Les déboires continuent pour le hockey rémois

46

Ce devait être une fête. Ce fut un énième moment de frustration pour les amateurs de hockey à Reims. Samedi 3 décembre 2016, rendez-vous était pris pour le retour des Phénix de Reims dans une nouvelle antre : la patinoire Albert Ier, une structure provisoire en attente d’un complexe eau-glace prévu à l’horizon 2019.

Logo Phénix de Reims 2012Malheureusement, après seulement onze minutes de jeu, le match a été interrompu entre le Reims Métropole Hockey et l’équipe de Luxembourg, rattachée à la Division 3 du championnat de France. Le tapis de glace s’est fendu après les chocs répétés le long de la balustrade. La réparation nécessitant davantage que le seuil des vingt minutes prévu par le règlement, le match a donc été logiquement suspendu par le corps arbitral. Un air malheureusement de déjà-vu pour les habitués de Bocquaine.

Une équipe de hockey rémoise n’avait plus joué à domicile depuis octobre 2013 et la fermeture définitive de la patinoire Bocquaine qui menaçait de s’écrouler. Cet événement avait précipité la chute des Phénix, mis en liquidation judiciaire durant l’été 2015. La patinoire tant attendue n’avait été édifiée que bien trop tard.

Couverture LUnion

L’ironie de l’histoire, c’est que cette patinoire qui a eu tant de mal à voir le jour a fait l’objet de nombreuses malfaçons réalisées par une société qui avait été choisie après un appel d’offres de la mairie. La Ville de Reims a d’ailleurs saisi le tribunal administratif pour mettre en cause l’entreprise, la municipalité s’engageant toutefois à couvrir les frais de réhabilitation. Ces six derniers mois, la patinoire Albert Ier a donc été fermée pour corriger les erreurs, le Reims Métropole Hockey obtenant un aménagement du calendrier avec une première moitié de saison jouée à l’extérieur. Mais malgré les 50 000 euros engagés dans la réfection, un cerclage et une épaisseur de glace pourtant peaufinés, les Phénix connaissent une énième désillusion.

 

Tout avait pourtant bien débuté sur cette nouvelle glace rémoise, le match de hockey constituant une avant-première avant l’ouverture officielle au grand public prévue mercredi prochain. Hockey Club de Reims, Reims Champagne Hockey, les désillusions n’ont pas épargné le hockey rémois. Les débuts du Reims Métropole Hockey sont chaotiques : une année sans équipe phare, des débuts à domicile tardifs et finalement ratés. Pour autant, l’organisation constitue toujours une richesse, tant pour la ville que pour le hockey français. Encore faut-il travailler dans de bonnes dispositions pour entretenir la flamme…

Les commentaires sont fermés.

vel, velit, et, felis venenatis, luctus commodo