Catégorie de navigation

Suède

Classement IIHF : 3e (2018).63 901 licenciés (16 315 hommes, 5 505 femmes, 42 081 juniors).492 patinoires (dont 136 en plein air). Organisation des championnats : Elitserien (12 clubs), Allsvenskan (14 clubs), Division 1, Division 2, Division 3, Division 4. Poules de promotion/relégation (« Kvalserien »). La présentation du championnat suédois 2017/18. Résultats commentés : 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000… Résultats juniors : voir classement des clubs formateurs suédois. Grands joueurs : Sven « Tumba » Johansson, Börje Salming, Peter Forsberg, Nicklas Lidström, Mats Sundin.  

Le défi suédois de Ronan Quemener

Ronan Quemener est à 27 ans l'un des gardiens français les plus titrés, autant par les trophées collectifs que pour les honneurs individuels. Avec une vitrine encore plus garnie après un passage remarqué dans le second échelon finlandais, l'ancien portier de Briançon et Gap a donc accepté un nouveau challenge en se déplaçant de Mikkeli vers Haparanda, 500 kilomètres plus au nord de la Scandinavie, aux abords de la frontière suédo-finlandaise. Asplöven, le club d'Haparanda, est un choix de carrière intéressant et logique pour…

De nouveaux espoirs en Suède

Une équipe de Skellefteå pillée cet été laissait à penser que la souveraineté du double champion de Suède serait remise en cause. Après plus d'un mois et demi d'exercice en SHL et 18 journées, la tendance s'est confirmée, le HV71 et Frölunda essayant tour à tour le fauteuil de leader.

Présentation du championnat de Suède 2014/15

Désireuse de dominer l'Europe avec la nouvelle Ligue des Champions, la SHL débute et la fin annoncée de la dynastie de Skellefteå ouvre les appétits, en particulier d'un favori inédit qui n'a pourtant encore jamais connu de finale. Présentation du championnat suédois.

Suède : début du deuxième acte

Les 55 matches de la saison régulière se sont écoulées pour la SHL suédoise. Les clubs inaugurent une nouvelle formule puisque les six premiers accèdent directement aux quarts de finales, ceux classés de la 7e à 10e place devant passer par un tour de qualification, le play-in, au meilleur des trois matches.

Cet autre souverain qui a trébuché

Comme en France, l'unanimité est vêtue de noir et jaune. Mais comme en France, la carapace s'est fissurée. Trois finales consécutives dans le championnat suédois, un statut de champion en titre et une avance confortable en tête du classement ont consolidé l'emprise de Skellefteå sur la SHL suédoise. Mais ce souverain si redouté a pourtant trébuché. La nouvelle année commencée, une rumeur s'est vite répandue dans le pays. Le 7 janvier, les médias ont commencé à la relayer : une équipe KHL a entamé des négociations avec le…