Le rêve brisé de toute une génération

C'est maintenant ou jamais. L'équipe de France des années 2010 arrive au bout de son chemin. La qualification olympique ou... un remaniement massif ? Avec 15 joueurs sur 23 qui ont déjà perdu un tournoi de qualification olympique, et treize joueurs de 30 ans ou plus, le groupe de Philippe Bozon vit probablement sa dernière chance.

Buysse blanchit l’Italie

Après une ouverture laborieuse mais victorieuse, l'équipe de France poursuit sa route olympique avec une escale italienne a priori accessible. Les Transalpins, étrillés 6-0 par la Lettonie la veille au soir, restent sur douze défaites de rang. Leur dernier succès ? Un 1-0 contre... la France, lors d'un amical au printemps.

Texier lance la France

Les Bleus débutent leur tournoi de qualification olympique par ce qui a tout d'un traquenard : la Hongrie. Les échecs répétés de l'équipe de France dans ces qualifications - pas de JO depuis 2002 - sont en effet parsemés d'entames de tournoi ratées, avec son lot de coups durs contre le Kazakhstan par exemple...

Bilan de la saison NHL 2020/2021 – Deuxième partie

La saison NHL 2020-2021 a éliminé 15 équipes avant même les playoffs. Dans la première partie, nous vous avons présenté les équipes classées de 31e à 24e. Dans cette seconde partie, les huit autres éliminés de la saison régulière, d'Ottawa à New York, auront tous connu leur lot de rebondissements sportifs comme extra sportifs...

Bilan de la saison NHL 2020/2021 – Première partie

Cinquante-six matchs entre janvier et mai : la NHL a tenu la distance, et à enchaîner sur des playoffs terminés en juillet par la victoire du Lightning de Tampa Bay. Le tenant du titre a soulevé la coupe pour la deuxième fois, mais l'on s'étonne encore que la ligue ait réussi l'exploit d'aller jusqu'au bout.

Retour sur la draft NHL 2021

Les Sabres de Buffalo ont choisi un défenseur en première position pour la deuxième fois en trois ans. Après Rasmus Dahlin (2018), Owen Power prend la direction du nord de l'état de New York, premier des 223 joueurs sélectionnés les 23 et 24 juillet.

Seattle entre en piste

Mercredi, le Kraken de Seattle a officiellement rejoint les 31 autres équipes de la NHL à l'issue de la draft d'expansion. La nouvelle franchise a pioché un joueur par équipe, non sans quelques choix surprises. L'angoisse était palpable dans une bonne partie des équipes : quel joueur de valeur allaient-ils perdre ? En effet, l'arrivée de Seattle s'accompagnait des mêmes mesures d'intégration que Vegas il y a quatre ans. Les trente franchises - Vegas, trop récente, était exempte - devaient protéger au choix : - 7…

Montréal arrache un match 5

Tampa Bay mène trois victoires à zéro, et peut donc soulever la coupe Stanley dans l'antre des Canadiens de Montréal dès ce soir. L'idée de jouer petit bras afin de tenter plutôt de boucler la série à domicile au cinquième a été avancée par la maire de Tampa. Une option qui rejetée catégoriquement par Jon Cooper...

Montréal fait sauter la banque

Dix-huitième de la saison régulière, le Canadien de Montréal s'est qualifié avec le pire bilan des seize invités aux séries finales. Pourtant, le CH a continué son parcours de coupeur de têtes en sortant Vegas, deuxième de la saison régulière à égalité avec Colorado, en six manches, pour se qualifier en finale de la coupe Stanley.

La fièvre de 1993

Le carré final NHL est désormais connu. La présence du champion Tampa Bay, de Vegas et des Islanders de New York ne constitue pas une grande surprise. Mais l'identité du quatrième champion de division, Montréal, donne la fièvre à toute une province...

Les États-Unis sans forcer

La qualification acquise, Jack Capuano décide de faire tourner son effectif. Contraint, tout d'abord : la blessure du capitaine Justin Abdelkader replace dans l'alignement Matty Beniers, 18 ans. Boyle remplace Abdelkader avec le "C", mais son prédécesseur est sur le banc avec les entraineurs et ses béquilles. Capuano décide aussi de jouer à 8 défenseurs, insérant Ryan Shean et Adam Clendening au détriment de Matt Hellickson.

Cal Petersen ferme la porte

Si les Américains sont déjà plus ou moins qualifiés pour les quarts - ils sont deuxièmes avec 12 pts en 5 matchs -, ce match revêt une importance bien plus grande pour l'Allemagne. Ses 9 pts la placent en effet à hauteur de la Lettonie et du Canada, avec le bénéfice d'avoir battu ces deux rivaux. Une victoire ce lundi leur offrirait un bon bol d'air. Jack Capuano fait tourner son effectif. Cal Petersen remplace Jake Oettinger dans les cages, Chris Wideman et Sacha Chmelevski entrent à la place d'Adam Clendening et Matty…

Mangiapane déborde l’Italie

La route des quarts de finale passe par l'Italie. Pour le Canada, ce match, habituellement une formalité, est désormais une victoire impérative. Après trois défaites de rang, les joueurs à la feuille d'érable ont réagi avec deux succès, mais ils ne sont pas tirés d'affaire pour autant. En face, les Italiens, avec six Canadiens naturalisés, restent sur une déroute face au modeste Kazakhstan (3-11). Une défense passoire, une aubaine pour les joueurs de Gerard Gallant, dont l'attaque aurait bien besoin d'un réveil... Après…

Les Américains remportent un duel défensif

Avec une seule victoire au compteur, la Norvège semble déjà hors course pour les quarts de finale. Tout le contraire des États-Unis, qui visent la première place du groupe B en cas de succès. Ils n'ont encaissé que cinq buts en quatre matchs, leur plus petit total depuis 2000. La Norvège est un adversaire qui leur réussit bien : succès 9-3 lors du dernier match en 2018, et pas moins de seize victoires de rang contre eux... La première ligne américaine entame pied au plancher : Jason Robertson et Conor Garland…