Dix tirs en un match, c'est grave docteur ?

Ne pas marquer un seul but dans ses premières trois rencontres internationales de l'Euro Challenge, est-ce la bonne façon de se préparer aux championnats du monde ?

Cette question, le Danemark peut se la poser. Il s'inquiétait initialement surtout pour sa défense, son secteur faible encore amoindri par les blessures de Daniel Nielsen et Stefan Lassen. Tenir défensivement, il l'a pourtant fait sans trop de problème pendant une moitié de match à Mikkeli.

SORENSEN George 160518 022En revanche, l'offensive pose de graves questions. Se faire blanchir deux fois à domicile, en essayant mais en se heurtant à un Julius Hudacek en grande forme dans les cages slovaques, cela passait encore. Mais face à un adversaire aussi bien en place que la Finlande, l'attaque a montré ses limites : dix tirs cadrés en soixante minutes, cela fait peine à voir dans un match international. Le Danemark attend donc comme le Messie l'arrivée prochaine de Nikolaj Ehlers avec ses 64 points au cours de la saison de NHL.

La Finlande s'est donc retrouvée dans sa zone de confort. Le genre de match qu'elle maîtrise tactiquement et où son gardien (aujourd'hui Joni Ortio) récolte un blanchissage facile. Il lui a suffi d'attendre son heure et d'appliquer des recettes simples. Au bout de 28 minutes, Antti Pihlström, missionné devant la cage, était bien seul pour dévier le palet envoyé avec précision depuis la bande par Tommi Kivistö, de manière imparable pour le gardien George Sørensen.

Le 1-0 aurait pu sanctionner ce match ennuyeux, mais le Danemark n'aura même pas la consolation d'une "petite" défaite. Pire, c'est en laissant aller en zone offensive qu'il se fera prendre à revers par une Finlande toujours aussi cruelle en contre-attaque. En 2 contre 1, Julius Junttila attend que Mars Larsen se couche et le contourne pour offrir le palet de but à Tomi Sallinen. À quatre petites secondes de la fin (!), Mika Pyörälä dévie entre les bottes du gardien le slap de Ville Lajunen.

Désignés joueurs du match : Antti Pihlström pour la Finlande et George Sørensen pour le Danemark.

 

Finlande - Danemark 3-0 (0-0, 1-0, 2-0)
Jeudi 13 avril 2017 à 18h30 à la Ikioma Areena de Mikkeli. 3464 spectateurs.
Arbitrage de Jari-Pekka Pajula et Aaro Brännare (FIN) assistés de Hannu Sormunen et Henri Neva (FIN).
Pénalités : Finlande 6' (0', 2', 4') ; Danemark 6' (4', 0', 2').
Tirs : Finlande 30 (7, 11, 12) ; Danemark 10 (2, 3, 5).

Évolution du score :
1-0 à 27'57" : Pihlström assisté de Kivistö
2-0 à 53'10" : T. Sallinen assisté de Junttila et Huhtala
3-0 à 59'56" : Pyörälä assisté de V. Lajunen et Kemppainen


Finlande

Attaquants :
Antti Erkinjuntti - Miro Aaltonen (2') - Olli Palola
Mika Pyörälä (A, +1) - Joonas Kemppainen (+1) - Pekka Jormakka (+1)
Sakari Manninen (+1) - Antti Pihlström (+1) - Marko Anttila
Tommi Huhtala (+1, 2') - Tomi Sallinen (A, +1) - Julius Junttila (+2)
Niko Ojamäki

Défenseurs :
Topi Jaakola (C, +1) - Ville Lajunen (+2, 2')
Veli-Matti Vittasmäki (+1) - Juuso Hietanen (+1)
Anssi Salmela - Miika Koivisto
Tommi Kivistö (+1) - Lasse Kukkonen

Gardien :
Joni Ortio

Remplaçant : Juha Metsola (G). En réserve : Harri Säteri (G), Joonas Järvinen, Jesse Virtanen (D).

Danemark

Attaquants :
Morten Madsen (-1) - Peter Regin (-2) - Mathias From (-1)
Mathias Bau (-1) - Julian Jakobsen (-2) - Nicolai Meyer (-1)
Morten Poulsen (-1) - Steffen Klarskov Nielsen - Kristian Jensen
Kristoffer Lauridsen - Morten Green (C) - Steffen Frank
Nick Olesen

Défenseurs :
Mads Larsen (-1, 2') - Jesper Jensen (-2)
Emil Kristensen (-1) - Markus Lauridsen (-1, 2')
Nicolai Weichel - Oliver Lauridsen (-1, 2')
Matias Lassen - Nicholas B. Jensen

Gardien :
George Sørensen

Remplaçant : Sebastian Dahm (G). En réserve : Simon Nielsen (G).