Canada - Finlande (Mondiaux 2017, groupe B)

Les deux équipes sont déjà qualifiées et leur position au classement est connue. Cela n'empêche pas un public nombreux, sauf, comme d'habitude, derrière les buts...

DSC 1131

Un départ canon

La Finlande entame pied au plancher et chauffe déjà le but de Pickard. Après un bon arrêt, les Canadiens relancent avec un peu de chance et Mitch Marner transperce la défense. Il repique au centre, patiente pour fixer le gardien et Ohtamaa et, dans son déplacement latéral, trompe Säteri côté mitaine (1-0).

Sur l'engagement, Calvin Pickard est piégé par un tir raté et Ville Lajunen n'a plus qu'à pousser le palet dans la cage vide (1-1).

Ce départ rapide en trois minutes lance idéalement la partie. Joonas Järvinen prend deux minutes pour accrocher et huit secondes plus tard, le Canada passe devant. Marner donne en retrait et Colton Parayko envoie son déjà traditionnel missile à 164 km/h (2-1).

DSC 1150

Le Canada commence à trouver ses marques. Schenn, servi en bas du cercle, lance à la cage et Säteri n'est pas sûr de son arrêt. La protection de palet, notamment de O'Reilly, provoque une nouvelle faute : Miro Aaltonen se rend coupable d'une crosse haute. Dangereux pour la Finlande. Elle maîtrise bien une équipe canadienne qui en fait trop, cherchant à tout prix la passe parfaite. Marner slalome bien en fin d'avantage et libère Konecny sur le côté, dont le tour de cage ne paie pas.

Le jeu devient physique dans les bandes et, au cours d'un duel, Aho concède deux minutes pour un mauvais geste. Ohtamaa est pour sa part sanctionné de dix minutes de méconduite pour avoir exprimé son mécontentement trop fortement aux officiels. Le power-play canadien, impassible sous les sifflets du public, convertit en dix secondes lorsque la passe dans le dos de Scheifele dans l'enclave trouve Marner au deuxième poteau (3-1).

Säteri doit multiplier les parades face à une formation habile techniquement. Défensivement, le Canada bloque les tirs et relance de manière explosive vers l'avant. Le score de 3-1 à la pause paraît logique.

DSC 1146

Le Canada gère

La reprise manque de rythme et la Finlande doit attendre une crosse haute de Morrissey pour se porter dans le camp adverse à la troisième minute. Cela ne donne rien et Pihlström suit sur le banc des prisons pour faire trébucher.

Le jeu de puissance canadien fait merveille. En fin de séquence, O'Reilly se fait voler par Säteri. Le palet reste jouable et revient sur Scheifele au cercle, qui ne cadre pas devant une cage bien ouverte.

Le gardien se fait cependant surprendre par un tir hors cadre. Un lancer de la bleue file hors cadre et rebondit sur la bande au fond. Le portier finlandais s'avance pour chercher le palet des yeux, mais il était revenu à son pied et Brayden Point se montre le plus vif (4-1). Le but intervient à égalité numérique.

DSC 1141

Peu après, c'est au tour de De Haan de sortir, coupable d'un faire trébucher. La Finlande ne trouve pas l'ouverture. Ce n'est qu'à trois minutes de la pause que les Lions finlandais réduisent la marque. Honka navigue dans la défense, patine, tourne et vire, et décale Ohtamaa à l'opposée. Le défenseur envoie un joli tir puissant à travers la foule, qui trompe Pickard (4-2).

Le but transcende la Finlande, portée par son public. Les Blancs se créent deux chances énormes près de la cage, grâce à la maestria d'Aho, et la défense canadienne se dégage avec un peu de chance.

La dernière minute est canadienne et Skinner est tout proche de reprendre au fond des filets un tir dévié de Parayko. 4-2 après deux tiers rythmés.

DSC 1301

La défense canadienne au travail

La Finlande s'installe vite en attaque... mais perd le palet. Trente secondes de jeu et Duchene intercepte, déboule en échappée, feinte Säteri et creuse l'écart (5-2). C'est le premier point du tournoi de l'attaquant de Colorado.

L'aisance technique des joueurs de Jon Cooper leur procure quantités de situations et O'Reilly trouve encore le poteau sur la présence suivante. Puis, Skinner, en échappée, manque lui aussi son duel. L'ailier des Hurricanes est ensuite puni pour coup de coude.

La Finlande pose son jeu mais ne parvient pas à franchir le rideau défensif, qui bloque nombre de tentatives. Les pénalités s'enchainent : Vlasic pour charge avec la crosse, de Haan pour cinglage, soit 1'02" de cinq-contre-trois. Parayko mène l'escouade défensive et la Finlande, rejetée sur l'extérieur, ne trouve aucune ligne de passe ou de tir. Vlasic revient, puis De Haan : la défense à la feuille d'érable a tenu bon.

La séquence a coupé les ailes des Finlandais, et les dernières minutes apparaissent comme une formalité. Après une crosse haute sur Marner (blessé à la bouche) non sifflée, le Canada bénéficie d'un cinglage. Pickard doit se jeter très loin de son but pour empêcher une échappée finlandaise, sous les acclamations de son capitaine.

DSC 1260

Désignés joueurs du match : Oskar Osala (Finlande) et Mitch Marner (Canada).

Commentaires d'après-match :

DEMERS JasonJason Demers (défenseur du Canada) : "Les équipes spéciales ont fait la différence aujourd'hui. À cinq contre cinq, nous avons été bons, même si nous avons trop reculé en fin de deuxième et troisième tiers. Notre plan de jeu consistait à les repousser vers les extérieurs et nous avons bloqué beaucoup de tirs, été agressifs sur les palets pour dégager. C'est un match solide."

Matt Duchene (attaquant du Canada) : "Ne pas marquer était un grand test d'adversité et j'espère continuer à marquer dans les tours à élimination. Il y a eu trois buts rapides puis nous avons mieux ouvert notre compteur grâce au jeu de puissance, mais nous avons aussi beaucoup marqué à égalité numérique. Je pense que c'est notre record de but dans cette configuration. Nous approchons de notre meilleur niveau au bon moment, et maintenant, chaque match sera décisif."

 

Canada - Finlande 5-2 (3-1, 1-1, 1-0)
Mardi 16 mai 2017, 20h15. AccorHotels Arena de Paris. 10 202 spectateurs.
Arbitrage de Mark Lemelin et Stephen Reneau (USA) assistés de Brian Oliver (USA) et Aleksandr Otmakhov (RUS).
Pénalités : Canada 10' (0', 4', 6'), Finlande 20' (16', 2', 2').
Tirs : Canada 28 (15, 7, 6), Finlande 20 (6, 8, 6).

Récapitulatif du score
1-0 à 02'46" : Marner assisté de Point et Matheson
1-1 à 03'08" : J. Lajunen assisté de Osala
2-1 à 04'06" : Parayko assisté de Marner (sup. num.)
3-1 à 13'45" : Marner assisté de Scheifele et MacKinnon (sup. num.)
4-1 à 28'09" : Point assisté de Matheson et Parayko
4-2 à 36'51" : Ohtamaa assisté de Honka et Kemppainen
5-2 à 40'34" : Duchene assisté de Couturier


Canada

Attaquants
Nathan MacKinnon - Mark Scheifele - Jeff Skinner (2')
Ryan O'Reilly (A) - Claude Giroux (C) - Wayne Simmonds
Alex Killorn (+1) - Sean Couturier (+1) - Matt Duchene (A, +1)
Travis Konecny - Brayden Point - Mitch Marner (-1)
Brayden Schenn (+1)

Défenseurs
Marc-Édouard Vlasic (A, 2', +1) - Colton Parayko (+2)
Jason Demers - Calvin de Haan (4')
Michael Matheson (+1) - Josh Morrissey (2', -1)
Chris Lee (-1)

Gardien
Calvin Pickard (G)

Remplaçant : Chad Johnson (G). Blessé : Tyson Barrie (D, jambe gauche)

Finlande

Attaquants
Sebastian Aho (2') - Valtteri Filppula (A) - Mikko Rantanen
Mika Pyörälä (2') - Joonas Kemppainen (+1) - Miro Aaltonen (2')
Antti Pihlström (2') - Tomi Sallinen - Veli-Matti Savinainen
Markus Hännikäinen - Jani Lajunen - Oskar Osala (+1)

Défenseurs
Atte Ohtamaa - Julius Honka (-1)
Ville Lajunen - Topi Jaakola (A)
Mikko Lehtonen - Juuso Hietanen
Joonas Järvinen - Lasse Kukkonen (C)

Gardien
Harri Säteri

Remplaçant : Joonas Korpisalo (G). Réservistes : Joni Ortio (G), Jesse Puljujärvi (A), Juhamatti Aaltonen (A).

DSC 1312