Catégorie de navigation

Finlande

Classement IIHF : 4e (2018).76 387 licenciés (30 644 hommes, 6 527 femmes, 39 216 juniors). 308 patinoires (dont 38 en plein air). Organisation des championnats : SM-liiga (15 clubs), Mestis (14 clubs), Suomi-Sarja, II divisioona. Juniors (A = U20, B = U18, C = U16). Le bilan du championnat finlandais 2017/18. Résultats des années passées : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000… Grands joueurs : Urpo Ylönen, Veli-Pekka Ketola, Jari Kurri, Reijo Ruotsalainen, Esa Tikkanen, Saku Koivu, Teemu Selänne.

Pelicans Lahti – Kärpät Oulu (Liiga, 26e journée)

Cela constituait une des plus grosses sensations de cette saison européenne de hockey : l'incroyable série finlandaise du Kärpät Oulu. La quatrième ville du pays n'avait plus connu la défaite depuis quasiment deux mois, un revers subi le 28 septembre à Tampere chez les Ilves. Une invincibilité qui se monte à 17 victoires consécutives, glanées en octobre et en novembre. L'ironie de l'histoire, c'est que ce sont ces mêmes Lynx de Tampere qui ont brisé cette interminable série samedi dernier. Toute bonne chose a une fin,…

L’année-choc pour la Finlande

Le championnat finlandais avait commencé sur un déferlement médiatique contre la violence dans le hockey, mais le parfum de scandale a été dépassé par le choc du départ-surprise d'un club emblématique - Jokerit - vers la KHL. Le bilan de SM-liiga 2012/13 se penche sur cette révolution pour en comprendre les tenants et aboutissants.

HIFK – Jokerit (SM-liiga, 47e journée)

Samedi, la 47e journée du championnat finlandais a retenu l'attention en raison du Talviklassikko, la classique hivernale entre le Jokerit Helsinki, aujourd'hui en blanc, et l'IFK d'Helsinki, habillé d'un maillot rouge très vintage. Un derby populaire, un stade mythique, deux équipes qui sont actuellement au coude à coude dans le top 5, cette rencontre faisait saliver d'avance. En fait, il ne s'agit que du deuxième match en extérieur comptant pour la SM-liiga, initiative prise la saison dernière mais qui a bien failli ne…

Bilan du championnat finlandais

C'est le pays des champions du monde, celui où un gamin aux buts de génie a conquis la planète hockey... après avoir d'abord dû traverser bien des péripéties en championnat. Mais il s'est passé beaucoup d'autres choses en Finlande. Un "Winter Classic" menacé par la neige ? Un entraîneur unijambiste ? Un club qui doit se séparer de son meilleur marqueur, soûl au volant ? Et bien sûr les deux mois cauchemardesques vécus par Heikki Leime à son retour au pays. Retrouvez tout cela dans le bilan de la…

Marko Kiprusoff revient au jeu

On l'avait quitté blessé en finale du championnat de France avec Angers, et contraint à ranger définitivement les patins sur cet échec. Marko Kiprusoff est pourtant apparu aujourd'hui sur la liste des transferts finlandais, avec quatre de ses collègues, que des anciennes grandes figures du TPS Turku ! Si Kiprusoff est le seul champion du monde du lot, la liste comprend Kai Nurminen, ancien meilleur marqueur d'Elitserien et de SM-liiga, Mikko Eloranta, quatre saisons de NHL et multi-médaillé avec la Finlande, Niko…

Leime viré, Auvitu promu

Alors qu'Angers vient de perdre son entraîneur Kevin Constantine, son coach de l'an passé Heikki Leime vient de voir son challenge au TPS Turku s'achever. Il n'a pas obtenu une seule victoire dans le temps réglementaire en 14 journées. L'entraîneur intérimaire Pasi Matikainen a débuté par une victoire en prolongation sur Tappara... avant de perdre 2-9 son deuxième match. Le champion en titre est toujours bon dernier avec 5 points et s'enfonce de plus en plus. Le coach des Pelicans (Mika Toivola) a été viré à son tour…

Heikki Leime et le TPS en grande difficulté

On avait souligné combien la mission de Heikki Leime serait difficile pour succéder à l'entraîneur champion Kai Suikkanen. On n'imaginait pas à quel point. Après onze journées, son TPS Turku est bon dernier avec 3 points et se traîne déjà dix unités de retard sur la dixième place qualificative en play-offs.

Bilan du championnat de Finlande

Heikki Leime a comme défi de remplacer un homme pour le moins étonnant qui a failli ne jamais devenir entraîneur mais qui a conduit le TPS au titre. Et pendant ce temps-là, toute la Finlande n'a d'yeux que pour un joueur paraissant bien meilleur que Saku Koivu au même âge. Découvrez tout cela dans le bilan complet du championnat de Finlande, incluant aussi les évolutions pour la saison qui s'annonce.

Tourmente au Jokerit, « deal de rêve » pour Lukko

Le Jokerit Helsinki a perdu 3-5 hier contre les Pelicans, équipe avec laquelle il était à égalité de points, et il n'arrive donc pas à décoller de sa dernière place au classement de la SM-liiga finlandaise. Il vient donc de licencier aujourd'hui l'ex-sélectionneur national Hannu Aravirta, l'homme qui devait pourtant redonner son âme au club, et son adjoint Antti Törmänen. Aravirta était censé amener un nouveau système de jeu après trois années d'entraîneurs canadiens, mais il n'a jamais réussi à le mettre vraiment en place.…

Jokerit, le favori dernier

Le Jokerit Helsinki était le grand favori du championnat finlandais. Il avait enfin constitué l'équipe que les fans espéraient : un effectif entièrement finlandais avec le retour des anciennes gloires (Niemi, Hentunen) et l'ex-sélectionneur Hannu Aravirta sur le banc pour remplacer les Nord-Américains. Les attentes étaient grandes et la déception est à cette mesure : l'équipe se retrouve dernière du classement après 16 matches ! Juuso Riksman, censé être un des meilleurs gardiens du championnat, plafonne à 88% d'arrêts. Les…

Record terminé pour Lukko

Le record de victoires en début de saison était bloqué à 6 depuis que la SM-liiga a été fondée il y a 34 ans, et il vient d'être battu. Par qui ça ? Jokerit ? Kärpät ? Rien de tout ça, par un petit club qui a joué le barrage de maintien l'an passé : Lukko Rauma. Il a enchaîné 7 victoires de suite dans le temps réglementaire, et a bien failli en ajouter une huitième hier, mais il s'est fait rejoindre par Tappara à trois minutes de la fin avant de s'incliner aux tirs au but. Alors que le championnat finlandais compte de moins…

Début du championnat de Finlande

Après avoir remporté le titre finlandais, le petit club du JYP Jyväskylä a vu s'exiler deux joueurs-clés, sa vedette offensive Jarkko Immonen (Kazan) et son pilier défensif Ville Mäntymaa (Frölunda). Fatalement, il lui sera difficile de confirmer. La conquête de la SM-liiga, qui commence aujourd'hui, aiguise donc d'autres appétits. Le favori désigné, c'est le Jokerit Helsinki. Les jokers, eux, ont fait revenir des internationaux renommés de Russie (Esa Pirnes et Jukka Hentunen) ou de Suède (le plus vieillissant Antti-Jussi…

Sami Ryhänen déménage encore

Sami Ryhänen, le centre finlandais qui avait fait le bonheur de Strasbourg et de Clermont-Ferrand dans sa jeunesse, vient encore de changer de club. Il ne sera donc resté que six mois chez les Blues d'Espoo. Le meilleur semestre de sa carrière puisqu'il est devenu leur meilleur marqueur lors de la Ligue des Champions, mais les supporters lui reprochaient d'être moins performant quand le jeu se durcissait. Ryhänen a été échangé au Tappara contre Teemu Nurmi, un jeune attaquant qui revient d'une blessure à la cheville et qui…

Top/flop européen de décembre 2008 : JYP Jyväskylä (top)

Il était une fois un "petit club"... qui domine aujourd'hui la SM-liiga avec 15 points d'avance ! L'homme qui a conduit le JYP à ce niveau, c'est Risto Dufva. L'ancien entraîneur national des moins de 20 ans est un formateur reconnu, et il a mis en place un système unique en Finlande de coopération avec les écoles de la ville. Une académie qui combine apprentissage du hockey et éducation. Le principe du club est de ne jamais fixer de barrière au cursus scolaire des joueurs. Bien sûr, il arrive parfois qu'ils arrêtent…

Top/flop européen d’octobre 2008 : TPS Turku (flop)

Longtemps, "TPS" a été la meillure traduction finnoise du mot victoire. Entre 1988 et 2001, le club de Turku avait atteint 11 fois la finale du championnat en 13 ans et l'avait remportée 8 fois, avec deux entraîneurs : Hannu Jortikka, auteur de deux triplés à dix ans d'intervalle (1989-1991 et 1999-2001), et le Russe Vladimir Yurzinov qui aussi amené les deux titres de champion d'Europe (1994 et 1997). Cela fait des années que le TPS court après son passé. Après l'échec du retour de Jortikka, le destin du club avait été…

Top/flop européen de septembre 2008 : Lukko Rauma (top)

Après avoir troqué le jaune pour le bleu comme couleur de maillot à domicile cette saison, le Lukko Rauma tutoie le ciel, en tête de la SM-liiga. Rien ne semblait pourtant destiner cet habitué du ventre mou à prendre les commandes du championnat finlandais. Si l'on excepte le tournoi de rentrée de la fin juillet qui a peu de signification à ce stade de la préparation, la pré-saison n'avait apporté qu'un seul succès sur les neuf matches suivants, et face à une équipe de deuxième division suédoise (Björklöven). La verve…

Top/flop européen de février 2008 : Kärpät Oulu (top)

Normalement, cette rubrique top/flop est censée s'équilibrer sur la durée pour un club donné, tout club connaissant des hauts et des bas. Comme l'aurait dit La Palice, quand on est monté tout au sommet, on ne peut que redescendre... À ce titre, le Kärpät Oulu est un défi aux lois de la logique. Il a déjà eu droit à sa flèche verte durant les saisons 2000/01, 2001/02, 2003/04, 2004/05 et 2006/07. Bref, cinq fois en sept ans... et maintenant six en huit ans ! Excès de compliments ? Honneur immérité ? Même pas. Un simple…

Nicolas Besch part en Finlande

Si Pierre-Édouard Bellemare prend une place de plus en plus importante dans une équipe de Leksand solidement en tête de l'Allsvenskan, en jouant en deuxième ligne et en supériorité numérique, ce fut plus difficile pour Nicolas Besch de s'imposer chez le leader de la deuxième division suédoise. En mal de temps de jeu, le défenseur français avait donc été prêté chez une équipe de bas de tableau, Nyköping, où il a récolté 4 points en 15 matches. Son nouveau club était satisfait de lui, et il regrette de ne pas avoir eu son mot…

Finlande : quatrième titre pour Kärpät

Le club de Kärpät Oulu s'impose en finale face au Jokerit Helsinki en trois matchs (3-2, 4-2 et 5-2), après une domination sans partage dans les play-offs, où il n'a pas perdu un match. Déjà champion de SM-Liiga en 1981, 2004 et 2005, l'équipe emmenée par Kari Jalonen capture ainsi son 3e titre en 4 saisons. L'ailier Janne Pesonen est sacré MVP des séries, tandis que le gardien Tuomas Tarkki est élu révélation des play-offs.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

accumsan in venenatis, sem, nec ut felis commodo suscipit efficitur.