Catégorie de navigation

Russie

Classement IIHF : 2e (2018).105 059 licenciés (14 241 hommes, 2 376 femmes, 88 442 juniors).560 patinoires couvertes (2500 en plein air). L’histoire du hockey soviétique. Organisation des championnats : création en 2008 de la KHL incorporant trois clubs de pays voisins (Lettonie, Bélarus, Kazakhstan) et autonome de la fédération (avec délégation officielle). Vysshaïa Liga et Pervaïa Liga organisées par la FHR. Compétitions juniors : MHL créée en 2009 par la KHL, et autres catégories (U18, U16, U15, U14, U13) gérées par les fédérations régionales avec tournoi final national.   La page 2017/18 du championnat russe. Le palmarès du championnat. Grands joueurs : Vsevolod Bobrov, Anatoli Firsov, Aleksandr Yakushev, Vladislav Tretiak, Vyacheslav Starshinov, Aleksandr Maltsev, Valeri Kharlamov, Boris Mikhaïlov, Vladimir Petrov, Sergei Makarov, Igor Larionov, Vladimir Krutov, Vyacheslav Fetisov, Aleksei Kasatonov, Vyacheslav Bykov, Sergei Fedorov, Aleksandr Ovechkin, Evgeni Malkin.  

Bilan/analyse de KHL 2017/18 (I) : pitié ni pour les milliardaires ni pour les exclus

Notre analyse de la saison de KHL commence par le bas de tableau, où la situation n'est pas toujours florissante. Ici, les milliardaires peuvent se retrouver en prison, les clubs peuvent se faire exclure sans la moindre pitié, pendant que d'autres traitent curieusement leurs joueurs. La situation en Chine interroge également. Mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise, comme un entraîneur reprochant à un attaquant de trop penser à défendre. Vityaz Podolsk (21e) : pas besoin d'un club croate pour avoir un Croate…

KHL : la bataille des invincibles

Plus d'un tiers de la saison régulière s'est déjà écoulé en KHL, marqué par les séries impressionnantes de deux clubs de la conférence ouest.SKA toujours impressionnant Grand favori à sa propre succession, le SKA Saint-Pétersbourg a d'emblée montré de quel bois il se chauffait. Les hommes d'Oleg Znarok ont réalisé le meilleur départ de l'histoire de la KHL avec 20 victoires consécutives. Le précédent record, de 12 succès de rang, appartenait déjà au SKA. La révélation de l'année dernière, le gardien Igor Shestyorkin…

La KHL, ou le choc des extrêmes sous un même toit

La KHL est ainsi faite que certains clubs engagent un ancien joueur de D1 française tandis que d'autres pourraient fournir plus de deux lignes complètes à la Russie aux Jeux Olympiques. Plus encore qu'ailleurs, c'est dans la division Bobrov que se côtoient ces extrêmes. Le SKA Saint-Pétersbourg peut-il conserver son titre de champion malgré le départ en KHL des deux derniers éléments de sa ligne phare (après Panarin) Vadim Shipachyov et Evgeni Dadonov ? Il a encore les cartes en mains, au moins pour cette saison.…

Présentation KHL 2017/18 (III) : l’équipe où personne n’est titulaire

Un club qui achète tous les meilleurs joueurs juste pour que ses concurrents ne les aient pas, même s'il ne peut pas tous les aligner, on pensait que ça n'existait qu'en football. Démenti avec le CSKA Moscou, dont l'appétit ne connaît plus aucune limite. Dès le premier jour de l'ouverture des transferts le 1er mai, le CSKA Moscou a assommé le marché. Il a versé 425 millions de roubles (6 millions d'euros) en compensation financière au Sibir pour acquérir trois attaquants majeurs (Shalunov, Shumakov, Okulov), plus 80…

Présentation KHL 2017/18 (II) : grands projets chinois et glaces rétrécies

Les uns voient grand, telle la Chine qui envisage 1000 patinoires d'ici les Jeux olympiques qu'elle organisera. Les autres voient petit, comme à Khabarovsk où Mogilny a réduit la taille de la glace et espère que ça à sauver la place de son club dans une KHL qui a décidé de se rétrécir. C'est la présentation de la division Chernyshev, où le duel au sommet Omsk-Ufa a déjà commencé pendant l'été devant une commission de discipline.

Présentation KHL 2017/18 (I) : dopage de Zaripov et effet Markov

L'arrivée d'Andrei Markov, le défenseur des Canadiens de Montréal, est sans doute un des transferts de l'été à Kazan et en KHL. Il a au moins un peu éclipsé le scandale de dopage de Denis Zaripov, principal évènement qui a secoué la division Kharlamov. Celle-ci fait l'objet du premier volet de notre présentation de la saison 2017/18 de KHL.

La présaison de KHL

Comme toujours, les Russes sont les premiers à lancer leur saison. La KHL débute aujourd'hui avec le premier match entre le SKA Saint-Pétersbourg et le CSKA Moscou (victoire 4-2 du SKA), les deux grands favoris qui paraissent sans rival à leur taille.

Bilan KHL 2016/17 (fin) : la fin d’un monde ?

C'est à la croisée des chemins que se trouve la KHL, et les grands clubs n'échappent pas aux interrogations. Des dominations trop fortes ont parfois un effet boomerang. Un rééquilibrage des forces est-il possible ? Il ne gommera en tout cas les vraies contrastes dans les philosophies de jeu employées. Ce dernier volet en est la parfaite illustration.
ut mattis ut commodo risus. adipiscing