Bulletin NHL : Le point, Seattle et salary cap, les signatures et échanges, les retours et blessures

Source: NHL
305

Le Bulletin NHL fait chaque lundi le tour des nouvelles les plus marquantes de la ligue. Signatures, blessures, échanges, on vous résume le plus important.

 

Le point sur la ligue

Washington remonte au-dessus de la ligne, à défaut de dominer à 5 contre 5. Colorado a carrément plongé, gracieuseté de la dérouillée subie face à Tampa (qui vogue tranquillement dans sa propre zone de confort). Dans la série « PDO is a b…. », Buffalo reste désormais sur 5 défaites (0-3-2) depuis la fin de sa série de victoires (surprenant hein ?). Le matelas reste conséquent avec 7 points sur le 9e mais la saison est encore longue… Dans la série « Ce que le PDO donne, le PDO reprend », les Islanders ont chuté de presque un point à 102,4 et alternent victoires et défaites. Dans la série… (vous avez compris), Nashville, qui joue sans Forsberg, Arvidsson et Subban, a pris beaucoup de buts cette semaine, et son PDO dépasse désormais à peine 101, alors que les buts anticipés flirtent seulement avec les 50%.

Edmonton revient sur la ligne et affiche 3 victoires de suite (et 4 en 5), en encaissant moins de 2 buts par match (THE HITCHCOCK TOUCH). Dans la Pacifique, le PDO des Sharks remonte (oui oui), celui des Flames aussi et leur niveau de jeu s’améliore. Pittsburgh a reçu un peu d’amour de la chance face à Colorado et aux Islanders. Minnesota a connu deux défaites dont le 7-2 face à Edmonton qui fait couler leur PDO.

Et Montréal vit tranquillement sa saison, prenant les points faciles quand ils se présentent.

 

Le Bureau des Gouverneurs officialise Seattle

Bienvenue Seattle ! C’est bon c’est officiel, suite à la réunion du Bureau des Gouverneurs, la NHL a voté à l’unanimité en faveur de l’entrée de Seattle en tant que 32e équipe de la ligue lors de la saison 2021-2022. Pour décrocher ce précieux droit, les représentants de cette nouvelle franchise ont dû débourser 650 millions de dollars comme ticket d’entrée. Cette somme sera redistribuée entre les autres franchises de la ligue à l’exception de Vegas.

Du côté sportif, les règles du repêchage d’expansion seront les mêmes que pour Vegas – qui ne sera pas impacté – où les 30 autres franchises devront protéger des joueurs suivant deux choix possibles : un gardien, trois défenseurs, sept attaquants ou un gardien et huit joueurs (attaquant comme défenseur). De son côté, Seattle sera dans l’obligation de repêcher trois gardiens, neuf défenseurs et 14 attaquants.

Cette expansion sera aussi l’occasion d’équilibrer les conférences, avec 16 équipes de chaque côté. En revanche, concernant les divisions, c’est officiel, Seattle intégrant la Pacifique afin d’instaurer une rivalité avec Vancouver, c’est Arizona qui écope et retrouve la division Centrale.

Concernant le retour de la Coupe du Monde de Hockey au format NHL, ce ne sera peut être pas pour 2020. Alors que des discussions sont en cours entre la NHL et l’association des joueurs – la NHLPA – le commissaire Gary Bettman n’est pas optimiste quand à la tenue de l’évènement si aucun accord n’est trouvé d’ici le All Star Game à la fin du mois de janvier.

Enfin on a eu quelques nouvelles au sujet du cap salarial qui passera pour la première fois au dessus des 80 millions de dollars. Avec une augmentation de 3,5 millions le nouveau cap devrait afficher une valeur record de 83 millions de dollars. On est bien loin du plafond initial de 39 millions lorsque cette mesure a été prise pour la saison 2005-2006.

 

Bob Murray continuera à la tête des Ducks deux ans de plus qui accueillent Sprong, Fletcher nouveau GM des Flyers

Les Anaheim Ducks ont annoncé la prolongation de leur directeur général Bob Murray pour deux saisons supplémentaires amenant son contrat jusqu’à la fin de la saison 2021-2022. Chez les Ducks depuis 2005 dans le front office, il occupe le poste de directeur général depuis 2008 où ses qualités ont été reconnues à plusieurs reprises puisqu’il  été nommé à trois reprises pour le titre de directeur général de l’année remportant le précieux trophée en 2013-2014. Les Ducks sont depuis plusieurs années en bonne forme avec six participations consécutives aux séries éliminatoires et cinq saisons à plus de 100 points.

Plus tôt dans la semaine, les Ducks ont d’ailleurs annoncé avoir procédé à un échange avec les Pittsburgh Penguins qui ne cessent de renouveler son effectif pour essayer de réveiller son équipe. C’est donc Daniel Sprong qui doit faire ses valises pour rejoindre Anaheim alors que Marcus Pettersson fait le chemin inverse.

Du côté de Philadelphie, on connaît l’identité du nouveau directeur général. C’est Chuck Fletcher qui prend la suite de Ron Hextall remercié à la fin du mois de novembre. Fletcher n’en est pas à sa première expérience en tant que directeur général puisqu’il a occupé ce poste au Minnesota Wild pendant neuf saisons jusqu’au mois d’avril dernier. Depuis il occupait un poste de conseillé au sein de l’encadrement des New Jersey Devils en attendant surement une nouvelle opportunité comme DG qui vient donc d’arriver.

 

Revoilà Darling, McAvoy retrouve les Bruins, Giordano prend deux matchs

Il était annoncé, et espéré, comme un solide gardien numéro 1 dans la Caroline et avait pourtant été soumis au ballottage, Scott Darling est de retour avec les Hurricanes. Après un début de saison très en dessous des espérances avec une fiche catastrophique de 2-4-1 avec un pourcentage d’arrêt de 89,2%, Darling a été envoyé en AHL avec les Charlotte Checkers où il a disputé cinq rencontres sans doute pour retrouver un peu de confiance. Avec un contrat qui pèse 4,15M$ sur le cap salarial jusqu’à la fin de la saison 2020-2021 – expliquant sûrement pourquoi il n’a pas été réclamé – il est temps de livrer la marchandise sous peine de vivre une situation compliquée chez les Hurricanes. Ce rappel de Darling fait suite au placement de Curtis McElhinney qui a été placé sur la liste des blessés sans plus de précision de la part des Hurricanes.

Giordano a lui été repris par la patrouille suite à un coup de genou contre le capitaine du Minnesota Wild, Mikko Koivu. Le département pour la sécurité des joueurs a décidé de suspendre le défenseur des Flames pour deux rencontres alors que Koivu a été annoncé blessé par son équipe (voir plus bas). En très grande forme cette saison,  Giordano est deuxième parmi les défenseurs avec 29 points depuis son absence mais son absence de deux matchs ne devrait pas coûter cher aux Flames qui occupe la tête de la Pacifique avec 40 points.

C’est un retour qui ne pourra faire que du bien à Boston ! Avec une défensive dépeuplée depuis le début de la saison, les Bruins viennent d’annoncer le retour de Charlie McAvoy. Malheureusement pour eux, Kevan Miller fait le chemin inverse et se retrouve inscrit sur la liste des blessés à son tour rejoignant notamment Zdeno Chara et Brandon Carlo. Ce sont six semaines d’absence qui sont à prévoir même puisque Miller a été hospitalisé suite à une blessure à un cartilage du larynx. C’est au cours de ce même match face à Toronto que McAvoy a effectué son retour et il n’a pas été épargné puisqu’il a subi un mauvais geste de Zach Hyman qui est venu le percuter derrière le filet avec beaucoup de retard. Cette séquence a été revue par le département de la sécurité des joueurs qui a suspendu l’attaquant des Maple Leafs pour deux rencontres.

Après quasiment dix mois d’absence, Martin Hanzal a retrouvé l’alignement des Dallas Stars lors de la rencontre face aux San José Sharks. Touché au dos, il avait dû mettre fin à sa saison le 21 février dernier. Muet lors de son premier match, Hanzal n’a pas tardé à retrouver le chemin des filets avec un but au match suivant lors de la défaite face aux Vegas Golden Knights.

 

Raanta absent pour le reste de la saison, l’attaque des Senators dépeuplée.

Déjà absent depuis le 27 novembre et limité à seulement 12 apparitions cette saison, Antti Raanta n’a pas reçu de bonnes nouvelles suite à la réévaluation de sa blessure. Touché au bas du corps, le directeur général des Coyotes a annoncé que le gardien serait absent plus longtemps que prévu. En plus d’annoncer qu’aucune date de retour n’était prévue et que sa saison était même très certainement terminée. Aussi privé de Kuemper, ce sont Pickard – réclamé au ballottage plus tôt dans la saison – et le rookie Adin Hill qui fait déjà forte impression qui se partageront le filet

Alors qu’ils vivent une saison assez compliquée suite à un été mouvementé, les choses ne s’arrangent pas du côté des Senators avec le placement sur la liste des blessés de Matt Duchene et Bobby Ryan. Les deux joueurs se sont blessés au cours du match face aux Canadiens de jeudi dernier. Pour Duchene, c’est une blessure à l’aine alors qu’il patinait pour récupérer le palet qui a envoyé l’attaquant directement au vestiaire sans retour au jeu. Une lourde perte pour les Senators puisque le numéro 95 avait déjà 34 points en 29 rencontres. Pour Bobby Ryan, c’est une commotion cérébrale suite à un contact avec Brett Kulak qui l’a envoyé au vestiaire. Dans les deux cas, aucune date de retour au jeu n’a été avancée, mais l’absence risque d’être de plusieurs semaines.

Tom Wilson est absent depuis jeudi dernier mais ça ne veut pas dire qu’il est de nouveau suspendu. Plutôt habitué à manquer des matchs suite à de vilains gestes, c’est cette fois-ci lui qui en a subi un après une rude mise en échec de Ryan Reaves lors du remake de la finale face aux Golden Knights de Vegas. Après avoir goûté à ce qui ressemble à sa propre médecine, Wilson est réévalué quotidiennement pour des symptômes de commotion cérébrale. Une absence qui risque de se faire sentir pour les Capitals tant Wilson était en forme depuis son retour avec 14 points en 11 rencontres.

Comme évoqué plus haut, le Minnesota Wild va devoir se passer des services de son capitaine Mikko Koivu suite à son contact genou contre genou avec Mark Giordano. Si rien est encore vraiment officiel, le Wild a rappelé Luke Kunin de la AHL pour pallier cette absence qui pourrait s’élever à trois semaines pour une entorse au genou.

Déjà confronté à une saison difficile, les Red Wings vont devoir faire face à l’absence de Anthony Mantha. L’équipe de Detroit a fait savoir que son attaquant a subi sa blessure lors de la rencontre face à l’Avalanche Colorado et souffrirait d’une fracture de la main. Son absence est évaluée de quatre à six semaines. En plus de cette absence, les Red Wings ont été privés de Tyler Bertuzzi pendant deux matchs qui était suspendu. En cause ? Un peu de rififi sur le banc des Wings qui ne s’est pas privé de retenir la crosse du joueur de l’Avalanche Matt Calvert et de lui asséner quelques coups au passage.

 

Les commentaires sont fermés.