Brest II – Cholet II (Division 3, groupe A, 8e journée)

69

Pour Lionel 

Comme en Division 1, la Poule A de Division 3 amorce ce soir sa phase retour. L’équipe fanion de l’association des Albatros de Brest retrouve donc la réserve de Cholet qu’ils avaient étrillé la semaine passée 21-1 sur la glace de Glisséo. Il faut dire que les Bretons ont fière allure avec un sans-faute réalisé jusqu’ici : sept victoires en autant de matchs et une place de leader de leur poule.

Candidats régulier à la participation aux play-off à ce niveau, les hommes de Sami Wikström se sont renforcés à l’intersaison. Après les frasques ayant bouleversé le club durant l’été, Andreï Vittenberg a pris les rênes de l’association amateur des Albatros de Brest. Faisant marcher son réseau, il a réussi à attirer Konstantin Mikhailov jusqu’à Brest. Inutile de dire qu’un joueur drafté en NHL et ayant plus de 100 matchs en Superliga Russe est au-dessus du lot en Division 3.

Autre renfort surprenant à ce niveau, celui de Leopold Meiler. Ce joueur Allemand est en provenance de la réserve du EHC Bayreuth dont l’équipe une a été promue cette saison en DEL2. Enfin, le Français Clément Ramos est la dernière recrue majeure du club. L’ancien Chambérien est un habitué des joutes de Division 2 mais était en colocation avec William L’Arvor et Hugo Scarfiglieri lors de son passage à Marseille en 2013-2014 en Division 3. Il a décidé de les retrouver à la pointe bretonne pour une nouvelle expérience.

Plutôt du lourd à priori donc qui vient se greffer à un noyau de Brestois ensemble depuis de nombreuses années. Les ambitions ne sont pas les mêmes pour Cholet qui a un effectif réduit où Gaëtan Meziere, ancien joueur d’élite à Angers il y a presque vingt ans, fait office de leader à 37 ans. L’objectif pour eux est de repartir avec un score moins lourd qu’il y a une semaine.

La rencontre est dédiée par le club à Lionel Coste, disparu cette semaine. Il était un supporter des Albatros depuis plusieurs années et surtout un passionné de photo. Il avait d’ailleurs très gentiment mis à disposition d’Hockeyarchives ses clichés pour illustrer les articles consacrés à Brest il y a quelques années. Un hommage lui est rendu avant la rencontre.

Huit buts avaient été inscrits au cours du premier tiers-temps à Glisséo, ce soir il y en a sept que l’on ne va pas tous citer. Soulignons le coup du chapeau de Clément Ramos et l’ouverture du compteur but cette saison de Guillaume Bellec par un très beau tir bien placé en lucarne pour ponctuer la période initiale (7-0 à 16’11’’).

On ne va pas se mentir, il n’y a guère de suspense et Cholet lutte avec ses armes. Les quelques tirs qu’ils parviennent à adresser sur la cage de Kaëlig Marc sont souvent en provenance de la ligne emmenée par le capitaine Gaëtan Meziere. Le gardien de Brest passe une soirée relativement calme. Tout l’inverse de Noé Beuzen qui encaisse trois buts supplémentaires pour laisser ensuite sa place peu après la mi-match à Flora Guineberteau (10-0 à 30’25’’).

La courageuse gardienne a « l’honneur » d’encaisser le plus beau but de la soirée par Mikhailov qui effectue un magnifique slalom dans la défense adverse (11-0 à 34’28’’). Le Russe est tellement au-dessus du lot qu’il y a parfois des erreurs de communications avec ses coéquipiers proches de déboucher sur des pertes de palets (la passe abandon étant un concept plutôt rare en Division 3 et la barrière de la langue n’aide pas).

Le rythme de la rencontre va decrescendo : cinq but inscrits dans le tiers médian (12-0) et trois dans la dernière période, dont un doublé de Maxime Souet pour un score final logique de 15-0. L’addition est moins lourde pour la réserve des Dogs que le 26 novembre. Mais même en supériorité numérique ils ont subi le jeu comme en témoigne le dernier but inscrit par Le Neuresse alors que Brest n’était qu’à quatre (15-0 à 53’41’’).

On peut simplement regretter en fin de match l’agression parfaitement inutile d’Alexis Gouraud sur Germain Dantec (54’58’’). Le Choletais s’est fait justice suite à une collision totalement involontaire entre le Brestois et la gardienne Guineberteau. Seul le visiteur est sanctionné d’une expulsion. Cela en dit long sur la nécessité de réagir de la sorte après un choc certes spectaculaire mais sans gravité.

La réserve de Brest conserve donc sa place de leader qu’ils devront défendre à Mériadeck face à la réserve bordelaise actuellement troisième de la Poule A.

Brest II – Cholet II 15-0 (7-0, 5-0, 3-0)
Samedi 3 décembre 2016 à 18h40 au Rïnkla Stadium. 172 spectateurs
Arbitrage de Stéphane Phelippe et Vincent Peignault.
Pénalités : Brest II 4′ (0’, 0’, 4’), Cholet II 69′ (2’, 6’, 6+20’+10‘+’25’).

Évolution du score :
1-0 à 01’35’’ : Scarfiglieri assisté de Gonzales et M. L’Arvor
2-0 à 06’11’’ : Chatin assisté de Gonzales et Le Neuresse
3-0 à 11’11’’ : Ramos assisté de W. L’Arvor et Mikhailov
4-0 à 13’54’’ : Ramos
5-0 à 14’27’’ : W. L’Arvor assisté de Ramos et Mikhailov
6-0 à 15’49’’ : Ramos assisté de Mikhailov et Chapron (Sup. num)
7-0 à 16’11’’ : Bellec assisté de Scarfiglieri
8-0 à 25’08’’ : Chapron assisté de Bourhis
9-0 à 26’06’’ : Bellec assisté de Gonzales et Le Neuresse
10-0 à 28’26’’ : Ramos assisté de Mikhailov
11-0 à 34’28’’ : Mikhailov
12-0 à 38’43’’ : Meiler assisté de W. L’Arvor et Mikhailov (Sup. num 2)
13-0 à 41’08’’ : Souet assisté de Chatin
14-0 à 45’28’’ : Souet assisté de Mikhailov et W. L’Arvor
15-0 à 53’41’’ : Le Neuresse assisté de Chatin (Inf. num)

Brest II

Attaquants :
William L’Arvor (A) – Konstantin Mikhailov – Clément Ramos
Clément Gonzales – Bruno Chatin – Jérémy Le Neuresse
Maxime Souet – Oscar Chapron – Yann Bourhis (A)
Germain Dantec – [alternance de centre] – Guillaume Bellec

Défenseurs :
Léopold Meiler – Anthony Callec
Hugo Scarfiglieri (C) – Maxime L’Arvor

Gardien :
Kaëlig Marc

Remplaçant : Clément Tanguy (G). Absents : Thibault Kervella, Marlo Chapron, Vincent Manach

Cholet II
 
Attaquants :
Arthur Prouzat – Marcolino Paredes – Pierre-Louis Lusson
Pierre-Yves Morinière (A) – Gaëtan Meziere (C) – Florian Da Silva
 
Défenseurs :
Roderick Saez (A) – Thimothée Maudée
Nicolas Couquet – Alexis Noullez
Nicolas Bonneau – Alexis Gouraud
 
Gardien :
Noé Beuzen puis Flora Guineberteau à 30’25’’
 
Absents : Lilian Menu, Corentin Halbert, Jérôme Chevalier, Edouard Barbier, Louis Charruau, Rémi Barbe, Leevan Thiebault.

Les commentaires sont fermés.

libero nec accumsan consequat. in mattis sem, felis