L’équipe de France U20 au milieu du gué

425

Après avoir battu la Lettonie en ouverture sur un but de Lucien Onno et deux de Teemu Loizeau (et grâce aux 32 arrêts du gardien Gaëtan Richard), l’équipe de France U20 s’est inclinée pour son deuxième match cet après-midi face au Bélaus, le relégué de l’élite mondiale. Elle a pourtant mené 2-1 par des buts de Baptiste Bruche et Téo Sarliève, mais elle a encaissé une égalisation frustrante à cinq secondes de la fin du deuxième tiers-temps.

Déjà vainqueurs de leur premier match hier en ayant retourné le match de 1-3 à 5-3 en dernière période, les Biélorusses ont encore une fois mis un 4-0 dans le troisième tiers. Protas et Sapego, deux joueurs qui jouent dans l’actuel leader de la ligue junior majeur de l’Ouest (WHL), ont fait la différence dès le début de la période. Le Bélarus a une génération assez forte emmenée par Maksim Sushko, vu dans l’équipe nationale sénior au dernier Mondial au Danemark, et il faut figure de principal épouvantail pour les organisateurs allemands (vainqueurs seulement en prolongation de l’Autriche au premier match mais qui ont battu nettement la Norvège ce soir).

Quant aux Bleus, leur troisième match mercredi à 13h contre la Norvège sera déterminant pour savoir s’ils se battront pour le podium ou le maintien.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :