Catégorie de navigation

Autriche

Classement IIHF : 18e (2021). 7670 licenciés (3294 hommes, 579 femmes, 3797 juniors). 77 patinoires (dont 35 en plein air). Organisation des championnats : la « Erste Bank Eishockey Liga » (abrégée EBEL) accueille un club hongrois, un club slovène, deux clubs italiens et un club tchèque. Intégration sur dossier, par vote des membres. La présentation du championnat autrichien 2020/21. Résultats des années passées : 2021, 2020, 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000…  

Top/flop de février 2009 : Vienne (top)

Les championnats du monde en Autriche en 2005 avait été les pires au niveau des conditions de jeu, à cause d'une glace apocalyptique à Vienne dans une salle servant trop peu souvent au hockey. Un précédent rédhibitoire pour l'IIHF pour organiser un Mondial sur une salle de type Bercy. Après ces évènements qui avaient jeté le discrédit sur les organisateurs autrichiens (il avait même été brièvement évoqué de se replier sur Prague !), le maire de Vienne, Michael Häupl, avait promis qu'une patinoire plus moderne serait…

Top/flop européen de novembre 2007 : Olimpija Ljubljana (flop)

L'Olimpija Ljubljana avait réussi d'excellents débuts dans la ligue autrichienne et avait même pris la tête du classement, mais le premier match de novembre (perdu 5-6 contre Innsbruck après avoir mené 4-0) a été le signe avant-coureur d'un mois catastrophique. L'entraîneur russo-slovène Ildar Rahmatullin s'est fait virer après cinq défaites consécutives pour être remplacé par un Américain, Mike Posma, chargé de motiver un peu plus les renforts étrangers. Les effets ont été limités. Avant la dernière victoire en date contre…

Top/flop européen d’octobre 2007 : Acroni Jesenice (top)

Après sa première saison dans le championnat autrichien, Jesenice a été pillé par des clubs plus riches, mais s'en est remis puisqu'il conteste actuellement la tête du classement à Vienne (l'équipe qui lui a piqué sa première ligne). Les étrangers engagés à l'intersaison par le club slovène sont efficaces, et le seul qui ne l'a pas été, l'ex-international japonais Chris Bright, a été viré sans hésitation. À sa place, l'attaquant suédois Conny Strömberg, habitué des divisions inférieures allemandes, a été pris pour quatre…