Quarts de finale Division 1 – match 4 : … et tout resta à faire

860

À l’occasion des quatrièmes manches jouées ce soir, Brest, Cholet et Briançon avaient l’occasion de rejoindre les Bisons de Neuilly sur Marne en demi-finale de Division 1.

Mission accomplie… pour aucune de ces équipes !

Défaits à l’occasion du premier match à domicile, les Spartiates de Marseille étaient dos au mur suite à l’insuccès d’hier. Un premier tiers-temps à l’avantage de Briançon qui menaient de deux buts, une deuxième période marseillaise qui vit les hommes de Luc Tardif égaliser, un troisième tiers-temps et des prolongations qui ne purent départager les deux formations. Briançon joua donc sa qualification aux tirs au but, à l’instar de l’issue de la première manche. Mais le scénario fut cette fois-ci tout autre : l’intenable Alexandre Demers remporta son duel pour les Diables Rouges, mais les Spartiates frappèrent deux fois par René Jarolin et Niklas Westerlund (3-4 t.a.b). Le Palais Omnisports de Marseille Grand Est devrait donc être en fusion dimanche pour le match final de la série, et le record de spectateurs pourrait bien de nouveau être battu pour ce qui pourrait être la plus belle page à ce jour de la jeune histoire du hockey phocéen.

Tout vainqueur de la saison régulière qu’il était, l’effectif brestois était prévenu : quand le détenteur du dernier ticket pour les play-offs se nomme Dunkerque, il ne faut pas s’attendre à une promenade du santé. Après avoir assuré l’essentiel à la maison par deux victoires, les Albatros subirent la loi des Corsaires hier, et la partie de ce soir s’annonçait forcément disputée. Malgré l’ouverture du score par Bernier, Dunkerque revint dans la partie mais le Finlandais Kivimäki, double buteur, remit les compteurs à zéro dans la troisième période. Le tournant de la rencontre se produit avec une pénalité appelée contre Gaëtan Canizzo à une minute et huit secondes du terme. Poussés par son public chahutant d’autant plus en cette période carnavalesque, les Nordistes trouvèrent la faille en supériorité numérique par Francis Ballet à 38 secondes de la fin (4-3). Retour en Bretagne ce week-end, où Brest tentera d’éviter la déconvenue face à des Dunkerquois surmotivés.

Du côté de l’Aren’Ice en revanche, le match fut moins serré. Si les Jokers sont passés tout près de la correctionnelle hier, ils furent plutôt dans la gestion ce soir face à une équipe des Dogs de Cholet qui commence peut-être à payer en fatigue les efforts consentis ces derniers mois. Le début de rencontre était idéal pour Cergy qui avait fait le plus dur à l’issue de la première période en menant de trois unités. Sur la fin de la partie, les Dogs grappillèrent progressivement leur retard, mais insuffisamment pour revenir à la marque (5-4). Malmenés en début de série, les Jokers sont toujours en vie et auront l’occasion d’accéder en demi-finale s’ils parviennent à enchainer une troisième victoire à la maison face à des Choletais qui croient toujours en leur chance.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.