Championnats du Monde 2000

 

Qualifications pour le Mondial A

 

Mondial A (du 28 avril au 14 mai 2000 à Saint-Pétersbourg, Russie)

Les trois premiers de chaque groupe sont qualifiés pour des poules de six tandis que le dernier dispute une poule de relégation.

Groupe A

Belarus - Ukraine 7-3 (3-1,3-1,1-1)
Lettonie - Suède 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Belarus - Lettonie 3-6 (0-2,3-3,1-1)
Suède - Ukraine 7-2 (2-1,3-1,2-0)
Ukraine - Lettonie 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Suède - Belarus 7-0 (4-0,0-0,3-0)

Classement : 1 Suède 6, 2 Lettonie 4, 3 Belarus 2, 4 Ukraine 0.

 

Groupe B

Slovaquie - Autriche 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Italie - Finlande 0-6 (0-2,0-4,0-0)
Slovaquie - Italie 6-2 (2-1,0-0,4-1)
Finlande - Autriche 3-3 (0-0,1-2,2-1)
Autriche - Italie 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Finlande - Slovaquie 2-2 (1-1,1-0,0-1)

Classement : 1 Slovaquie 5, 2 Finlande 4, 3 Italie 2, 4 Autriche 1.

 

Groupe C

Canada - Japon 6-0 (1-0,2-0,3-0)
Norvège - République Tchèque 0-4 (0-1,0-0,0-3)
République Tchèque - Japon 6-3 (2-1,2-1,2-1)
Canada - Norvège 3-4 (0-0,3-3,0-1)
Japon - Norvège 0-9 (0-4,0-3,0-2)
République Tchèque - Canada 2-1 (1-1,1-0,0-0)

Classement : 1 République Tchèque 6, 2 Norvège 4, 3 Canada 2, 4 Japon 0.

 

Groupe D

États-Unis - Suisse 3-3 (1-1,1-1,1-1)
Russie - France 8-1 (3-1,4-0,1-0)
Suisse - France 2-4 (0-0,2-2,0-2)
Russie - États-Unis 0-3 (0-0,0-2,0-1)
France - États-Unis 2-3 (0-2,1-0,1-1)
Russie - Suisse 2-3 (1-1,1-2,0-0)

Classement : 1 États-Unis 5, 2 Suisse 3, 3 Russie 2, 4 France 2.

 

Poule de relégation

Ukraine - Japon 4-0 (3-0,0-0,1-0)
France - Autriche 3-3 (0-2,2-1,1-0)
France - Ukraine 2-3 (0-1,0-1,2-1)
Autriche - Japon 5-3 (2-1,1-1,2-1)
France - Japon 7-2 (3-0,1-1,3-1)
Autriche - Ukraine 3-2 (0-0,0-2,3-0)

Classement : 1 Autriche 5, 2 Ukraine 4, 3 France 3, 4 Japon 0.

Le Japon étant encore repêché pour raisons économiques, la France est reléguée mais cela n'est pas aussi grave que si cela avait eu lieu il y a quelques années, lorsque l'essor des nations de l'ex-bloc de l'Est rendait toute remontée presque impossible. Ils devront disputer un groupe de six pour remonter au Mondial A en 2002.

 

 

Deuxième tour

Groupe E

Rappel : États-Unis - Suisse 3-3
         Lettonie - Suède 1-3
         Russie - États-Unis 0-3
         Belarus - Lettonie 3-6
         Russie - Suisse 2-3
         Suède - Belarus 7-0
Russie - Lettonie 2-3 (0-0,2-3,0-0)
États-Unis - Belarus 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Suède - Suisse 1-1 (0-0,0-0,1-1)
Russie - Belarus 0-1 (0-1,0-0,0-0)
États-Unis - Lettonie 1-1 (0-1,0-0,1-0)
Lettonie - Suisse 1-4 (0-0,0-3,1-1)
Suède - États-Unis 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Suisse - Belarus 3-5 (3-1,0-3,0-1)
Russie - Suède 4-2 (1-1,1-0,2-1)

Classement : 1 États-Unis 8, 2 Suisse 6, 3 Suède 5, 4 Lettonie 5, 5 Belarus 4, 5 Russie 2.

Appliqués et réalistes, les Américains font de surprenants leaders devant de non moins surprenants Suisses, qui perdent néanmoins leurs moyens contre des nations plus faibles. Battus par deux anciennes républiques soviétiques, les Russes sauvent l'honneur le dernier jour, mais terminent à la onzième place, alors qu'ils avaient toujours fait partie des cinq premiers mondiaux. La Lettonie est récompensée de son jeu par une place en quarts de finale.

 

Groupe F

Rappel : Norvège - République Tchèque 0-4
         Italie - Finlande 0-6
         Canada - Norvège 3-4
         Slovaquie - Italie 6-2
         République Tchèque - Canada 2-1
         Finlande - Slovaquie 2-2
Finlande - Canada 1-5 (1-0,0-1,0-4)
République Tchèque - Italie 9-2 (2-0,5-0,2-2)
Slovaquie - Norvège 9-1 (3-0,1-1,5-0)
Canada - Italie 6-0 (2-0,3-0,1-0)
République Tchèque - Finlande 4-6 (2-1,1-2,1-3)
Norvège - Finlande 4-7 (0-2,3-4,1-1)
République Tchèque - Slovaquie 6-2 (1-0,3-2,2-0)
Norvège - Italie 1-1 (0-0,1-0,0-1)
Slovaquie - Canada 3-4 (1-0,1-2,1-2)

Classement : 1 République Tchèque 8, 2 Finlande 7, 3 Canada 6, 4 Slovaquie 5, 5 Norvège 3, 6 Italie 1.

Dans ce groupe sans surprise, les Tchèques impressionnent, mais cèdent devant des Finlandais soudain retrouvés. Malgré leur défaite initiale contre la Norvège, les Canadiens remontent la pente pour se qualifier.

 

 

Quarts de finale

Finlande - Suède 2-1 (0-1,0-0,2-0)
États-Unis - Slovaquie 1-4 (1-0,0-3,0-1)
Suisse - Canada 3-5 (0-1,2-1,1-3)
République Tchèque - Lettonie 3-1 (0-0,3-1,0-0)

Cantonnés à un rôle subalterne l'an passé, les frères Sedin ont maintenant pris une place prépondérante dans l'équipe suédoise. Ils sont assurément parvenus à maturité, mais pas au point de faire basculer un match, comme l'ont prouvé en quart de finale des Finlandais plus offensifs. Après un premier tour disputé dans la facilité, les Suédois ont perdu de leur assurance au fil des obstacles. Ils quittent donc le tournoi, tout comme les Américains, jusque là invaincus avec un peu de réussite, qui ont perdu leur sang-froid contre les Slovaques, et qui n'ont pas su assumer leur statut de favori dans lequel ils sont moins à l'aise que dans un rôle d'outsider. La Suisse a tenté de battre le Canada grâce à une meilleure qualité de patinage, et a failli de peu dans sa tâche. Quant à la Lettonie, elle a réussi à mener au score avant que les Tchèques égalisent sur un palet dégagé directement sur Varada par Arturs Irbe, très bon hormis cette grosse erreur, et que leur jeu de puissance ne la rende à la raison.

 

Demi-finales

Finlande - Slovaquie 1-3 (0-2,1-1,0-0)
République Tchèque - Canada 2-1 (1-1,0-0,1-0)

Moins performants et plus irréguliers que les années précédente, les Finlandais terminent logiquement leur parcours en demi-finales. La surprise vient de leurs vainqueurs, les Slovaques, qui accèdent à leur première finale mondiale, où ils retrouveront leurs ex-compatriotes tchèques, qui se sont imposés face à un Canada limité et indiscipliné.

 

Match pour la troisième place

Finlande - Canada 2-1 (0-1,1-0,1-0)

 

Finale

République Tchèque - Slovaquie 5-3 (3-0,0-1,2-2)

La finale a été le reflet d'un tournoi où les Tchèques ont exploité à merveille les erreurs adverses pour placer des contre-attaques meurtrières, et ont compensé leur énervement et leur indiscipline par un excellent jeu en infériorité numérique. Les Slovaques n'ont rien à se reprocher, et cette médaille d'argent est déjà une énorme victoire pour eux.

 

Meilleur joueur : Martin Procházka (République Tchèque).

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
 1 Miroslav Šatan      SVK  10  2  12
 2 Jirí Dopita         TCH   4  7  11
 3 David Výborný       TCH   4  6  10
 4 Todd Bertuzzi       CAN   5  4   9
 5 Tomáš Vlašák        TCH   4  5   9
 6 Trond Magnussen     NOR   3  6   9
 7 Ryan Smyth          CAN   3  6   9
 8 Michal Sýkora       TCH   5  3   8
 9 Arnaud Briand       FRA   4  4   8
10 Maurice Rozenthal   FRA   3  5   8

Meilleur gardien : Roman Cechmánek (République Tchèque).

Meilleur défenseur : Petteri Nummelin (Finlande).

Meilleur attaquant : Miroslav Šatan (Slovaquie).

Équipe-type des journalistes : Roman Cechmánek (TCH) ; Petteri Nummelin (FIN) - Michal Sykora (TCH) ; Tomaš Vlašak (TCH) - Jirí Dopita (TCH) - Miroslav Šatan (SVK).

Deuxième équipe-type : José Théodore (CAN) ; Zdeno Chara (SVK) - Phil Housley (USA) ; Lubos Bartecko (SVK) - Michal Handzuš (SVK) - David Výborný (TCH).

Trophée du fair-play : Russie.

 

 

 

Mondial B (12, 13, 15, 16, 18, 19 et 21 avril 2000 à Katowice et Cracovie, Pologne)

Grande-Bretagne - Estonie 5-6 (2-3,2-2,1-1)
Allemagne - Slovénie 7-2 (2-1,3-0,2-1)
Pays-Bas - Kazakhstan 3-5 (2-2,1-3,0-0)
Pologne - Danemark 3-3 (2-0,1-2,0-1)

Slovénie - Grande-Bretagne 3-3 (1-1,2-1,0-1)
Allemagne - Pays-Bas 5-1 (0-0,3-0,2-1)
Estonie - Danemark 0-4 (0-2,0-0,0-2)
Pologne - Kazakhstan 2-5 (1-2,1-0,0-3)

Grande-Bretagne - Pays-Bas 9-0 (3-0,2-0,4-0)
Danemark - Slovénie 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Kazakhstan - Estonie 4-2 (3-1,1-1,0-0)
Pologne - Allemagne 6-2 (2-1,2-0,2-1)

Slovénie - Kazakhstan 4-9 (1-4,0-3,3-2)
Estonie - Allemagne 2-3 (1-1,0-2,1-0)
Danemark - Pays-Bas 2-2 (1-1,1-0,0-1)
Pologne - Grande-Bretagne 4-6 (1-1,2-1,1-4)

Pays-Bas - Slovénie 2-2 (1-0,0-1,1-1)
Kazakhstan - Allemagne 2-5 (0-4,0-1,2-0)
Danemark - Grande-Bretagne 4-5 (3-2,1-1,0-2)
Pologne - Estonie 5-1 (1-1,1-0,3-0)

Grande-Bretagne - Kazakhstan 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Allemagne - Danemark 3-2 (2-0,1-2,0-0)
Pays-Bas - Estonie 4-5 (1-1,1-2,2-2)
Pologne - Slovénie 3-1 (2-0,0-0,1-1)

Slovénie - Estonie 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Grande-Bretagne - Allemagne 0-5 (0-0,0-3,0-2)
Kazakhstan - Danemark 4-3 (3-0,0-2,1-1)
Pologne - Pays-Bas 5-1 (0-0,1-0,4-1)

Classement (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Allemagne         12   6  0  1   30-15  +15
2 Kazakhstan        10   5  0  2   30-22  +8
3 Grande-Bretagne    9   4  1  2   31-23  +8
4 Pologne            9   4  1  2   28-19  +9
5 Danemark           6   2  2  3   22-19  +3
6 Estonie            6   3  0  4   19-27  -8
7 Slovénie           2   0  2  5   16-31  -15
8 Pays-Bas           2   0  2  5   13-33  -20

Les espoirs du pays organisateur polonais s'envolent dès les deux premiers matches. Il concède le nul face aux Danois malgré trois buts de Wojciech Tkacz, et il s'incline face au Kazakhstan dans un match dont le tournant est le tir de pénalité manqué à 2-2 par la vedette Mariusz Czerkawski, le jour de ses vingt-huit ans. Pourtant, soutenue par le public du Spodek rempli à ras bord, la Pologne réussit l'exploit de battre les favoris allemands. Elle tient donc son coup d'éclat à domicile.

Cela reste le seul échec de l'Allemagne, qui défait notamment le Kazakhstan qui l'avait giflée l'année précédente. Elle gagne un état d'esprit vainqueur, sans Rürich et MacKay vite blessés, et sans six joueurs de Cologne de Munich retenus par leurs clubs car la DEL ne s'est même pas arrêtée ! Il faut dire que l'Allemagne aurait de toute façon rejoint les prochains championnats du monde puisqu'elle les organise. Mais comme elle occupe la première place, les autres ratent une nouvelle occasion de prendre un billet pour le Mondial A et disputeront la future division I l'an prochain. Parmi eux, on retrouve le Danemark, qui n'a pas su confirmer sa victoire de l'année passée.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
1 Jens Nielsen         DAN   4 10  14
2 Nik Zupancic         SLO   7  4  11
3 Kim Staal            DAN   6  5  11
4 Wojciech Tkacz       POL   5  6  11
5 Mariusz Czerkawski   POL   4  7  11

Meilleur gardien : Joe Watkins (Grande-Bretagne).

Meilleur défenseur : Daniel Kunce (Allemagne).

Meilleur attaquant : Mariusz Czerkawski (Pologne).

Équipe-type : Marc Seliger (ALL) ; Richard Brebant (GBR) - Scott Young (GBR) ; Mariusz Czerkawski (POL) - Leonard Soccio (ALL) - Jens Nielsen (DAN).

Trophée du fair-play : Pologne.

 

 

 

Mondial C (du 20 au 26 mars 2000 en Chine)

Groupe A

Espagne - Hongrie 2-7 (1-2,0-3,1-2)
Corée du Sud - Espagne 10-3 (3-1,3-1,4-1)
Hongrie - Corée du Sud 9-2 (2-0,4-0,3-2)

Classement : 1 Hongrie 4, 2 Corée du Sud 2, 3 Espagne 0.

 

Groupe B

Bulgarie - Roumanie 1-9 (1-2,0-2,0-5)
Croatie - Bulgarie 11-0 (6-0,3-0,2-0)
Roumanie - Croatie 4-4 (1-0,3-2,0-2)

Classement : 1 Croatie 3 (+11), 2 Roumanie 3 (+8), 3 Bulgarie 0.

Surprenants Croates qui remontent les Roumains pour se qualifier pour la poule finale à la différence de buts. Comptant sur le toujours constant Mato Mladenovic et le Russe naturalisé Maksim Viktorov qui a joué quelques-uns des meilleurs matches de sa carrière, la Croatie est ainsi déjà qualifiée pour la future division I, comme les plus attendus Hongrois et Chinois.

 

Groupe C

Yougoslavie - Lituanie 0-8 (0-2,0-4,0-2)
Chine - Yougoslavie 10-0 (4-0,3-0,3-0)
Lituanie - Chine 2-8 (1-4,1-1,0-3)

Classement : 1 Chine 4, 2 Lituanie 2, 3 Yougoslavie 0.

 

 

Poule finale

Croatie - Chine 0-5 (0-1,0-2,0-2)
Chine - Hongrie 2-3 (0-2,2-1,0-0)
Hongrie - Croatie 13-3 (2-0,3-2,8-1)

Classement : 1 Hongrie 4, 2 Chine 2, 3 Croatie 0.

Ces trois nations sont qualifiés pour la future "division I" l'an prochain.

 

Poule pour les places de 4 à 6

Roumanie - Lituanie 5-5 (0-1,3-1,2-3)
Lituanie - Corée du Sud 8-3 (4-0,3-3,1-0)
Corée du Sud - Roumanie 4-3 (3-0,1-1,0-2)

Classement : 4 Lituanie 3, 5 Corée du Sud 2, 6 Roumanie 1.

La Lituanie se qualifie pour la future division I. La Corée du Sud et la Roumanie, grande déception de la compétition, et dont l'entraîneur sera viré peu après, disputeront la division II.

 

Poule pour les places de 7 à 9

Bulgarie - Yougoslavie 3-3 (0-1,3-0,0-2)
Yougoslavie - Espagne 1-1 (0-1,1-0,0-0)
Espagne - Bulgarie 5-3 (1-1,3-2,1-0)

Classement : 7 Espagne 3, 8 Yougoslavie 2, 9 Bulgarie 1.

Ces nations disputeront la division II l'an prochain.

 

 

Meilleurs marqueurs

                              B  A Pts
1 Gábor Ocskay          HON   7  5  12
2 Krisztián Palkovics   HON   5  3   8
3 Maksim Viktorov       CRO   5  3   8
4 Lei Luo               CHI   3  5   8
5 Erikas Steponaitis    LIT   5  2   7

Meilleur gardien : Xue Liu (Chine), 93,6 % d'arrêts.

 

 

 

Mondial D (du 10 au 16 avril 2000 en Islande)

Groupe A

Islande - Turquie 10-0 (2-0,3-0,5-0)
Islande - Israël 3-6 (0-2,3-2,0-2)
Israël - Turquie 15-0 (3-0,6-0,6-0)

Classement : 1 Israël 4, 2 Islande 2, 3 Turquie 0.

Groupe B

Luxembourg - Australie 0-7 (0-4,0-2,0-1)
Nouvelle-Zélande - Luxembourg 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Australie - Nouvelle-Zélande 10-0 (1-0,6-0,3-0)

Classement : 1 Australie 4, 2 Nouvelle-Zélande 2, 3 Luxembourg 0. 

Groupe C

Mexique - Belgique 0-5 (0-2,0-0,0-3)
Afrique du Sud - Mexique 9-4 (5-2,2-1,2-1)
Belgique - Afrique du Sud 10-1 (1-1,4-0,5-0)

Classement : 1 Belgique 4, 2 Afrique du Sud 2, 3 Mexique 0.

 

Poule finale

Australie - Belgique 3-7 (0-2,2-2,1-3)
Belgique - Israël 1-1 (0-0,0-1,1-0)
Israël - Australie 9-3 (2-1,5-0,2-2)

Classement : 1 Israël 3, 2 Belgique 3, 3 Australie 0. 

Poule pour les places de 4 à 6

Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud 2-7 (1-3,1-2,0-2)
Islande - Afrique du Sud 3-9 (3-4,0-5,0-0)
Islande - Nouvelle-Zélande 6-3 (1-1,2-1,3-1)

Classement : 1 Afrique du Sud 4, 2 Islande 2, 3 Nouvelle-Zélande 0. 

Poule pour les places de 7 à 9

Luxembourg - Mexique 1-7 (0-2,1-2,0-3)
Mexique - Turquie 5-2 (1-0,0-1,4-1)
Turquie - Luxembourg 5-7 (3-3,0-3,2-1)

Classement : 1 Mexique 4, 2 Luxembourg 2, 3 Turquie 0.

Le Luxembourg et la Turquie devront disputer une qualification l'an prochain. Les autres nations disputeront la future division II.

 

Meilleur marqueur : Sergueï Zak (Israël), 15 points (11 buts, 4 assists).

Meilleur gardien : Bjorn Steijlen (Belgique), 95,6 % d'arrêts.

 

 

Les précédents championnats du monde (1999)

Les championnats du monde suivants (2001)

 

Retour aux archives