Finlande - Russie (27 décembre 2001)

 

Match comptant pour le championnat du monde junior 2001/2002.

La Finlande devait se remettre de sa défaite 3-0 contre les Suisses tandis que la Russie n'avait pas non plus très bien joué contre la France. La Finlande démarra brillamment, aidés par un jeu de puissance rapidement obtenu. Cependant ce n'était pas le point fort des Finlandais aujourd'hui même s'il allait jouer un rôle important dans la suite du match. La Russie prit ensuite le contrôle du match, ce qui aboutit à de bonnes occasions d'Aleksandr Frolov et Aleksandr Perezhogin. Au milieu de la première période, les Finlandais furent à cinq contre trois pendant 90 secondes, et même à six contre trois quant une pénalité différée fut appelée contre Volchenkov. La Finlande conserva la possession du palet du palet pendant 45 secondes mais ne fut dangereuse que lorsqu'un slapshot de Seikola heurta le poteau. Medvedev se relevait très rapidement pour les rebonds et les Finlandais ne trouvèrent aucune solution contre lui. Les Russes eurent même la meilleure occasion un peu plus tard quand Grigorenko et Perezhogin partirent en 2 contre 1, mais Grigorenko fit la passe de trop et son coéquipier ne put la reprendre.

En deuxième période, le match sembla devoir prendre la même direction, avec des Russes abonnés au banc des prisons et des Finlandais bons patineurs et techniciens mais maladroits dans la dernière passe. Les Finlandais butaient toujours sur Medvedev et n'avaient toujours pas marqué le moindre but dans le tournoi. Ils furent malchanceux puisqu'ils touchèrent du bois pour la deuxième fois avec un tir de la bleue de Määttä sur la transversale. C'est une règle non écrite du hockey, quand une équipe ne prend pas sa chance, son adversaire le fait à sa place. La Russie eut un peu d'air avec un avantage numérique et le transforma en seulement quinze secondes. Frolov exéecuta un tir du poignet dans la lucarne opposée sur une assistance de Polushin.

La troisième période débuta par deux pénalités finlandaises. En dépit de son incapacité à marquer en supériorité ou en égalité numérique, la Finlande trouva le moyen de le faire en infériorité par Immonen. Sous le choc, les Russes montrèrent des signes de frustration, Svitov en tête, qui reçut une sévère mise en échec contre la bande près du banc russe qui valut deux minutes pour charge par derrière et une méconduite à Koivisto. Alors qu'il restait moins de trois minutes au chrono, Nepriaev qui venait de sortir de prison planta sa crosse au visage de Malmivaara (ce qui lui valut 2'+2'). Le Finlandais saigna abondamment et il fallut sept minutes pour nettoyer la glace. L'interlude fut agrémenté qui avait réussi comme la veille à s'infiltrer dans cette patinoire glaciale. À 1'02" de la fin, les supporters finlandais virent leur équipe prendre avantage de son jeu de puissance au moment le plus important du match. Le tir de la bleue de Marttinen, légèrement dévié, ne laissa aucune chance à un Medvedev masqué. Les derniers efforts de Svitov et des Russes furent vains.

Joeri Loonen

Commentaires d'après-match :

Erkka Westerlund (entraîneur de la Finlande) : "Nous connaissions la qualité des joueurs russes et savions que nous devions jouer défensivement et utiliser au mieux nos contre-attaques. Nous nous sommes créés beaucoup d'occasions en avantage numérique. Le score aurait pu être plus lourd, nous aurions dû marquer le deuxième but plus tôt."

Tuomo Ruutu (élu meilleur joueur de la Finlande) : "Nous n'avons pas marqué malgré nos occasions et avons eu de la chance d'y parvenir à une minute de la fin."

Vladimir Plyuschev (entraîneur de la Russie) : "Je ne ferai aucun reproche à mes joueurs qui se sont tous battus comme des lions, mais c'est impossible de bien jouer quand vous passez trente-six minutes en infériorité. L'arbitre américain fut lamentable et au service des Finlandais, à croire qu'il pensait que nous venions d'Afghanistan et non de Russie."

Andreï Medvedev (élu meilleur joueur de la Russie) n'est pas venu en conférence de presse.

 

Finlande - Russie 2-1 (0-0, 0-1, 2-0)
Jeudi 27 décembre 2001 à 19h00 à Hradec Králová. 2200 spectateurs.
Arbitrage de Rick Looker (USA) assisté de Jaromír Blaha (TCH) et Peter Feola (USA).
Pénalités : Finlande 28' (2', 8', 8'+10'), Russie 24' (8', 10', 6').
Tirs : Finlande 35 (10, 15, 10), Russie 16 (6, 8, 2).

Évolution du score :
0-1 à 33'30" : Polushin assisté de Frolov (sup. num.)
1-1 à 42'54" : Immonen assisté de Jokinen (inf. num.)
2-1 à 58'58" : Marttinen assisté de Määttä (sup. num.)
 

Finlande

Attaquants :
Joni Yli-Torkko - Tuomo Ruutu - Tuomas Pihlman (2')
Janne Jokila - Mikko Koivu (C) - Mikko Kankaanperä
Toni Koivisto (2'+10') - Jarkko Immonen (+1) - Jussi Jokinen (+1)
Pekka Saarenheimo - Kim Hirschovits (2') - Toni Mäki
Sean Bergenheim (4')

Défenseurs :
Tero Määttä (+1, 2') - Olli Malmivaara (2')
Joni Pitkänen - Markus Seikola
Mikko Viitanen - Jyri Marttinen (+1, 2')
Topi Jaakola (2')

Gardien :
Juha Kuokkanen

Remplaçant : Kari Lehtonen (G).

Russie

Attaquants :
Stanislav Chistov - Aleksandr Svitov (2') - Yuri Trubachev (2')
Aleksandr Perezhogin (-1) - Andrei Taratukhin (-1, 2') - Igor Grigorenko (-1, 2')
Aleksandr Frolov - Ivan Nepryaev (6') - Aleksandr Polushin
Aleksandr Suglobov - Sergei Soin - Ruslan Zainullin

Défenseurs :
Fyodor Tyutin - Igor Knyazev (4')
Maksim Kondratiev (-1) - Vladimir Korsunov (-1, 2')
Anton Volchenkov (C, 2') - Denis Grebeshkov
Vladimir Sapozhnikov (2') - Andrei Zabolotnev

Gardien :
Andreï Medvedev

Remplaçant : Sergei Mylnikov jr (G).

 

Retour aux Championnats du monde juniors