Pacioretty ne négociera pas de contrat en cours de saison

260

Max Pacioretty, qui sera agent libre l’été prochain, a annoncé ne pas vouloir négocier de contrat en cours de saison, que ce soit avec les Canadiens de Montréal ou une autre franchise.

En faisant cette annonce, Pacioretty semble vouloir se concentrer sur ce qui se passe sur la glace et sur son équipe une fois la saison commencée et ne pas se laisser distraire par les négociations comme cela peut parfois arriver.

Pas d’extension de contrat proposée

Il a été rapporté à plusieurs reprises que les Canadiens ont été proche d’échanger leur capitaine lors de la date limite des échanges et du dernier repêchage et que Marc Bergevin aurait signifié au numéro 67 qu’aucune extension de contrat ne lui serait proposé.

Pacioretty lui même a confirmé qu’aucune discussion était en cours avec son club pour une prolongation. S’ils ne veulent pas voir l’ailier partir libre l’été prochain, les Canadiens doivent trouver un partenaire d’échange avant la date de limite d’échange.

Un dossier compliqué pour Montréal 

Alors qu’il entre dans la dernière année de son contrat qui lui aura rapporté 27M$ sur 6 ans, Pacioretty aura à cœur de briller cette saison pour négocier le meilleur contrat possible pour lui l’été prochain. On parle ici de l’un des meilleurs francs-tireurs de la ligne qui a inscrit 226 buts pour la franchise de Montréal.

Cependant l’ailier drafté en 2007 sort d’une saison à 17 buts après avoir réussi cinq saisons de suite (hors lock-out) à plus de 30 buts. En plus de cette chute de performance, son leadership en tant que capitaine et son attitude, valeur chère à son encadrement, sont remis en question par de nombreux observateurs.

Avec un salaire de 4,5M$ cette saison, Pacioretty pourrait tout de même être une bonne affaire pour une équipe qui visera les séries et rapporter des atouts en retour aux Canadiens. Tout le monde sortirait gagnant de cette situation compliquée.

Source Photo : Jean-Yves Ahern, USA TODAY Sports

 

 

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :