Victoire historique pour le Danemark

Dans toute son histoire, la Finlande n'avait perdu qu'une fois contre le Danemark, c'était au Mondial de Cologne en 2010.

JORMAKKA Pekka 140510 309Cette année, les Finlandais n'y retrouveront pas le même adversaire, puisqu'ils joueront dans l'autre groupe... à Paris. Mais la défaite survenue en préparation - à domicile à Lappeenranta - fait un peu tâche.

Les Danois ont très rapidement pris l'avantage en pressant fortement la Finlande au fond de sa zone sur leur première supériorité numérique. Peter Regin reçoit le palet près de la cage est le donne en retrait à Jesper Jensen dont le tir sans force est dévié au passage et termine sa course dans les filets. Les Finlandais dominent ensuite la première période mais butent sur le gardien Sebastian Dahm, aussi solide que dans les deux derniers Mondiaux.

Dès le début du deuxième tiers-temps, Julian Jakobsen se laisse surprendre dans sa zone par Pekka Jormakka qui lui prend le palet et décale Joonas Kemppainen tout seul pour l'égalisation. La Finlande croit même reprendre l'avantage au cours de cette période, mais le but est refusé car marqué du patin.

En troisième période, c'est au tour de la Finlande de se montrer nonchalante dans sa zone. Mathias Lassen récupère le palet dans l'enclave et Juha Metsola ne peut complètement arrêter son lancer puissant. L'avantage dure... 8 secondes ! Sur l'engagement, Joonas Kemppainen hérite à nouveau du palet et marque un second but personnel. Ce centre de 100 kilos, compétent défensivement et fort aux mises au jeu, accroît ses chances de figurer au Mondial de Paris (d'autant plus qu'un potentiel concurrent pour la troisième ligne, Jarmo Koskiranta, est forfait). Cela fait au moins une certitude pour une équipe encore en chantier, même si un premier trio à la sauce NHL doit voir le jour (Aho-Filppula-Rantanen).

GREEN Morten 160518 099Ce sera bien la seule satisfaction finlandaise. L'inusable capitaine danois Morten Green, qui fête ce soir sa 305e sélection, marque le but vainqueur d'une belle feinte lors de la prolongation : qui mieux que lui - auteur du but contre la Norvège qui avait monter le Danemark dans l'élite mondiale il y a déjà 15 ans - pour célébrer ce joli succès ?

Les Danois ont perdu (provisoirement ?) Mathias From, qui faisait l'effet d'une pile électrique en première ligne. Le malheureux ailier de 19 ans a pris un palet dans le visage au cours de la deuxième période. Phillip Bruggisser, champion du Danemark avec Esbjerg, prendra sa place dans l'effectif. Nick Olsen et Steffen Frank ont également été écartés. Quatre attaquants importants arrivent cette semaine, Nikolaj Ehlers, Frederik Storm, Nichlas Hardt et Patrick Russell, et permettront au Danemark se s'approcher de ses lignes définitives.

Désignés joueurs du match : Joonas Kemppainen pour la Finlande et Mathias Lassen pour le Danemark.

Commentaires d'après-match

Mathias From (attaquant du Danemark) : "J'ai perdu quatre dents et j'ai une légère commotion. Par conséquent je ne pourrai pas être avec l'équipe cette semaine. Cela dépend de Janne [le sélectionneur Jan Karlsson], mais j'espère être capable de revenir la semaine suivante et de me battre pour une place pour les championnats du monde."

Lauri Marjamäki (entraîneur de la Finlande) : "Notre entame est décevante. Nous n'avons pas réussi un bon départ. Le Danemark a été une nouvelle fois très physique dès le début et a mis l'équipe en difficulté. Le premier tiers a été difficile pour nous. Après, nous avons changé de rythme et joué deux bonnes périodes."

 

Finlande - Danemark 2-3 après prolongation (0-1, 1-0, 1-1, 0-1)
Samedi 15 avril 2017 à 18h30 à la Kisapuisto de Lappeenranta. 4295 spectateurs.
Arbitrage d'Anssi Salonen et Mikko Kaukokari (FIN) assistés de Lauri Nikulainen et Hannu Sormunen (FIN).
Pénalités : Finlande 6' (4', 2', 0', 0') ; Danemark 6' (0', 4', 2', 0').
Tirs : Finlande 28 (6, 8, 12, 2) ; Danemark 20 (10, 4, 5, 1).

Évolution du score :
0-1 à 04'30" : M. Madsen assisté de J. Jensen et Regin (sup. num.)
1-1 à 20'49" : Kemppainen assisté de Jormakka
1-2 à 43'34" : M. Lassen
2-2 à 43'43" : Kemppainen assisté de Vittasmäki et Hietanen
2-3 à 63'34" : Green


Finlande (2' pour surnombre)

Attaquants :
Antti Erkinjuntti (-2) - Miro Aaltonen (-2) - Olli Palola (-1)
Mika Pyörälä (A, +2) - Joonas Kemppainen (+2) - Pekka Jormakka (+2)
Julius Junttila - Sakari Manninen - Marko Anttila
Tommi Huhtala - Tomi Sallinen (A, 2') - Niko Ojamäki

Défenseurs :
Topi Jaakola (C, -2) - Tommi Kivistö (-1)
Veli-Matti Vittasmäki (+2) - Juuso Hietanen (+2)
Anssi Salmela (2') - Miika Koivisto
Joonas Järvinen - Jesse Virtanen

Gardien :
Juha Metsola

Remplaçant : Harri Säteri (G). En réserve : Joni Ortio (G), Lasse Kukkonen, Ville Lajunen (D), Antti Pihlström (A).

Danemark

Attaquants :
Morten Madsen (+1) - Peter Regin - Mathias From
Mathias Bau (-2) - Julian Jakobsen (-1) - Nicolai Meyer (-2)
Morten Poulsen - Steffen Klarskov Nielsen - Kristian Jensen
Kristoffer Lauridsen - Morten Green (C, +1, 2') - Steffen Frank
Nick Olesen

Défenseurs :
Mads Larsen - Jesper Jensen
Emil Kristensen (-1) - Markus Lauridsen (-1, 2')
Nicolai Weichel - Oliver Lauridsen (2')
Matias Lassen

Gardien :
Sebastian Dahm

Remplaçant : Simon Nielsen (G). En réserve : George Sørensen (G), Nicholas B. Jensen (congé pour la naissance de son enfant).