Catégorie de navigation

NHL

Canada. Classement IIHF : 1er (2018).631 295 licenciés (102 207 hommes, 86 925 femmes, 442 163 juniors). 3 300 patinoires, plus 5 000 environ en plein air. États-Unis. Classement IIHF : 5e (2018).555 935 licenciés (158 100 hommes, 75 832 femmes, 322 003 juniors). 1 535 patinoires, plus 500 en plein air. La NHL est une ligue professionnelle formée en 1917. Elle est depuis 1927 l’attributrice exclusive de la Coupe Stanley, trophée pré-existant remis depuis 1893 à la meilleure équipe nord-américaine. La saison 2017/18 (bilan). Résultats des années passées : 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012 (bilan), 2011 (bilan), 2010 (bilan), 2009 (bilan), 2008, 2007, 2006Autres ligues pros nord-américaines : depuis la disparition de l’IHL – première du nom – en 2001, l’AHL est la seule ligue de deuxième niveau, dont toutes les franchises ont des contrats pour servir d’équipe-ferme aux formations de NHL. Viennent ensuite l’ECHL et la CHL. D’autres fragiles ligues mineures apparaissent ou disparaissent au gré des vents : SPHL, IHL, AAHL… Toutes les ligues pros sont des entreprises indépendantes en dehors de toute tutelle. Pyramide de formation aux États-Unis : le hockey universitaire (NCAA) est prépondérant. Des ligues juniors y préparent, classées par la fédération américaine en niveau I (l’USHL), niveau II (la NAHL) et niveau III (EJHL, AJHL…). Pyramide de formation au Canada : le hockey universitaire (CIS) accueille des joueurs voulant prolonger leurs études. Ceux qui visent une carrière pro se font remarquer avant, en junior majeur : WHL dans l’ouest, OHL dans l’Ontario, LHJMQ au Québec. En dessous, il y a le niveau « junior A », comprenant dix ligues géographiques : BCHL, OJAHL, SJHL… et LHJAAAQ au Québec. Les autres ligues juniors (moins de 20 ans) sont toutes classées « junior B », ce qui est appelé « junior AA » au Québec par analogie avec les classifications dites « triple A » (AAA), « double A » ou « simple A » qui sont utilisées dans les catégories d’âge inférieuses : Midget (moins de 17 ans), Bantam (moins de 14 ans), Pee-Wee (moins de 12 ans). Grands joueurs canadiens : Wayne Gretzky, Bobby Orr, Mario Lemieux, Maurice Richard, Gordie Howe, Jean Béliveau, Doug Harvey, Eddie Shore, Terry Sawchuk, Jacques Plante, Guy Lafleur, Bobby Hull, Yvan Cournoyer. Grands joueurs américains : Chris Chelios, Frank Brimsek, Brian Leetch.

Chronique des Habs : Montréal apprend la sérénité

Ces jours-ci c’est toute la grande ville qui a des allures de cours de Yoga. Des millions de partisans semblent en pleine séance de méditation. Encens, bougies et tout le tatouin. Plus incroyable encore, les médias locaux sont en tailleurs et vocalisent à l’unisson : « hmmmmmmmmmmmmmm »…

La valse des entraîneurs

Comme dans beaucoup de sports collectifs, lorsque les résultats sont mauvais, c'est souvent l'entraîneur qui paie la note. Los Angeles, Chicago, Edmonton, St Louis, sont les quatre premières franchises à avoir sauté le pas cette saison. Bons ou mauvais choix, seul l'avenir le dira, mais si c'était inéluctable pour certains, ce fut plutôt surprenant pour d'autres. Retour sur quelques jours mouvementés pour la profession.  Petite devinette pour débuter. Depuis quelques jours en NHL, qu'est ce qui tombe plus vite que…

Le curieux cas des Corsicanes de la Caroline

Si vous suivez notre équipe de rédacteurs sur Twitter, la bataille et les railleries ne vous auront pas échappées. Je veux bien entendu parler du débat entourant les Hurricanes de la Caroline, cette équipe brillante statistiquement parlant, mais moyenne au classement. Entre croyants et mécréants, chacun sa paroisse mais tentons aujourd’hui d’y voir plus clair, de manière (on essayera) objective.