Montréal envoie Pacioretty à Vegas en échange de Tatar, Suzuki et un choix de 2e ronde de 2019

459

Après des mois de spéculations, Les Canadiens ont fini par échanger leur capitaine Max Pacioretty pour l’envoyer chez les Golden Knights et recevoir en retour Tomas Tatar, Nick Suzuki et un choix de 2e ronde lors du repêchage de 2019.

La fin du feuilleton Pacioretty

Alors qu’il fut proche d’être envoyé à Los Angeles lors du dernier repêchage et que les rumeurs remontent à plusieurs mois maintenant, Max Pacioretty va découvrir une nouvelle franchise après avoir passé ses dix premières saisons avec les Canadiens. Durant cette période il aura marqué à 226 reprises et ajouté 222 assistances lors de ses 626 matchs avec la franchise.

Pour Vegas, c’est un atout de poids qui vient s’ajouter à son attaque puisque Pacioretty a prouvé à cinq reprises qu’il pouvait marquer 30 buts en une saison. Après une saison en dessous de ce standard, le changement d’air peut être bénéfique pour l’ailier américain dont l’attitude avait été parfois remise en question.

Montréal poursuit sa reconstruction

Avec une seule année de contrat restante et alors qu’aucune prolongation n’avait été proposée, Montréal réussi donc à récupérer des atouts alors qu’il aurait pu voir son capitaine partir libre l’été prochain.

Tomas Tatar découvre lui une nouvelle franchise après avoir déjà été échangé l’an dernier des Red Wings aux Golden Knigths en cours de saison. Avec un contrat de 5,3M$/an jusqu’à la fin de la saison 2020/2021, son cap hit est non négligeable pour Montréal qui doit espérer que l’ailier slovaque sera capable de reproduire des saisons à plus de 20 buts.

Nick Suzuki a été drafté à la 13e position lors du repêchage de 2017. Il s’agit d’un espoir au poste de centre, position délicate à Montréal depuis plusieurs saisons.

Après avoir échangé Galchenyuk et maintenant Pacioretty cet été, les Canadiens poursuivent leur reconstruction en récupérant des espoirs et choix de repêchage pour les saisons à venir.

Source Photo : Stephen R. Sylvanie, USA TODAY Sports

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :