Finlande - Russie (2 janvier 2002)

 

Demi-finale du championnat du monde junior 2001/2002.

Les Finlandais produisent un jeu ouvert et plaisant et parviennent à marquer les premiers quand Koivisto suit le rebond d'un tir de Koivu. Mais cet avantage est gâché par un tir dans un angle impossible de Chistov, dont le tir de la ligne de but parvient à passer derrière Lehtonen qui avait mal collé son poteau. Les meilleures occasions restent néanmoins finlandaises, notamment quand Mylnikov arrête un tir de Koivisto et perd de vue le palet. Celui-ci est en fait juste devant lui, et Jokinen surgit pour le reprendre, mais le gardien russe réagit assez vite pour faire barrage.

Les Finlandais semblent plus en jambes, mais les Russes sont les plus dangereux en deuxième période. Tyutin est en position de tir à la bleue et Lehtonen s'avance pour réduire l'angle, mais le défenseur russe feinte le lancer et se décale pour trouver l'ouverture, mais manque le cadre. Les deux équipent ferment le jeu et les Russes sortent légèrement vainqueurs de la bataille en zone neutre, mais sans parvenir à concrétiser cette domination par des occasions franches, les Finlandais plongeant sur leur moindre tir de la bleue. Une pénalité d'Immonen permet à Igor Knyazev de décocher un bon tir, mais Lehtonen était à la parade.

Un dégagement russe manqué donne à Jokinen une formidable occasion en un contre un, mais Medvedev ne lui laisse même pas la moindre miette de rebond. S'ensuit une série d'arrêts de Lehtonen, mais plus on se rapproche du terme, moins les équipes prennent de risques.

Ce match des plus ennuyeux prend fin après 1'42" de prolongation quand Soin dévie victorieusement une passe de Taratukhin qui avait récupéré le palet dans le coin. La Russie pourra donc prendre sa revanche contre le Canada.

Marc Branchu

Commentaires d'après-match :

Erkka Westerlund (entraîneur de la Finlande) : "On a joué quatre fois contre les Russes cette année mais n'avons gagné que trois fois. On a bien défendu, mais on aurait dû mieux jouer offensivement, notre jeu de puissance en particulier a été mauvais. Les meilleurs ont gagné. La force des Russes est leur jeu offensif. Quant aux Canadiens, ils sont forts partout, surtout dans les unités spéciales. Ce sera une finale serrée entre les deux meilleures équipes du tournoi."

Kari Lehtonen (élu meilleur joueur de la Finlande) : "Les Russes ont simplement joué un meilleur hockey."

Vladimir Plyushchev (entraîneur de la Russie) : "Cette victoire est juste. La raison principale de notre succès est d'avoir tiré profit de nos occasions, alors qu'ils attendaient nos erreurs qui ne venaient pas. On sait qu'ils jouent un hockey agréable et technique, mais quelquefois leur adversaire est meilleur qu'eux. J'aime rencontrer les équipes finlandaises."

Sergei Soin (élu meilleur joueur de la Russie) : "Nous croyions en notre potentiel, nous avons joué avec discipline et avons eu la chance de marquer le but gagnant."

 

Finlande - Russie 1-2 après prolongation (1-1, 0-0, 0-0, 0-1)
Mercredi 2 janvier 2002 à 20h30 à Pardubice. 2820 spectateurs.
Arbitres : Thomas Andersson (SUE) assisté de Paul Brunen (CAN) et Daniel Stricker (SUI).
Pénalités : Finlande 8' (2', 4', 2', 0'), Russie 6' (2', 2', 2', 0').
Tirs : Finlande 25 (10, 5, 9, 1), Russie 25 (11, 6, 7, 1).

Évolution du score :
0-1 à 06'46" : Koivisto assisté de Koivu et Jokinen
1-1 à 10'40" : Chistov
2-1 à 61'44" : Soin assisté de Taratukhin
 

Finlande

Attaquants :
Joni Yli-Torkko - Tuomo Ruutu - Tuomas Pihlman
Toni Koivisto - Jarkko Immonen (-1, 2') - Jussi Jokinen
Janne Jokila - Mikko Koivu (C) - Mikko Kankaanperä (2')
Pekka Saarenheimo (-1) - Kim Hirschovits - Toni Mäki (-1)
Sean Bergenheim

Défenseurs :
Olli Malmivaara - Tero Määttä (-1)
Joni Pitkänen (+1) - Markus Seikola (-1)
Mikko Viitanen (+1) - Jyri Marttinen (-1, 4')
Topi Jaakola (-1)

Gardien :
Kari Lehtonen

Remplaçant : Juha Kuokkanen (G).

Russie

Attaquants :
Stanislav Chistov (+1) - Yuri Trubachev (+1, 2') - Igor Grigorenko (+1)
Aleksandr Frolov (-1) - Ivan Nepryaev (-1) - Aleksandr Polushin
Aleksandr Suglobov (+1) - Andrei Taratukhin (+1, 4') - Sergei Soin
Ruslan Zainullin

Défenseurs :
Fyodor Tyutin (+1) - Igor Knyazev (+1)
Anton Volchenkov (C) - Denis Grebeshkov
Maksim Kondratiev - Vladimir Korsunov (-1)
Vladimir Sapozhnikov - Andrei Zabolotnev (+1)

Gardien :
Andrei Medvedev

Remplaçant : Sergei Mylnikov jr (G).

Absents : Aleksandr Svitov (suspendu), Aleksandr Perezhogin.

 

Retour aux Championnats du monde juniors