Catégorie de navigation

Allemagne

Classement IIHF : 8e (2018).20 646 licenciés (5 381 hommes, 2 151 femmes, 13 114 juniors).261 patinoires (dont 45 en plein air). Organisation des championnats : DEL (autonome de la fédération avec délégation officielle), DEL2, Oberliga puis ligues régionales. Juniors (U20, U17, U15). La présentation du championnat allemand 2017/18 Le bilan du championnat allemand 2017/18. Le palmarès du championnat. Grands joueurs : Gustav Jaenecke, Otto Schneitberger, Erich Kühnhackl, Udo Kießling, Dieter Hegen, Marco Sturm, Leon Draisaitl. Grands clubs : Adler Mannheim, Eisbären Berlin, Düsseldorfer EG, Cologne (KEC), EV Füssen, SC Riessersee.

Le récit de la saison allemande

C'est une saison passionnante qui s'est achevée sans playoffs et sans champion en Allemagne. Passionnante parce qu'elle a vu surgir une nouvelle génération de juniors qui ont enfin eu du temps de glace avec les nouveaux règlements et qui a pleinement saisi sa chance. Étonnante aussi parce qu'elle a donné lieu à une dégringolade proprement unique : 18 défaites de suite, c'est du jamais vu dans quelque championnat de hockey que ce soit pour un "grand club", avec un des plus gros budgets du pays, et même la plus grande…

Brent Aubin termine son aventure à Wolfsburg

Brent Aubin a marqué l’histoire des Grizzlys de ses griffes ! L’attaquant canadien est devenu l’un des plus grands joueurs de la cité de Wolfsburg, à l’issue de ses 310 parties jouées dans ce club. Il a marqué la glace en étant le deuxième meilleur pointeur, encore en activité, dans le club avec 222 points. Il est encore le deuxième buteur de l’histoire avec 111 « filets ». Brent a accepté avec grand plaisir d’échanger sur sa situation et sur celle de l’environnement de son club et de répondre à nos…

Mannheim : retraite des légendes Marcel Goc et Christoph Ullmann

Christoph Ullmann, le chouchou du public ! C’est une page importante qui se tourne à Mannheim avec la retraite de deux joueurs incontournables et de légende pour les Adler. L’attaquant Christoph Ullmann avait annoncé sa retraite un peu plus tôt et conclu 818 matchs de DEL avec 485 points inscrits. Bien qu’il ai débuté en 2001 à Cologne et terminé sa carrière par deux saisons à Augsburg, c’est à Mannheim qu’il a marqué l’histoire du championnat et du club. Il y a passé 12 saisons et soulevé deux fois la coupe de…

Road trip : Mannheim – Munich (DEL, 46e journée)

Mannheim, une force du hockey allemand Mannheim est le club le plus puissant en Allemagne, financièrement parlant, et fait partie des favoris pour le titre encore cette année. Champions en titre, les Adler viennent de rejoindre les deux autres clubs majeurs de DEL (Cologne et Düsseldorf) qui ont remporté chacun 8 trophées. Bien sûr les clubs ancestraux ont disparu de l’élite mais laissent une trace dans l’histoire avec leur collection de coupes : Berliner SC (19), Füssen (16) et Riessersee (10). Mannheim est un club qui…

Présentation du championnat allemand 2019/20

Le hockey allemand connaît actuellement une embellie. Ses trois représentants en CHL dominent tous leur sujet et n'ont perdu aucun match dans le temps réglementaire après les quatre premières journées. Si le classement des ligues (pondéré sur quatre ans) s'arrêtait ce jour, la DEL passerait de la cinquième à la deuxième place, et l'Allemagne aurait donc 5 clubs qualifiés au lieu de 3 ! Cette réussite maximale sera peut-être corrigée, mais obtenir au moins un quatrième qualifié semble déjà certain. Cette progression…

Mannheim – Cologne (DEL, 2e journée)

La DEL a repris son activité ce vendredi et la suite (2e journée) se déroule ce dimanche avec une affiche magique. Le duel « classique » propose le champion en titre, Mannheim, face à son adversaire des demi finales, Cologne. Les Adler sont déjà en activité intense depuis le début de leur campagne européenne en CHL. Les « Kölner Haie » présentent un bel effectif cette saison avec quelques changements judicieux, principalement sur le banc. Peter Draisaitl avait été remercié avant les séries et le club…

Bilan de la saison allemande

La saison a été positive pour le hockey allemand, avec le retour des U18 et U20 dans l'élite, et une certaine redécouverte de l'existence des jeunes joueurs. La finale de Munich en Ligue des Champions a exposé la DEL, même si celle-ci subit plus que jamais la domination de quelques rares grands clubs aux gros moyens. Heureusement débarrassés de combats structurels ou de tourmentes financières, les clubs commencent à mieux travailler à moyen terme. La controverse qui aura marqué la saison s'est donc déplacée sur le sujet de…

Présentation du championnat d’Allemagne 2018/19

Bénéficiant encore des bouffées de l'euphorie de la finale olympique, le hockey allemand a vécu un bel été. Le rétablissement annoncé de la promotion/relégation a fait disparaître le point de conflit majeur de ces dernières années, la structuration continue peu à peu et - chose qui paraissait impensable - on voit même apparaître des jeunes. Anthony Rech est cette année le seul Français en DEL, soumis à la concurrence puisqu'il est dans un des deux seuls clubs à avoir un étranger surnuméraire. Quelques anciennes figures de…

Analyse et bilan du championnat d’Allemagne 2017/18

C'est la saison où les hockeyeurs allemands sont devenus des héros en ramenant une médaille olympique et en passant tout près de l'or. La DEL a donc évidemment été mise en lumière, mais cela reflète aussi en clair-obscur certaines carences évidentes dans la formation des jeunes. Analyse et bilan du championnat d'Allemagne 2017/18.

La saison la plus serrée de l’histoire de la DEL

Damien Fleury et le "petit nouveau" Anthony Rech sont encore bien placés dans la lutte pour les play-offs à trois journées de la fin. C'est déjà une performance pour leur "petit club" de Schwenningen, mais absolument rien n'est joué. Tout reste possible entre la 4e et 11e place et, derrière un trio de tête intouchable, le classement de DEL n'a jamais été aussi serré. Revivez le déroulement complet illustré de la saison allemande avant la dernière ligne droite.

Présentation DEL 2017/18 : les jeunes Allemands sacrifiés ?

Un championnat où l'on recense un seul joueur de 21 ans (c'est-à-dire à sa deuxième saison complète senior) avec une place de titulaire pouvant être aligné - hors blessures - sur un total de 14 équipes, est-ce soutenable pour former la relève au haut niveau ? C'est la question que se pose l'Allemagne, où Anthony Rech, seul Français en DEL, fait partie du seul club à vraiment laisser de la place aux joueurs locaux. Voir notre présentation de DEL 2017/18.

Antonin Manavian écarté de Krefeld

L'annonce est arrivée de manière un peu inattendue : Krefeld n'accordera pas de licence pour Antonin Manavian, qui devra donc abandonner ses espoirs de DEL et trouver un autre championnat. Il n'y aura donc qu'un Français cette saison dans la ligue, et c'est celui qui n'était normalement qu'à l'essai, Anthony Rech.

Anthony Rech, jeune papa déjà adopté en DEL

Anthony Rech s'est très bien intégré à Schwenningen. Le manager Jürgen Rumrich et l'entraîneur francophone Pat Cortina ont très vite été convaincus d'avoir fait le bon choix. La transformation de l'essai du joueur de l'équipe de France en contrat définitif n'est donc plus qu'une formalité : c'est un secret de polichinelle depuis déjà quelques semaines à Schwenningen.

Bilan du championnat d’Allemagne 2016/17

Comme les deux ligues ne savent même pas se mettre d'accord sur un arbitrage, le hockey allemand n'arrive pas vraiment à réunir ses forces. Il est comme éclaté en de multiples modèles, entre des grands clubs soutenus par de riches mécènes et de petits clubs qui travaillent parfois très bien mais sans bénéficier des mêmes moyens. Tous les enjeux sont récapitulés dans ce bilan de la saison allemande 2016/17.

Toute la saison allemande commentée

Les signatures d'Antonin Manavian à Krefeld et d'Anthony Rech à Schwenningen replanteront à nouveau le drapeau français en DEL pour la saison à venir. L'occasion de revivre la saison allemande commentée et illustrée.

Allemagne : le pouvoir aux riches ?

Le hockey allemand s'inquiète d'un championnat à deux ou trois vitesses. Les quatre plus gros budgets ont terminé aux quatre premières places de la DEL, et continuent à se renforcer, y compris avec des "gardiens de secours" parfois expérimentés. La barre de qualification n'a jamais été aussi basse, car le bas de tableau est très éloigné du haut, presque sans entre-deux.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

venenatis ultricies felis massa dolor. pulvinar diam luctus Aenean