Des trophées sans surprise

335

Las Vegas accueillait comme tous les ans les stars de la NHL pour la traditionnelle remise des trophées.

Rarement la remise des trophées de la NHL aura obéi à un tel consensus. Les trophées 2018 ont respecté une certaine logique.

Mais l’essentiel était ailleurs. Les hommages se sont multipliés tout au long de la soirée, les joueurs, entraîneurs et managers généraux s’associant à des moments de recueillement. Vegas a rendu hommage aux victimes de la fusillade d’octobre dernier. Florida aux victimes de la fusillade de Parkland. Enfin, les joueurs des Humboldt Broncos, rescapés du terrible accident de la route qui a coûté la vie à la moitié de l’équipe, étaient invités à cette grande célébration du hockey. De quoi relativiser…

Trophée Hart

Dernier trophée décerné au cours de la soirée, le trophée Hart récompense le « joueur le plus utile à son équipe ». Les trois finalistes étaient très méritants, mais la logique a prévalu et Taylor Hall s’impose avec 1264 pts et 72 premières places. Il devance Nathan MacKinnon (Colorado, 1194 pts et 60 premières places) et Anze Kopitar (Los Angeles, 551 pts et 11 premières places). Claude Giroux (Philadelphie), 4e, le talonnait avec 546 pts et 10 premières places.

Hall a connu la meilleure saison de sa carrière, à 26 ans. Ses 39 buts et 93 pts ont mené les Devils du New Jersey et il termine 6e pointeur de la NHL. Mais son impact chez les Devils est d’autant plus spectaculaire qu’il a joué aux côtés des rookies Nico Hischier et Jesper Bratt la majeure partie de l’année. Hall a ainsi marqué 41 pts de plus que Hischier (52 pts), le deuxième marqueur de l’équipe. C’est le plus gros écart entre les deux premiers pointeurs parmi les 31 équipes de la ligue.

Hall a marqué au moins un point durant 26 matchs de suite (2 janvier au 6 mars, 38 pts au total), et fut le catalyseur d’une équipe que personne n’attendait en playoffs. New Jersey a retrouvé les phases finales pour la première fois depuis 2012, avec 27 pts de mieux au classement que la saison précédente.

Hall est le premier joueur des Devils à remporter le Hart. De quoi frustrer les supporters des Oilers d’Edmonton, qui ont reçu Adam Larsson en retour deux ans plus tôt…

Trophée Ted Lindsay

Le meilleur joueur de la saison élu par ses pairs via l’assosciation des joueurs est encore Connor McDavid, pour la deuxième année de suite. Le centre d’Edmonton a terminé meilleur pointeur de la saison, avec 41 buts et 108 pts au total. McDavid, 21 ans, et le plus jeune double vainqueur de l’histoire. Il devance Taylor Hall et Nathan MacKinnon.

HEDMAN_Victor-20100513-6082
Victor Hedman

Trophée Norris

Le défenseur de Tampa Bay Victor Hedman remporte son premier trophée Norris, à l’issue d’une saison remarquable. Il a marqué 17 buts (1er de la ligue ex-æquo avec Dougie Hamilton et Ivan Provorov), 63 pts (5e de la NHL) avec près de 26 minutes de temps de jeu, et terminé 2e avec un ratio de +32 derrière le défenseur des Ducks Josh Manson (+34).

Hedman est le troisième Suédois élu meilleur défenseur, après Nicklas Lidström (7 fois) et Erik Karlsson (2 fois).

Le défenseur de 27 ans obtient 1385 pts, avec 94 premières places, lors du vote. Il devance Drew Doughty (1164 pts, 52 premières places) et PK Subban (565 pts, 11 premières places).

Trophée Vezina

À 35 ans, Pekka Rinne soulève son premier trophée de meilleur gardien. Le portier de Nashville a récolté 22 premières places sur les 31 managers généraux, cumulant au total 129 pts. Il devance Connor Hellebuyck (Winnipeg, 82 pts) et Andrei Vasilevskiy (Tampa Bay, 21 pts).
Rinne a signé cette saison 42 victoires et 8 blanchissages.

Trophée Calder

Il n’y aura pas eu de débat pour l’élection du meilleur débutant de la saison. Le numéro 13 de Matthew Barzal l’a emporté avec 1626 points, devant Brock Boeser (Vancouver, 750) et Clayton Keller (Arizona, 492). Barzal a récolté 160 premières places sur 164 possibles…

À 21 ans, le génial passeur des Islanders a compilé 85 pts, soit le 13e total de la NHL, dont 63 assistances.

Trophée Selke

Patrice Bergeron perd son trophée de meilleur attaquant défensif de la saison au profit du Slovène Anze Kopitar. Le centre des Kings de Los Angeles a mené la ligue en temps de jeu, terminé 3e aux mises au jeu et s’offre ainsi son deuxième trophée Selke.

À 30 ans, l’attaquant a connu une saison pleine : 22 minutes de jeu, dont plus de deux minutes en infériorité. Il a fortement contribué au meilleur jeu en infériorité de la ligue (85%) et à la meilleure défense (2,46 buts encaissés par match) tout en comptant 35 buts et 92 pts, records de carrière.

Les votants lui ont accordé 1152 pts dont 70 premières places, loin devant Sean Couturier (Philadelphie, 976 pts et 37 premières places) et Bergeron (Boston, 817 pts, 34 première places). Alex Barkov (Florida) est quatrième.

Trophée King Clancy

Pour le trophée du leadership et des actions caritatives, les jumeaux suédois Daniel et Henrik Sedin sont récompensés conjointement – la première fois que deux joueurs sont titrés ensemble. Il faut dire que les deux frères ont toujours été indissociables depuis leurs débuts en 1999. À l’orée de leur retraite, hommage est ainsi rendu à leur investissement dans les actions de charité. Avec l’aide de leurs épouses, ils ont donné 1,5 millions de dollars à une fondation de l’hôpital pour enfants de Vancouver afin d’agrandir les services existants, et, à l’aide de l’association « Canucks for Kids », levé pas moins de 42 millions de dollars pour cela. Ils sont aussi à l’origine d’actions d’alphabétisation et de soutiens familiaux. Henrik avait déjà reçu ce trophée en 2016.

PK Subban et Jason Zucker (Minnesota) étaient les autres finalistes.

Trophée Masterton

Persévérance, sportivité, dévouement au hockey. Des valeurs qui collent à Brian Boyle. L’attaquant des Devils a connu une saison compliquée. Diagnostiqué d’une leucémie au camp d’entraînement – une forme de cancer de la moelle osseuse, il a aussi dû vivre une grosse frayeur avec la maladie de son fils. Traité, le centre est revenu au jeu le premier novembre en feu, signant 10 buts en 25 matchs. Il a aussi représenté les Devils au All-Star Game et contribué au retour de son équipe en playoffs.

Roberto Luongo (Florida) et Eric Staal (Minnesota) étaient les autres nominés.

Les autres trophées
Vegas a reçu de belles reconnaissances en s’emparant de quatre titres :
– Le trophée Lady Bing de la sportivité, pour William Karlsson
– Le Jack Adams de meilleur entraîneur pour Gerard Gallant
– Le Messier Leadership award pour Deryk Engelland
– Le titre de manager général de l’année pour George McPhee

Enfin, un nouveau trophée a été créé. Le « Willie O’Ree Community Hero Award » vise à récompensé la personne qui a contribué le plus à changer la vie des gens par le biais du hockey, et d’y transmettre des valeurs.

Darcy Haugan, l’entraîneur des Humboldt Broncos décédé dans l’accident de la route du 6 avril, a reçu cet honneur à titre posthume. Ses actions caritatives et ses qualité humaines ont été largement saluées. Le hockey était bien secondaire cette année pour cette grand-messe médiatique.

Les équipes-types

1er équipe All-Star

Taylor Hall – Connor McDavid – Nikita Kucherov
Drew Doughty – Victor Hedman
Pekka Rinne

2e équipe All-Star

Claude Giroux – Nathan MacKinnon – Blake Wheeler
Seth Jones – PK Subban
Connor Hellebuyck

All-Rookie Team

Brock Boeser – Matthew Barzal – Clayton Keller
Charlie McAvoy – Will Butcher
Juuse Saros

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :