Russie – Suisse (Mondial U20, groupe B)

Réaction impérative du favori russe, battu en première journée par les Tchèques. La Suisse, victorieuse de la Biélorussie la veille, a sans doute déjà gagné son billet en quarts de finale, mais voudra bien faire contre l’ogre slave.

Malheureusement, les Helvètes ne vont pas profiter d’un début de rencontre très favorable qui leur offre deux supériorités, pour une crosse haute de Svechnikov, puis pour un coup de coude de Zaitsev. En revanche, quand la Russie bénéficie à son tour d’une telle situation pour une mauvaise charge de Barandun contre la bande, Wuthrich est battu. Abramov et Sokolov travaillent sur le côté gauche et Sokolov repique vers le centre en protégeant son palet. Il donne à Syomin, qui envoie un petit tir du poignet ras glace à longue distance. Le gardien suisse, masqué par Kostin, ne peut rien faire (1-0). Le reste du premier tiers reste assez fermé.

La Suisse ne met que neuf secondes à égaliser dès la reprise ! La mise au jeu est gagnée et Maillard travaille sur le côté droit. Il libère Kurashev, qui envoie en profondeur vers Miranda dans le dos de Makeyev et Polodyan. Sukhachyov s’incline côté mitaine (1-1). Abramov sort ensuite pour deux minutes sans que la Suisse ne parvienne à prendre l’avantage.

Pire, les Helvètes se mettent en danger. Tour de cage de Polodyan, sans réussite, et pas plus pour Altybarmakyan au rebond. Mais peu après, Leuenberger puis Gross concèdent un cinq-contre-trois. La pression monte et la défense s’en sort, avec un gros travail du capitaine Eggenberger. Finalement, la Russie marque à égalité numérique. Syomin lance depuis le point d’appui, Svechnikov traîne dans le slot et Kostin, à l’affût, est esseulé devant le but ouvert (2-1). L’avance tiendra jusqu’à la pause, avec une supériorité russe non convertie dans les dernières secondes. La Suisse n’a lancé que trois tirs à la cage dans une période difficile.

La Suisse tue le reliquat de l’avantage et, quelques secondes plus tard, démarre un contre dévastateur. Heim et Sigrist remontent le palet avec un joli jeu de passes. Jäger déborde sur l’aile gauche, contourne Makeyev, attaque la cage et marque en deux temps (2-2). La joie démonstrative de l’entraîneur Christian Wohlwend envers le buteur est alors assez inhabituelle…

La Russie va ensuite prendre le match à son compte et élever son intensité. Dix minutes plus tard, Kostin entre en zone sur la gauche, bien esseulé. Il patiente, pivote et trouve Kayumov lancé à toute vitesse à l’opposée, qui s’infiltre et marque en hauteur avec des mains très rapides (3-2). À deux minutes du terme, Le Coultre remonte toute la patinoire jusque dans le camp adverse. Mais il trébuche, perd le palet et personne ne l’a remplacé. Ce qui permet à Svechnikov d’initier un deux-contre-un, repris par Ivanov devant la cage. Le tir est sorti de la botte, mais le disque vient frapper le patin de Berni et roule dans le but (4-2). Sur l’engagement, la Suisse sort son gardien. Wuthrich est à peine au banc que Sokolov envoie Abramov dans la neutre, pour un revers cage vide (5-2).

Une victoire logique et méritée de la Russie face à une Suisse combative. La Russie aura l’occasion d’augmenter son capital face à une faible Biélorussie le lendemain. La Suisse aura un jour de repos avant une fin de tournoi compliquée contre les Suédois et les Tchèques.

Désignés joueurs du match : Klim Kostin (Russie) et Philip Wuthrich (Suisse)

 

Russie – Suisse 5-2 (1-0, 1-1, 3-1)
Jeudi 28 décembre 2017, 14h. Harborcenter de Buffalo (USA). 1895 spectateurs.
Arbitrage de Jacob Grumsen (DAN) et Jeremy Tufts (USA) assistés de Jiri Ondracek (TCH) et Peter Sefcik (SVQ).
Pénalités : Russie 6′ (4′, 2′, 0′), Suisse 8′ (2′, 6′, 0′)
Tirs : Russie 37 (9, 16, 12), Suisse 13 (5, 3, 5)

Récapitulatif du score
1-0 à 10’21 » : Syomin assisté de Sokolov (sup. num.)
1-1 à 20’09 » : Miranda assisté de Kurashev et Maillard
2-1 à 38’16 » : Kostin assisté de Svechnikov et Syomin
2-2 à 42’10 » : Jäger assisté de Heim et Sigrist
3-2 à 51’02 » : Kayumov assisté de Kostin
4-2 à 58’18 » : Ivanov assisté de Svechnikov
5-2 à 58’31 » : Abramov assisté de Soklov (cage vide)

Russie

Attaquants
Andrei Altybarmakyan – Mikhail Maltsev (A) – Alexei Polodyan
Artyom Manukyan – German Rubtsov – Artur Kayumov
Dmitri Sokolov – Marsel Sholokhov – Vitali Abramov
Klim Kostin – Georgi Ivanov – Andrei Svechnikov

Défenseurs
Nikolai Knyzhov – Nikita Makeyev (A)
Yegor Zaitsev (C) – Artyom Minulin
Dmitri Samorukov – Anatoli Yelizarov
Vladislav Syomin – Alexander Shepelev

Gardien : Vladislav Sukhachyov

Remplaçant : Alexei Melnichuk (G). Réserviste : Mikhail Berdin (G)

Suisse

Attaquants
Marco Miranda (A) – Philipp Kurashev – Guillaume Maillard
Justin Sigrist – André Heim – Nando Eggenberger (C)
Sven Leuenberger – Valentin Nussbaumer – Axel Simic
Dario Rohrbach – Nicolas Müller – Ken Jäger
Marco Cavalleri

Défenseurs
Tobias Geisser – Nico Gross (A)
Elia Riva – Dominik Egli
Tim Berni – Simon LeCoultre
Davyd Barandun

Gardien : Philip Wüthrich [sorti de sa cage de 58’29 » à 58’31 »]

Remplaçant : Matteo Ritz (G). Réserviste : Akira Schmid​ (G)

Mondial U20RussieSuisse