Brest – Anglet (Division 1, 6e journée)

34

Collés aux Basques 

Dans une Division 1 très homogène, les Albatros sont comme prévu loin de survoler le championnat malgré leur statut de relégué de Ligue Magnus. La déroute 6-3 à Neuilly-sur-Marne a ramené les Brestois à la cinquième place. Le double finaliste de la division, Anglet, a connu pareille infortune avec un revers 5-3 face aux Remparts. Les deux équipes se collent aux basques avec 9 points chacune au classement.

Sylvain Codère qualifie cette rencontre de « match à 6 points » dans la presse quotidienne régionale. Continuant d’appliquer sa rotation de gardien à chaque défaite, il laisse les clefs de la cage à Guillaume Duquenne qui faisait banquette depuis trois rencontres au profit du Canadien Sébastien Dubé-Rochon. Une recrue fait son apparition au centre de la troisième ligne. Il s’agit de Konstantin Mikhaïlov, attaquant russe qui a joué à un haut niveau et qui se « promenait » (8 buts et 11 assistances en 4 matchs) depuis la reprise sur les glaces de Division 3 avec l’équipe réserve. Il intègre un niveau plus conforme à son CV et il connaît d’ailleurs bien le championnat puisqu’il évoluait à Tours la saison passée.

L’équipe de l’Hormadi d’Anglet n’est pas venue seule. Elle est accompagnée d’un contingent de supporters qui mettent une ambiance sympathique dans les tribunes pas encore assez garnies (741 spectateurs). Oliver Styf effectue son premier match en championnat sous ses nouvelles couleurs. Il est aligné aux côtés de Mathieu Pons sur le troisième bloc.

Le premier tiers-temps est agréable à suivre. Les deux équipes pratiquent un jeu plutôt ouvert avec de belles transmissions. Anglet tourne à quatre blocs offensifs tandis que Sylvain Codère ne fait pas rentrer Jérémy Cormier, Bastien Lardière et Thibaut Chatellard. Une période équilibrée qui se termine sur un score nul et vierge.

L’Hormadi hausse le ton au tiers médian et se procure de bien belles occasions. La domination territoriale est pour eux. L’ouverture du score méritée intervient sur un lancer de la bleue de Patrick Prokop « au petit bonheur la chance » qui fait mouche grâce à une forêt de joueurs devant Duquenne (0-1 à 35’15’’). La période est plus accrochée avec quatre pénalités de chaque côté. L’une d’elles permet aux Basques de doubler la marque. Sur une passe décalée de Dave Grenier, Mathiau André reprend de volée mais écrase sa frappe. Qu’importe, cela donne une trajectoire flottante au palet qui déjoue Duquenne côté gant (0-2 à 36’53’’).

Secoués, les Bretons veulent réagir quitte à être un peu kamikaze. À la faveur de pénalités adverses (Decock à 38’30’’ et Styf à 39’52’’), les visiteurs sont réduits à trois tandis que les locaux sont à quatre (faire trébucher de Lagarde à 38’42’’). Sylvain Codère prend son temps-mort après la pénalité de Styf et fait sortir Duquenne pour créer une double supériorité numérique pendant les huit dernières secondes du tiers-temps ! Un pari très risqué car le temps restant est largement suffisant pour Anglet de trouver le but vide si la mise au jeu est remportée. L’action ne donne finalement rien.

Il ne reste aux Albatros qu’une période s’ils veulent revenir au score. Les minutes filent et les tentatives ratées des locaux se succèdent face à une équipe adverse bien en place qui fait le boulot défensivement et permet à Purrula d’avoir une vue dégagée sur le palet. Mais Brest pousse et le portier finlandais finit justement par craquer sur une déviation imparable de Bryan Kolodziejczyk suite à un lourd lancer de Graham Avenel (1-2 à 52’12’’). Le trafic devant le but a fini par payer. Pas le temps de se rassoir ou presque dans les tribunes, et vingt-cinq secondes plus tard Charlie Doyle expédie un tir laser en pleine lucarne de l’infortuné Purrula (2-2 à 52’37’’).

Cette équipe de Brest démontre une nouvelle fois sa force de caractère. Le momentum a changé de camp et Anglet est finalement heureux d’entendre la sonnerie mettant fin au temps règlementaire synonyme de point(s) tant ce fut chaud en fin de match sur leur but. Mais la tendance se poursuit en prolongation. Charlie Doyle, héros de la soirée, hérite d’un disque gagné par Erwan Pain sur une mise en jeu en zone offensive. Il décoche un lancer du poignet victorieux qui fait trembler les filets et la patinoire qui exulte (3-2 à 63’37’’).

Les Albatros s’en tirent à bon compte avec deux points acquis à l’arrachée. Alors que la défaite semblait se profiler ils ont réussi à faire preuve de caractère et rester « collés aux Basques » en maintenant la pression qui débouche au final sur deux buts coup sur coup. Vu l’homogénéité du championnat, ils ne vont pas cracher sur ses deux points.

Anglet a sans aucun doute le regret d’avoir connu un « trou » fatal en fin de match mais ne repart pas bredouille avec un point comme lot de consolation. L’Hormadi est de toute façon un des ténors du championnat. Composé de quatre blocs homogènes avec des acteurs plus que rompus aux joutes de ce championnat (Dave Grenier, Alexander Olsson, l’emblématique Xavier Daramy), les Basques seront sans nul doute dans le top-4 en fin de saison comme attendu.

Brest – Anglet 3-2 a.p. (0-0, 0-2, 2-0, 1-0)
Samedi 22 octobre 2016 à 18h40 au Rïnkla Stadium. 741 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane Rousselin assisté de Jérémy Metais et Leevan Thiebault.
Pénalités : Brest 18′ (2′, 12′, 2′), Anglet 10′ (2′, 10′, 0′).
Tirs : Brest 31 (11, 7, 8, 5), Anglet 24 (8, 8, 5, 3).

Évolution du score :
0-1 à 35’15 » : Prokop assisté de Cyr
0-2 à 36’53 » : Andre assisté de Grenier et Decock (sup. num.)
1-2 à 52’12 » : Kolodziejczyk assisté de G. Avenel et Laine
2-2 à 52’37 » : Doyle assisté de Power et Pain  
3-2 à 63’37 » : Doyle assisté de Pain

Brest

Attaquants :
Benjamin Lagarde – Erwan Pain (A) – Benjamin Power
Jonathan Avenel (C) – Bryan Kolodziejczyk – Graham Avenel
Alex Dulude – Konstantin Mikhailov – Jessyko Bernard
 
Défenseurs :
Aurélien Gréverend (A) – Charlie Doyle
Vadim Gyesbreghs – Aleksi Laine
Gaëtan Cannizzo – Alan Dana

Gardien :
Guillaume Duquenne (sorti de 39’52 » à 40’00 »)
 
Remplaçants : Sébastien Dubé-Rochon (G), Thibaut Chatellard, Bastien Lardière, Jérémy Cormier.

Anglet

Attaquants :
Alexander Olsson – Xavier Daramy (C) – Mathieu André
Benoit Ladonne – Loïk Poudrier – Thomas Decock
Benoit Idiart – Mathieu Cyr – Alexandre Labonté
Florent Neyens (A) – Matthieu Vissio – Matthew Brenton

Défenseurs :
Kevin Maso – Dave Grenier
Thomas Baubriau (A) – Patrik Prokop
Mathieu Pons – Oliver Styf

Gardien :
Joni Purrula

Remplaçant : Olivier Richard (G). Absent : Gabriel Lévesque.

Les commentaires sont fermés.

Phasellus lectus elit. elit. mi, id, Praesent