Amiens : point sur les blessés

À un peu plus de deux semaines de la finale de la Coupe de France qui opposera les Gothiques d’Amiens, vainqueurs en titre, aux Dragons de Rouen, actuels troisièmes du championnat de Ligue Magnus et véritable équipe en forme du moment. Frappés par les blessures depuis le début de la saison, les Gothiques ont pu se renforcer avec les arrivées de Kai Lehtinen (Lyon), Evan Richardson (Briançon) ou encore Francis Drolet (Newcastle Northstars). Le retour du capitaine Joey West à la fin de l’année 2019 a ainsi chamboulé quelque peu les lignes trouvées par Mario Richer et Anthony Mortas. Qu’en est-il des joueurs blessés à l’heure actuelle et de leur éventuel retour ?

Une première certitude, c’est l’absence prolongée de Cain Franson qui ne retrouvera pas la glace cette année. Le n°89 des Gothiques, arrivé cet été, a disputé son dernier match de la saison le 20 décembre 2019 sur la glace d’Anglet. Une commotion cérébrale trop importante serait à l’origine de cette longue absence selon le joueur. Franson ne s’est jamais vraiment imposé comme un leader dans cette équipe malgré un talent indéniable, il a inscrit 14 points (5 buts, 9 assistances) en 24 rencontres. Dans un communiqué sorti ce 30 janvier, les Gothiques d’Amiens annoncent la fin de collaboration entre Franson et le club amiénois pour le reste de la saison.

Le cas de Jérôme Verrier est lui plus rassurant. Victime d’un coup à la tête à Angers le 21 janvier dernier, l’attaquant amiénois devrait être de retour à temps pour disputer la finale, et peut-être même avant selon Mario Richer qui ne veut pas non plus lui faire courir un trop gros risque. Le robuste Québécois a inscrit 8 buts et délivré 16 assistances en 32 matchs cette saison avec le club picard.

Yohan Coulaud, absent depuis le même match face à Angers pour un coup à la tête, devrait également pouvoir jouer la finale de la Coupe de France du 16 février. Tout dépendra des choix de Mario Richer et d’Anthony Mortas dans les joueurs retenus pour jouer ce match ô combien important.

La surprise vient sûrement de Spencer Edwards. L’attaquant canadien n’a disputé qu’un seul petit match cette saison, le premier de la saison des Gothiques à Briançon (Victoire 5-4 des Gothiques). Une blessure au bas du corps l’a éloigné des patinoires durant plusieurs semaines. Relancé à Reims en Coupe de France, le n°90 des Gothiques a rechuté et était de nouveau absent. Le club avait même communiqué le 12 décembre 2019 que le joueur, ayant subi une lourde opération, ne rejouerait pas en 2019/2020. Mais voilà, lors de l’interview d’après match du 28 janvier 2020 opposant les  Gothiques aux Brûleurs de Loups (3-4 a.p.), le coach amiénois Mario Richer annonce clairement un potentiel retour du Canadien pour les play-offs. En effet, Spencer Edwards patine de nouveau et s’entraîne avec le groupe. Reste à voir comment sa situation évoluera et si Mario Richer décidera d’intégrer à son effectif un joueur de retour d’une longue absence.