Championnats du monde 1934

 

Dix ans après les championnats d'Europe, Milan accueille cette fois les championnats du monde.

 

Premier tour (du 3 au 5 février 1934)

Les deux premiers de chaque groupe rejoignent le Canada et les États-Unis, qualifiés d'office pour le deuxième tour.

Groupe A

Hongrie - Grande-Bretagne 2-0 (0-0,1-0,1-0)  Miklos 2
Grande-Bretagne - Tchécoslovaquie 2-1 (0-1,1-0,1-0)  Davey, Sexon / Tosicka (Hromadka, Malecek)
Tchécoslovaquie - Hongrie 1-0 (0-0,0-0,1-0))  Hromadka (Malecek)

Classement : 1 Hongrie 2 (+1), 2 Tchécoslovaquie 2 (0), 3 Grande-Bretagne 2 (-1).

Le grand joueur tchèque Josef Malecek, critiqué car pas à son niveau face aux Britanniques, se distingue par sa combativité et sort le palet de la mêlée vers Karel Hromádka sur le but déécisif à deux minutes de la fin du match contre la Hongrie. Ce but a pour effet de qualifier in extremis la Tchécoslovaquie et d'éliminer la Grande-Bretagne dans une égalité à trois.

 

Groupe B

Suisse - Belgique 20-1 (6-0,8-0,6-1)  B.Torriani 7, P.Cattini 5, H.Cattini 4, Pleisch 2, C.Torriani, Müller / Peltzer
France - Roumanie 4-1 (2-0,1-0,1-1)  Savoye, Hassler 2, Quaglia / Anastasiu
Roumanie - Belgique 3-2 (1-1,2-0,0-1)  Cantacuzeno 2, Vacar / Peltzer, Kreitz
Suisse - France 3-0 (2-0,0-0,1-0)  Cattini, Müller 2
Belgique - France 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Suisse - Roumanie 7-2 (3-1,4-1,0-0)  B.Torriani 4, H.Cattini 2, C.Torriani / Cantacuzene, Vacar

Classement : 1 Suisse 6, 2 France 2 (-2), 3 Roumanie 2 (-7), 4 Belgique 2 (-18).

La Belgique est éliminée malgré son succès pour l'honneur contre la France.

 

Groupe C

Autriche - Allemagne 2-1 (0-1,1-0,1-0)  Demmer (Kirchberger), Nowak (Rammer) / Orbanowski (Jaenecke)
Italie - Allemagne 2-3 (2-0,0-2,0-1)  Mazzeri (Venosta), Scotti / Kuhn, Jaenecke, Von Bethmann-Hollweg
Italie - Autriche 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Dionisi

Classement : 1 Allemagne, Autriche et Italie 2 (0).

Les Allemands, privés du talent de Rudi Ball (d'origine juive) après l'arrivée au pouvoir des Nazis, semblent quasiment éliminés quand une erreur d'Erich Römer offre le deuxième but italien à Gianni Scotti, mais ils arrachent la victoire sur une action individuelle de Von Bethmann-Hollweg à quatre minutes de la fin. L'Italie se rattrape en battant les Autrichiens sur un tir lointain d'Ignazio Dionisi après seulement deux minutes de jeu, et les trois équipes sont donc à égalité parfaite. Elles sont du coup toutes qualifiées pour les demi-finales, qui se joueront donc en trois groupes de trois et non en deux groupes de quatre.

 

 

Deuxième tour (du 6 au 8 février 1934)

Groupe A

États-Unis - Tchécoslovaquie 1-0 (0-0,1-0,0-0)  Robert Nilon
Tchécoslovaquie - Autriche 4-0 (0-0,1-0,3-0)  Dorasil, O.Kucera, Malecek, Cetkovský
États-Unis - Autriche 1-0 (1-0,0-0,0-0)  Frank Stubbs

Classement : 1 États-Unis 4, 2 Tchécoslovaquie 2, 3 Autriche 0.

Le gardien Amenth rate son match face aux Tchèques et Oerdögh le remplace face aux Américains, mais encaisse un but malheureux qui ricoche sur son patin. Privée de ses leaders comme Trauttenberg, Göbl, Ertl, Sell et Herbert Bruck (qui a pris sa retraite internationale et entraîne l'équipe italienne), l'Autriche s'en remet aux nouveaux joueurs venus de Klagenfurt, qui a fait sensation en devenant la première équipe de province à remporter le titre, mais pour son premier match international, Reinhold Egger n'a pas de chance en tirant sur le poteau lors de la deuxième période.

 

Groupe B

Italie - Hongrie 0-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-0,0-0)
Suisse - Hongrie 1-0 (0-0,0-0,1-0)  B.Torriani
Italie - Suisse 0-3 (0-1,0-2,0-0)  H.Cattini, B.Torriani 2

Classement : 1 Suisse 4, 2 Hongrie 1 (-1), 3 Italie 1 (-3).

Ni le soutien de quatre mille spectateurs, ni leurs protestations quand l'égalisation locale est annulée pour hors-jeu face à la Suisse, ne suffisent pour que l'Italie du capitaine Frank Roncarelli franchisse le deuxième tour. Même s'il est très difficile de battre son phénoménal gardien István Hircsák, la Hongrie est trop limitée offensivement et est elle aussi éliminée.

 

Groupe C

Canada - France 9-0 (4-0,5-0,0-0)
Canada - Allemagne 6-0 (0-0,3-0,3-0)  Lake, Welsh, Sharpe 2, Rogers 2
Allemagne - France 4-0 (2-0,0-0,2-0)  George, Jaenecke, Lang, Orbanowski

Classement : 1 Canada 4, 2 Allemagne 2, 3 France 0.

Sans grandes vedettes mais avec un collectif bien au point, le Canada écarte sans ménagement ses adversaires.

 

Un barrage est organisé entre les deuxièmes de groupe, auquel la Hongrie ne prend pas part

Allemagne - Tchécoslovaquie 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)  George

L'Allemagne se qualifie en demi-finale par un but sur rebond de Werner George. La Tchécoslovaquie est classée cinquième et la Hongrie sixième.

 

 

Barraghe de consolation (le 6 février 1934)

Grande-Bretagne - Belgique 3-0 (0-0,2-0,1-0)  Erhardt, Dorland, Davey

Dans ce duel entre éliminés du premier tour, la Grande-Bretagne se qualifie pour la poule de consolation.

Poule pour la septième place (du 9 au 11 février 1934)

Autriche - Grande-Bretagne 2-1 (0-1,0-0,2-0)  Tatzer (Kirchberger), Tatzer (Demmer) / Davey
Italie - Roumanie 3-0 (1-0,0-0,2-0)  Venosta, Scotti 2
Autriche - Roumanie 3-0 (0-0,0-0,3-0)  Tatzer, Demmer, Kirchberger
Italie - Grande-Bretagne 1-4 (0-1,0-1,1-2)  Mussi / Jackson, Erhardt, Borland, Davey
Grande-Bretagne - Roumanie 2-1 (2-0,0-1,0-0)  Borland, Davey / Botez
Italie - Autriche 2-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-0,0-0,1-1)  Mussi, Venosta / Csöngei, Kirchberger

Classement : 7 Autriche 5, 8 Grande-Bretagne 4, 9 Italie 3, 10 Roumanie 0.

La France a déclaré forfait pour cette poule de consolation.

 

 

Demi-finales (le 10 février 1934)

États-Unis - Allemagne 3-0 (1-0,1-0,1-0)  Besson 2, Nilon (Besson)
Canada - Suisse 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)  Welsh, Lake / Müller

On passe près de la sensation quand le Canada est mené au score par un but de Putzi Müller, mais Albert ("Ab") Welsh égalise pendant une pénalité de Bibi Torriani. En prolongation, le gabarit imposant de Cliff Lake sauve l'honneur de la feuille d'érable.

 

Match pour la troisième place (le 11 février 1934)

Allemagne - Suisse 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-0,1-0)  Römer, Lang / H. Cattini

Dans ce match qui détermine également le champion d'Europe, la Suisse a la faveur des supporters. Hans Cattini ouvre le score pendant une pénalité de Bethman-Hollweg, mais la "ni-Sturm" fatigue à force de jouer de longues minutes sans changement. En troisième période, les Allemands sont plus frais, mais n'arrivent à concrétiser leur domination. Leur masseur est déjà reparti aux vestiaires avec les crosses quand, à cinq secondes de la fin, un tir lointain désespéré du vétéran Erich Römer égalise. Épuisés physiquement et moralement, les Suisses s'inclinent lors de la deuxième prolongation de cinq minutes sur un lancer frappé de Lang qui surprend le gardien suisse masqué.

 

Finale (le 11 février 1934)

Canada - États-Unis 2-1 (0-1,1-0,1-0)  Lake, Dewey / Stubbs

Le Canada récupère son titre de champion du monde. Il est représenté par les Saskatoon Quakers, qui sont renforcés de Tom Dewar, un défenseur de Moose Jaw qui est parti jouer en Hongrie au BKE Budapest et qui fera neuf matches de NHL avec les New York Rangers en 1943/44. Il peut s'appuyer sur son gardien Conrad Woods qui a établi un record en remportant la Coupe Allan (championnat amateur canadien) sept fois avec sept clubs différents ! L'équipe américaine, constituée de joueurs universitaires de l'Alabama, de Harvard et de Boston, a comme vedettes le gardien Clem Harnedy, qui a un bon déplacement latéral, et le renfort Pete Besson, l'arrière gauche du Rapid de Paris.

 

 

Les précédents championnats du monde (1933)

Les championnats du monde suivants (1935)

 

Retour aux archives