22e journée D1 : Montpellier étonne, Mont-Blanc cartonne

Photographie : Olivier Benard
506

Neuilly-sur-Marne partait favori contre Montpellier et le second gardien Rodolphe Brunetti était titularisé comme au match aller (où il avait été remplacé par Sopko après la première période perdue 0-2). Mais deux pénalités locales enchaînées – un surnombre et une obstruction de Vrielynck – ont profité aux Vipers, qui ont profité de la phase de 5 contre 3 (puis 5 contre 4) pour retourner le match avec deux buts consécutifs de Raibon et Vojsovic. Puis c’est Karim Marcialis qui a enfoncé le clou dès le début de la deuxième période par son premier but en division 1. Jérémie Janneteau a réduit le score avec son deuxième but de la soirée, mais Henri Fomin a fini le travail avec un but en cage vide (avant la réduction trop tardive de Leyland Plaire). Dominé 43 tirs à 15, Montpellier s’est donc imposé 4-3.

Hormis Clermont, battu 6-4 à Nantes, toutes les autres équipes du bas de tableau ont gagné. Strasbourg est allé gagner à Brest sur un but en prolongation de Radovan Cutt. Marseille a battu Cholet 5-2 devant 2451 spectateurs avec 2 buts et 1 assist de Benjamin Villot, qui n’avait mis que deux points (deux buts) depuis un an et demi. Autre sensation, le Mont-Blanc s’est offert un festival offensif 9-0 contre la meilleure défense du championnat Caen, provoquant même la sortie du gardien international Ronan Quemener en fin de deuxième période avec six buts dans la musette.

Mené 2-3 par Tours, Cergy-Pontoise a encore pu engranger la victoire (6-3) devant 2372 personnes. Mais à part les Jokers, une seule autre équipe du top-8 a gagné ce soir : Dunkerque, qui a battu Chambéry devant 1213 spectateurs grâce à un doublé de Loïc Destoop et à un but en prolongation de Francis Ballet.

Ces résultats bouleversent naturellement le classement. Nantes et Mont-Blanc reviennent en position de qualifiés, tandis que Cholet, en play-offs ce matin, jouerait la poule de maintien si le championnat s’arrêtait ce soir. Le douzième Strasbourg est à 3 points des quarts de finale… et même à 6 points du quatrième Tours qui y aurait l’avantage de la glace. À quatre journées de la fin, neuf voire dix équipes peuvent encore tout gagner ou tout perdre !

Résultats et classement de division 1.

Les commentaires sont fermés.

adipiscing venenatis Praesent ut Phasellus odio facilisis lectus venenatis,