Catégorie de navigation

Autres pays

Cette page est dédiée aux informations spécifiques aux championnats nationaux de pays autres que ceux listés dans le menu. Vous pourrez bien sûr retrouver tous les résultats y compris pour ces pays. Parmi les principaux d’entre eux, citons le Danemark, la Norvège, la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Espagne, la Pologne, la Hongrie, la Slovénie, la Roumanie, le Bélarus, la Lettonie, l’Ukraine, le Kazakhstan. La vocation de Hockey Archives est aussi de soutenir le développement du hockey aux quatre coins du monde et de faire découvrir les enjeux de chaque pays par le biais d’interviews : Espagne (Pat Cortina), Luxembourg (Håkan Grönlund), Turquie (James MacEachern), Grèce (Dimitrios Kalyvas), Mongolie (Munkhsayan Otgonbayar), Hongrie (Pat Cortina), Israël (Jean Perron), Australie (Glen Foll), Brésil et Portugal (Ronald Calhau).  

Récapitulatif du championnat de Pologne 2013/14

Le défenseur international français Nicolas Besch a conservé son titre de champion de Pologne en changeant (deux fois...) de club, à l'issue d'une saison pour le moins perturbée puisque les clubs en guerre contre la fédération ont carrément arrêté le championnat à mi-saison ! Le championnat de Pologne 2013/14.

La saison britannique 2013/14

Outre-Manche, cette saison aura vu un grand partage des titres en EIHL, un franc succès du Bison de Basingstoke en Premier League, et une restructuration de la National Ice Hockey League côté Nord, qui aura notamment profité à un nouveau venu écossais... Les résultats commentés de Grande-Bretagne.

God Save the Puck #3 : the Steelers steal the light !

(titre : les Steelers volent la lumière) Le hockey britannique célébré comme il se doit… 5 et 6 avril 2014 : le hockey britannique avait rendez-vous en ce week-end le plus important de la saison. Au terme des 52 matchs de phase régulière et des quarts de finale de play-offs, avait sonné l’heure du carré final.

Récapitulatif du championnat d’Ukraine

Les pétro-dollars peuvent-ils couler de manière illimitée et les salaires toujours grimper dans l'ex-URSS ? Ce qui s'est passé en Ukraine cette saison prouve le contraire : le championnat s'est interrompu en plein milieu parce que les participants n'avaient plus de sous, et le grand favori a été exclu des play-offs parce qu'il n'avait toujours pas payé son engagement (ni les derniers salaires...). La page du championnat d'Ukraine.
sem, ut efficitur. porta. in non Aenean odio dapibus tristique facilisis