Denver impérial (Frozen Four NCAA 2017)

Favorite du carré final, l'université de Denver n'a pas tremblé et remporte son huitième titre NCAA contre Minnesota-Duluth. Retour sur trois jours à grand spectacle.

 

Demi-finales

Notre Dame - Denver 1-6 (0-2, 0-3, 1-1)
Le portier de Notre Dame Cal Petersen aura tout fait cette saison pour son équipe, mais il n'aura pas pu sauver son camp face à l'armada de Denver en demi-finale du Frozen Four.

Les Pionneers ont copieusement dominé la partie et ne concèdent que trois tirs dans le premier tiers. Dans le même temps, deux de leurs treize essais font mouche. Emil Romig, sorti de derrière la cage, et Henrik Borgström de près placent déjà leur équipe sur les bons rails. Le deuxième tiers est du même tonneau. Des buts de Tariq Hammond, en deux-contre-un, Dylan Gambrell en tour de cage et Evan Ritt d'un tir du poignet donnent cinq buts d'avance à l'université de Denver, qui joue en roue libre. Cam Morrison sauve l'honneur des Fighting Irish en supériorité, à l'aide d'une déviation, et l'espoir de San Jose Gambrell clôture le score en fin de partie. Un match sans souci pour Denver, dominateur à l'échec avant, qui atteint donc la finale du Frozen Four pour la onzième fois de son histoire.

Jeudi 6 avril 2017, United Center de Chicago, 19626 spectateurs.
Arbitrage de Steve McInchak et CJ Beaurline assistés de Joe Hutek et Brett DesRosiers.
Tirs : Notre Dame 17 (3, 8, 6), Denver 42 (13, 16, 13)
Pénalités : Notre Dame 4', Denver 2'

Récapitulatif du score
0-1 à 08'18" : Emil Romig assisté de Colin Staub et Michael Davies
0-2 à 14'50" : Henrik Borgström assisté de Will Butcher et Liam Finlay
0-3 à 34'07" : Tariq Hammond assisté de Evan Janssen et Logan O'Connor
0-4 à 36'27" : Dylan Gambrell assisté de Tariq Hammond et Troy Terry
0-5 à 38'18" : Evan Ritt assisté de Colin Staub
1-5 à 51'24" : Cam Morrison assisté de Jordan Gross et Jake Evans (sup. num.)
1-6 à 56'42" : Dylan Gambrell assisté de Troy Terry et Tariq Hammond

***

Harvard - Minnesota-Duluth 1-2 (1-1, 0-0, 0-1)
La deuxième demi-finale n'aura pas offert un tel festival offensif... la faute à un duel de gardiens mémorable. Merrick Madsen (36 arrêts) et Hunter Miska (39 arrêts) auront tenu le public de l'United Center en haleine. Pour autant, le compteur de tirs masque mal une partie verrouillée : la plupart de ces essais est venu des extérieurs, et aucune équipe n'a abandonné le moindre espace à l'adversaire. Duluth domine le début de partie mais concède trois pénalités. Harvard en profite grâce à son défenseur offensif Adam Fox et Alex Kerfoot, nominé au Hobey Baker. L'attaquant vedette de l'équipe travaille fort et sert Tyler Moy (1-0). En fin de tiers, Dominic Toninato gagne une mise au jeu offensive et Joey Anderson lance au but. Son tir est dévié par un défenseur (1-1). Plus rien ne sera marqué avant le troisième tiers. Harvard pense avoir marqué mais le juge de ligne refuse le but, expliquant avoir perdu trace du palet et avoir eu l'intention de siffler. La controverse résiste à la révision vidéo et le score reste de 1-1.

Après un match fermé, la dernière minute fait figure de final en apothéose. Les Bulldogs marquent en effet le but gagnant à 26,6 secondes de la sirène, lorsque Alex Iafallo dévie un service de Willie Raskob. Match plié ? On aurait pu le penser, mais Harvard va frapper fort. À 14,2 secondes de la fin, Sean Malone voit son tir percuter la barre transversale. Harvard, maudit, intercepte ensuite un dégagement, s'installe, tourne le palet et Luke Esposito lance à la cage... poteau, à 5,5 secondes de la fin ! Le gardien Miska avait la barraka et conduit donc Minnesota-Duluth en finale.

Jeudi 6 avril 2017, United Center de Chicago, 19626 spectateurs.
Arbitrage de Jamie Koharski et Geoff Miller assistés de Kevin Briganti et Tommy George
Tirs : Harvard 40 (14, 10, 16), Minnesota-Duluth 38 (13, 13, 12)
Pénalités : Harvard 4', Minnesota-Duluth 8'

Récapitulatif du score
1-0 à 15'00" : Tyler Moy assisté de Alexander Kerfoot et Adam Fox (sup. num.)
1-1 à 18'24" : Joey Anderson assisté de Dominic Toninato
1-2 à 59'33" : Alex Iaffalo assisté de Willie Raskob et Joey Anderson



Will Butcher joueur de l'année

Le défenseur et capitaine de Denver Will Butcher a remporté le trophée Hobey Baker 2017 de joueur de l'année, et succède ainsi à l'attaquant de Harvard Jimmy Vesey, lauréat en 2016.

Butcher, étudiant en commerce, devance aux votes du comité de 27 membres les attaquants Mike Vecchione (Union) et Zach Aston-Reese (Northeastern).

Will Butcher, 22 ans, a signé cette saison sept buts et 37 pts en 43 matchs, le deuxième meilleur total pour un défenseur. Il termine son cursus universitaire de quatre ans avec une fiche de 28 buts, 75 passes et 103 points en 158 matchs. Drafté par Colorado au cinquième tour, 123e au total, en 2013, Butcher a représenté les Etats-Unis aux championnats du monde U18 en 2012 (or) et 2013 (argent), puis en U20 en 2014 et 2015. Il fut aussi champion en USHL en 2011. Ses relations avec l'Avalanche du Colorado semblaient assez froides il y a quelques mois, et il est possible que Butcher devienne l'un des jeunes agents libres les plus convoités de la NHL s'il n'est pas sous contrat avant le 15 août...

Le natif de Sun Prairie, dans le Wisconsin, est le premier défenseur à recevoir le trophée depuis Matt Gilroy en 2009.


Finale

Minnesota-Duluth - Denver 2-3 (0-0, 1-3, 1-0)

L'université de Denver remporte son premier trophée depuis 2005, et le huitième de son histoire, grâce à une prestation remarquable de Jarid Lukosevicius, auteur du premier triplé en finale depuis 1993. A l'époque, Jim Montgomery avait réussi ce tour de force. Aujourd'hui, ce dernier entraîne Denver... Mais l'autre héros du jour, c'est le gardien Tanner Jaillet, bombardé par Minnesota-Duluth, notamment en troisième tiers. Jaillet, tout juste auréolé du trophée Mike Richter de meilleur gardien de la saison, aura donc justifié son statut en portant les Pionneers au titre.

Denver débutait le match pied au plancher et s'octroyait les neuf premiers tirs du match. Hunter Miska (25 arrêts) tenait son camp, le temps que son équipe entre dans la partie. Il fallait attendre le deuxième tiers pour voir le show Jarid Lukosevicius. A la cinquième minute, il dévie un tir de Michael Davies. Seize secondes plus tard, il bonifie le slalom incroyable de Troy Terry. Après qu'Alex Iaffalo eut réduit le score sur un effort superbe de Joey Anderson, Lukosevicius termine son hat-trick en s'emparant d'un rebond en fin de tiers.

Le troisième tiers s'interrompait après quelques minutes lorsque Tariq Hammond s'écroulait, avec une probable fracture de la cheville. Ses coéquipiers de Denver reculaient, arc-boutés sur leur cage. Ils ne lanceront que deux tirs de plus dans le reste du tiers. Riley Tufte réduisait le score mais cela ne suffisait pas. Tanner Jaillet, intraitable, ne concédait plus rien et Denver soulevait le trophée... avec Hammond, pas vraiment freiné par une cheville en miettes !

Samedi 8 avril 2017, United Center de Chicago, 19783 spectateurs.
Arbitrage de Barry Pochmara et Colin Kronforst assistés de Nick Bradshaw et Johnathan Morrison
Tirs : Minnesota-Duluth 40 (10, 13, 17), Denver 28 (13, 12, 3)
Pénalités : Minnesota-Duluth 4', Denver 2'

Récapitulatif du score
0-1 à 24'44" : Jarid Lukosevicius assisté de Michael Daves et Blake Hillman
0-2 à 25'00" : Jarid Lukosevicius assisté de Troy terry et Michael davies
1-2 à 27'16" : Alex Iafallo assisté de Joey Anderson et Neal Pionk (sup. num.)
1-3 à 32'23" : Jarid Lukosevicius assisté de Dylan Gambrell et Troy Terry
2-3 à 54'39" : Riley Tufte assisté de Avery Peterson et Brendan Kotyk

L'équipe-type du tournoi :
F- Jarid Luosevicius, DU
F- Troy Terry, DU
F- Alex Iafallo, UMD
D- Neal Pionk, UMD
D- Will Butcher, DU
G- Tanner Jaillet, DU