Publicité

KHL : incontestable victoire du SKA

En battant vendredi le Metallurg Magnitogorsk pour mener la série 3-1, le SKA Saint-Pétersbourg avait fait un grand pas vers le titre suprême en KHL. 

Toutefois, après le match 4, une polémique a éclaté lorsque le staff du Metallurg a découvert un dispositif d'enregistrement semblable à un microphone dans leurs vestiaires de l'arène de Saint-Pétersbourg. Mais force est de constater que l'on est bien loin des standards hollywoodiens en matière de superproduction d'espionnage avec un dispositif plutôt rudimentaire. Celui-ci a tout de même été confié à la ligue pour une enquête approfondie.

De retour à Magnitogorsk, Magnitka, au pied du mur, n'a plus du tout le droit à l'erreur. Et c'est sa locomotive qui tente de donner l'impulsion. Dès la 4e minute, Sergei Mozyakin touche le poteau en déviant un tir lointain de Bereglazov. Mais quelques minutes plus tard, son collègue finlandais Oskar Osala a davantage de réussite avec un tir parfaitement croisé (1-0, 08'49"). Saint-Pétersbourg tentera de réagir mais Vasili Koshechkin ne faillit pas, notamment avec un bel arrêt en fin de tiers face à Kokhlachyov. Le gardien de Magnitka permet à son équipe de conserver son avantage d'un but après vingt minutes, bloquant au total 17 tentatives du SKA.

ANTIPIN Viktor 150517 591Et dès le début du deuxième tiers, il ne manque que quelques centimètres à Barabanov qui croise trop son tir. C'est sans conséquence pour Magnitgorsk qui va creuser l'écart dans cette rencontre. Le défenseur Viktor Antipin entre en zone offensive côté gauche et frappe, son puissant lancer passe au-dessus de l'épaule droite de Mikko Koskinen, de nouveau battu (2-0, 23'56").

2-0, les hommes d'Ilya Vorobyov sont bien lancés, encore faut-il résister à la machine pétersbourgeoise. Et celle-ci ne va pas tarder à se réveiller. Zaripov est sanctionné pour un slashing. Profitant d'une entrée en zone supersonique et d'un centre parfait de Evgeni Dadonov, Nikita Gusev réduit le score en reprenant de volée devant le slot (2-1, 27'00"). Deux minutes plus tard, toujours devant l'enclave, c'est au tour d'Aleksandr Barabanov de ne donner aucune pitié à Koshechkin en égalisant (2-2, 29'23"). Enfin, on retrouve le flamboyant premier trio du SKA. Gusev est cette fois-ci à la récupération en zone neutre, Vadim Shipachyov accélère sur son couloir droit et sert à l'opposé Evgeni Dadonov qui ne manque pas la cible (2-3, 34'29"). Malgré un déficit de deux buts, le SKA Saint-Pétersbourg a totalement renversé la situation à son avantage en l'espace de sept minutes et demi. 

Pour autant, le score aurait pu être davantage bouleversé avant la fin de la seconde période période. Mikko Koskinen a dû intervenir devant Filippi et Chris Lee, ce dernier touchant également le poteau. Quant à Koshechkin, il réussit un somptueux double arrêt, de la botte puis de la mitaine, devant Gusev. Cet énième affrontement entre les deux superpuissances de la KHL tient toutes ses promesses.

KOVALCHUK Ilya 150517 1081Mais il reste vingt minutes, le match n'est pas fini. Magnitogorsk remporte le premier engagement du dernier tiers-temps mais le Suédois du SKA Patrik Hersley intercepte le puck, s'avance vers le but mais confie la rondelle à Ilya Kovalchuk, à sa droite, dont le slap termine lucarne opposée (2-4, 40'09"). C'est au tour du SKA Saint-Pétersbourg d'obtenir un avantage de deux buts... qui ne va durer que 46 secondes. Yaroslav Kosov est à son tour à l'interception, il subtilise le puck à Dronov et envoie le palet au fond des filets, côté mitaine de Koskinen (3-4, 40'55").

Le début du dernier tiers est rythmé mais Koskinen et Koshechkin ne cèdent plus par la suite, malgré un joli mouvement individuel de Danis Zaripov. Il reste moins de deux minutes de jeu, Koshechkin rejoint le banc du Metallurg pour un joueur de champ supplémentaire. Et Oskar Osala, devant le but, manque un angle totalement ouvert. C'était la dernière chance d'égalisation, Sergei Plotnikov s'en allant conforter la victoire des visiteurs en cage vide (3-5, 58'54").

Seulement défait à deux reprises durant ces playoffs 2017 (un record sous l'ère KHL), le SKA Saint-Pétersbourg est de nouveau sacré en KHL sans contestation aucune, remportant la deuxième Coupe Gagarine de son histoire, la deuxième en trois ans. Plus volontaires, plus efficaces, plus énergiques, les joueurs du SKA ont offert un troisième trophée à leur entraîneur Oleg Znarok, déjà titré par deux fois avec le Dynamo Moscou.

Il faut préciser que le succès du SKA s'est concrétisé en l'absence de la grande recrue de l'été dernier, Pavel Datsyuk, blessé en début de playoffs. Pour autant, l'impressionnante offensive pétersbourgeoise n'a pas chômé, en particulier avec son incroyable première ligne. Nikita Gusev a totalement assuré le rôle du troisième larron de Shipachyov et Dadonov, auparavant occupé par Artemi Panarin, permettant de concurrencer les Mozyakin, Zaripov et Kovár. Le redoutable premier trio du SKA n'a toutefois pas pu empêcher Vasili Koshechkin (94,3% d'arrêts) de s'emparer du titre de meilleur joueur des playoffs. Un détail si on le compare à la joie de brandir la fameuse coupe du championnat.

Commentaires d'après-match

Mikko Koskinen (gardien de Saint-Pétersbourg) : "Bien sûr qu'une telle victoire est spéciale, nous avons travaillé dur toute l'année pour arriver à un tel résultat. [Il y a deux ans, NDLR] nous étions outsiders, mais cette année, la pression était sur nous. Nous avons eu à la gérer, c'est la grande différence. Mais dans ce cinquième match, nous étions menés 2-0, nous avons pu revenir, c'est incroyable."

Viktor Antipin (défenseur de Magnitogorsk) : "Bien sûr, nous sommes déçus. Je déteste perdre. Mais je pense que nous n'étions pas assez forts, tout simplement. Il nous a manqué de la vitesse et du physique. Mais nous n'avons pas à avoir honte, nous nous sommes battus jusqu'au bout."

Danis Zaripov (attaquant de Magnitogorsk) : "C'est le jeu, c'est le hockey. On a toujours besoin de rêver mais nous n'obtenons pas toujours le résultat souhaité. Nous devons tirer les bonnes conclusions de cette défaite et commencer la prochaine saison avec une préparation plus sérieuse et mieux gérer le championnat."


Metallurg Magnitogorsk - SKA Saint-Pétersbourg 3-5 (1-0, 1-3, 1-2)
Dimanche 16 avril 2017 à 15h00 l'Arena Metallurg. 7500 spectateurs.
Arbitrage de Konstantin Olenin et Mikhail Buturlin assistés de Sergei Shelyanin et Dmitry Sivov.
Pénalités : Metallurg 10' (4', 4', 2'), SKA 6' (2', 2', 2').
Tirs : Metallurg 45 (10, 15, 20), SKA 31 (17, 11, 3).

Évolution du score :
1-0 à 08'49" : Osala assisté de Santala et Khabarov
2-0 à 23'56" : Antipin assisté de Kovár
2-1 à 27'00" : Gusev assisté de Dadonov et Shipachyov (sup. num.)
2-2 à 29'23" : Barabanov assisté de Kovalchuk
2-3 à 34'29" : Dadonov assisté de Shipachyov et Gusev 
2-4 à 40'09" : Kovalchuk assisté de Hersley
3-4 à 40'55" : Kosov
3-5 à 58'54" : Plotnikov assisté de Prokhorkin


Metallurg Magnitogorsk

Attaquants :
Sergei Mozyakin (C, -2) - Jan Kovár (-2, 2') - Danis Zaripov (A, -1, 2')
Oskar Osala - Tommi Santala (+1, 2') - Evgeni Timkin (2')
Yaroslav Kosov (+1) - Tomas Filippi (+1) - Aleksandr Semin (+1, 2')
Vladislav Kaletnik (-1) - Denis Kazionov (-1) - Artyom Zhelezkov
Denis Platonov (-1)

Défenseurs :
Evgeni Biryukov (A) - Viktor Antipin
Chris Lee (-2) - Aleksei Bereglazov (-2)
Yaroslav Khabarov (+1) - Sergei Tereschenko (+1)
Grigori Dronov

Gardien :
Vasily Koshechkin

Remplaçant : Ilya Samsonov (G).

SKA Saint-Pétersbourg

Attaquants :
Ilya Kovalchuk (C, +1) - Jarno Koskiranta (+2) - Aleksandr Barabanov (+1)
Nikita Gusev - Vadim Shipachyov (A) - Evgeni Dadonov
Aleksandr Khokhlachev (-1) - Nikolaï Prokhorkin (2') - Sergei Plotnikov
Aleksandr Dergachyov - Ilya Kablukov (2') - Evgeni Ketov 

Défenseurs : 
Egor Yakovlev (-1) - Anton Belov (-1)
Roman Rukavishnikov (-1) - Patrik Hersley (+3)
Artyom Zub - Dinar Khafizullin (+3, 2') 
Andrei Zubarev - Egor Rykov (-1)

Gardien :
Mikko Koskinen 

Remplaçant : Igor Shestyorkin (G).