Hockey Junior

Les championnats du monde des moins de 20 ans.

Organisation des catégories d'âge en France : U22 (anciennement juniors puis espoirs), U18 (cadets), U15 (minimes), U13 (benjamins), U11 (poussins), U9 (moustiques).

Le classement français des clubs formateurs avec lien vers tous les résultats des championnats de jeunes depuis 1972.

Les championnats juniors dans les autres pays : Russie, Suède, Finlande, Norvège, Danemark, Suisse, Autriche, Slovaquie, Slovénie, Belgique, Pays-Bas, Lettonie.

 

États-Unis - Canada (Mondial U20, groupe A)

etats-unis-drapeaucanadian-flagAvant le début du Mondial U20, bon nombre d'experts ne voyaient pas les États-Unis avec une telle santé. Sans les défenseurs Jacob Trouba (Winnipeg) et Seth Jones (Nashville), l'attaquant Alex Galchenyuk (Montréal), tous en poste en NHL, sans le blessé Patrick Sieloff (fracture de la mâchoire), on pointait du doigt leur manque de profondeur. À croire que ce point est à reconsidérer.

Trois matches, trois victoires, 19 buts marqués, 4 encaissés, 58% de réussite en jeu de puissance, les Américains n'ont pas fait de détails face aux Tchèques (5-1), aux Slovaques (6-3) et aux Allemands (8-0). L'attaque dense des USA a donc été intraitable autour du défenseur et capitaine Matt Grzelcyk (6 pts), des attaquants Nicolas Kerdiles (5 pts), Andrew Copp (5 passes) et du duo Vince Hinostroza / Riley Barber (3 buts chacun). Tout va pour le mieux pour la bannière étoilée dirigée par le nouvel entraîneur Don Lucia, au long passé universitaire. Lucia connait actuellement une 27e saison en tant que coach NCAA, sa 15e derrière le banc des Gold Gophers de l'Université du Minnesota.

Les Yankees sont donc sur une bonne dynamique, mais la première place du groupe qu'elle occupe n'est pas encore acquise. Justement, le Canada peut encore y prétendre. L'intérêt de remporter ce match, ce serait d'éviter la Russie et de rencontrer une équipe plus favorable, en l'occurrence la Suisse... même si celle-ci s'est offerte la Finlande lors de la dernière journée !

Canada - Slovaquie (Mondial U20, groupe A)

canadian-flagslovakia-flagDepuis le début du Mondial Junior, avant cette journée de lundi, trois équipes faisaient l'unanimité : la Russie (finalement battue par la Finlande), les États-Unis et la Suède, rarement inquiétés et auteurs de prestations spectaculaires.

Le Canada n'est pas dans ce cas. Malgré une bonne entame de tournoi face à l'Allemagne (7-2), Équipe Canada Junior s'est fait surprendre par la République Tchèque (4-5). Menés à chaque fois dans ce match, les jeunes Canadiens sont apparus nerveux et se sont avérés trop inconstants dans les diverses phases de jeu devant une Tchéquie qui l'a finalement emporté lors de la séance des tirs au but.

Sutter coach CANLa saison dernière, le Canada était reparti sans médaille, une première depuis 15 ans, alors que l'or a été remporté pour la dernière fois en 2009. Pour remédier à ce mal, Hockey Canada avait convaincu Brent Sutter (photo ci-contre) de revenir.

Derrière le banc, il avait excellé en 2005 puis 2006. Il avait rendu, à chaque fois, l'équipe canadienne invincible le temps du tournoi pour finalement arracher, sans opposition, la médaille d'or en finale face aux Russes (6-1 et 5-0).

Mais depuis, le Canada est devenu plus vulnérable, notamment devant les filets, un talon d'Achille sujet à débat ces dernières années. Jake Paterson ayant paru tendre face aux Tchèques, Sutter change son fusil d'épaule et c'est au tour de Zachary Fucale d'avoir sa chance.

Le Québécois, 18 ans, est une célébrité à Halifax puisqu'il est devenu le portier numéro 1 de l'équipe LHJMQ quand il en avait seulement 16. Devenu une référence dans la ligue junior québécoise, il a soulevé en 2013 la fameuse Coupe Memorial, remise à la meilleure équipe junior du pays.

Suède - Finlande (Mondial U20, groupe B)

1600px-Flag of Sweden.svgfinland-flagLe Championnat du monde Junior a à peine commencé que l'on parle déjà de records. Malmö compte bien devenir l'édition la plus réussie sur le sol européen, malgré le tournoi abouti disputé la saison dernière à Oufa. Plusieurs milliers de fans ont déjà pris la direction de la Suède où le peuple Tre Kronor veut se faire entendre.

On ne peut plus retenir cette ferveur qui entoure la sélection aux trois couronnes, cinq fois médaillée ces sept dernières années. Surtout depuis que les arrivées de Filip Forsberg et Elias Lindholm - ménagé contre la Suisse - ont été officialisées, certes sur le tard. Les Predators de Nashville et les Hurricanes de la Caroline ont longtemps laissé planer une certaine incertitude quant à leur participation. Forsberg avait subi une commotion cérébrale et Lindholm, lui aussi blessé dernièrement, avait calmé l'effervescence des médias scandinaves en leur précisant, à une semaine du début de la compétition, qu'il n'avait pas encore le feu vert des "Canes". Finalement, ces deux immenses espoirs du hockey suédois sont présents et font de leur sélection un grand favori de ce Mondial Junior.

Si la première victoire des Suédois fut plutôt modeste - 5-3 contre la Suisse - elle a mis en lumière l'excitation qui règne à Malmö. Le capitaine Filip Forsberg, encensé par les TV et la presse locales, est déjà décisif, à l'origine et à la finition d'un premier but splendide, devant 11 109 spectateurs, un record en Suède pour un match de hockey junior. Un record finalement renouvelé ce samedi pour ce match contre la Finlande avec 11 604 personnes.

L'équipe de France des moins de 20 ans grille son joker

Première désillusion pour l'équipe de France des moins de 20 ans ce soir au Mondial D1B de Dumfries. Face à l'équipe-hôte, le match a été beaucoup plus accroché. Par deux fois, Jordann Perret a fait montre de sa capacité de réaction en égalisant moins de 36 secondes après le but britannique : cela s'est produit tant à la troisième minute qu'à deux minutes de la fin. Le problème, c'est que la seule fois où les Bleuets sont passés devant, sur un but en avantage numérique de Guillaume Leclerc, cela n'a aussi duré que 36 secondes. Malgré le bon match du trio offensif Perret - Laplace - Di Dio Balsamo, la première titularisation du gardien Tom Aubrun s'est donc moyennement passée. Encouragés par 580 spectateurs, les jeunes Britanniques se sont imposés aux tirs au but.

Ce petit faux-pas ne compromet en rien la suite de la compétition. Les Français sont déjà assurés du maintien, car ils ne peuvent plus être rattrapés par le Japon, battu par l'Ukraine et probable relégué. Avec 7 points, ils sont juste derrière l'Italie (8 pts), qui a bouleversé les pronostics en battant le Kazakhstan (6 pts) contre le cours du jeu cet après-midi, grâce à son gardien Martin Rabanser. Il s'agit des deux prochains adversaires des Bleuets, qui devront maintenant marquer des points à chaque match s'ils veulent remonter en D1A, puisqu'ils ont "grillé leur joker".

France - Japon (match amical U20)

Mise en jambes réussie pour les bleuets

2013-12-05-frajaponu20Français et Japonais terminent leur semaine de stage dans le Nord par un match amical à valeur de répétition générale, moins de quatre jours avant leur premier match du Mondial U20 de Division 1B à Dumfries, en Écosse. Les deux formations se sont déjà croisées en 2011, à Tychy en Pologne. À l’époque, la bande de Baazzi, Ritz et Abramov, en route vers la D1A, avait enregistré un large succès (5-0).

Sauf surprise, les objectifs de chacun seront encore très différents cette année : si les bleus chercheront, comme il y a deux ans, à reprendre l’ascenseur vers l’antichambre de l’élite, les Asiatiques viseront avant tout le maintien. Vainqueurs du Mondial de Brasov l’an dernier, les Nippons avaient ponctué leur semaine dans les Carpates par l’exécution d’un ‘gangnam style’ du plus bel effet lors de la remise des médailles. La possibilité de voir les hommes du coach germano-canadien Mark Mahon, nullement inconnu en France car il encadre également depuis une décennie l’équipe sénior venue à Amiens en 2006, de conserver leur sourire dans quelques jours sera l’une des interrogations du prochain Mondial.

Mémorial Ivan Hlinka U18 (Deuxième partie)

Suite du bilan du tournoi U18 'Ivan Hlinka'. Dans cette deuxième partie, les matchs de classement, les demi-finales, la petite finale et la grande finale.

Retrouvez à la fin de l'article une courte analyse, avec les joueurs qui se sont illustrés dans ce tournoi.

Les Bleuets battus par l'Italie

L'équipe de France des moins de 20 ans sera un peu frustrée de son Mondial de division IB. Cet après-midi contre l'Italie, elle a encore dominé aux tirs, mais cela n'a pas suffi. Le gardien Rabanser, formé à Val Gardena et parti aux États-Unis, n'est pas facile à battre. Le score est donc resté à 0-0 après la première période, et ce sont même les Italiens qui ont ouvert le score par Michele Marchetti - élu meilleur joueur du match - à la reprise. Cédric Di Dio Balsamo a égalisé, et Guillaume Leclerc a ensuite marqué en supériorité numérique, mais cet avantage n'a duré que dix-sept secondes avant que Terzago n'égalise.

Le troisième tiers-temps s'est joué pendant les deux pénalités françaises. Tandis que Crinon était en prison, Di Dio Balsamo s'est échappé en infériorité. Mais un retard de jeu de Bogdanoff a permis à Giovanni Morini d'égaliser à cinq minutes de la fin. Et c'est ce même Morini qui inscrivait le but vainqueur (4-3) dans une prolongation capitale, puisque la première équipe à marquer aurait la première place. Désormais, l'Italie n'a plus qu'à battre l'Ukraine - avant-dernière - pour monter en D1A, quel que soit le résultat de France-Kazakhstan qui ne donnerait alors que la deuxième place.

Les Bleuets gagnent en présence de la Coupe Stanley

Le championnat du monde des moins de 20 ans de division IB, est placée sous le haut patronage de la Coupe Stanley, envoyée par le Hall of Fame dans le cadre du centième anniversaire de la fédération britannique Ice Hockey UK. Arrivée ce matin, elle sera exposée dans la patinoire toute la journée de repos de demain. La présence de ce trophée légendaire semble en tout cas particulièrement réussir à l'équipe de France, reléguée de D1A l'an passé.

Wasquehal prépare la venue des bleuets

Ce lundi 4 novembre a marqué une étape importante pour le hockey nordiste. Après plusieurs mois de travaux, la patinoire Serge-Charles, fermée depuis le 12 mai, a en effet été officiellement inaugurée, en présence du premier édile Gérard Vignoble, de la vice-présidente de Lille Métropole Communauté Urbaine chargée des équipements sportifs Michelle Demessine, d'Eric Ropert et de Marie-Claude Raffoux.

Mémorial Ivan Hlinka U18 (Première partie)

Tournoi Ivan HlinkaDu 5 au 10 août se déroulait le tournoi international Ivan Hlinka en République Tchèque et Slovaquie, réservé aux U18. Cette compétition annuelle regroupe les huit meilleurs pays de la planète hockey et donne traditionnellement le coup d'envoi de la saison pour les recruteurs NHL en vue de la prochaine draft.

Le Canada reste sur cinq titres consécutifs. Depuis 1996, seuls la Suède (2007) et les Etats-Unis (2003) ont brisé l'hégémonie du pays à la feuille d'érable.

Le tournoi, créé en 1991, porte le nom du mythique joueur et entraineur tchèque décédé en 2004. Depuis une dizaine d'années, il se déroule conjointement en République Tchèque et Slovaquie.

Dans cette première partie, retour sur les trois premiers jours avec la phase de poule.