corée du nord - Grande-Bretagne 2-2 (1-1,1-1,0-0)
Hongrie - Bulgarie 0-10 (0-3,0-3,0-4)
Danemark - Belgique 13-0 (7-0,3-0,3-0)
Italie - Espagne 4-2 (1-1,2-0,1-1)

Belgique - Espagne 3-4 (0-3,3-1,0-0)
Danemark - Grande-Bretagne 9-2 (4-0,2-2,3-0) 
Hongrie - Corée du nord 4-1 (3-0,1-1,0-0)
Italie - Bulgarie 4-1 (2-0,1-0,1-1)

Belgique - Hongrie 1-3 (0-0,1-1,0-2)
Bulgarie - Danemark 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Corée du nord - Espagne 5-5 (1-1,3-1,1-3)
Italie - Grande-Bretagne 6-4 (2-3,3-0,1-1)

Grande-Bretagne - Bulgarie 3-7 (0-1,1-1,2-5)
Belgique - Corée du nord 2-3 (0-2,1-0,1-1)
Espagne - Hongrie 6-2 (3-1,1-0,2-1)
Italie - Danemark 2-6 (0-0,1-5,1-1)

Classement (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Danemark          14   7  0  0   59-11  +48
2 Italie            12   6  0  1   27-17  +10
3 Bulgarie          10   5  0  2   39-16  +23
4 Grande-Bretagne    7   3  1  3   21-27  -6
5 Espagne            5   2  1  4   19-45  -26
6 Hongrie            4   2  0  5   14-28  -14
7 Corée du nord      4   1  2  4   20-29  -9
8 Belgique           0   0  0  7    8-34  -26

Le Danemark est promu en groupe B.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
1 Christian Jorgensen  DAN  10  8  18
2 Stephen Johnson      GBR   9  7  16
3 B. Kristensen        DAN   8  8  16
4 Jens Nielsen         DAN   7  5  12
5 Ian Cooper           GBR   5  7  12

Meilleur gardien : Aleksandr Arguirov (Bulgarie).

Meilleur défenseur : Mike Pellegrims (Belgique).

Meilleur attaquant : Christian Jorgensen (Danemark).

 

 

Les précédents championnats du monde juniors (1987)

Les championnats du monde juniors suivants (1989)

 

Retour aux archives