Présentation Magnus 2020/21 (VIII) : Bordeaux

621

La situation est compliquée, on le savait, mais elle est parfois encore plus compliquée qu’il n’y paraît.

Les Boxers de Bordeaux ont en effet appris hier soir de manière radicale qu’ils devaient annuler le match à domicile contre Gap prévu ce soir, mais également qu’ils étaient privés de possibilité de s’entraîner dans leur département.

Leurs installations de Mériadeck leur sont en effet interdites, en match ou en entraînement, pendant deux semaines, comme toutes les installations sportives du département. Celles-ci sont ouvertes aux scolaires, mais pas aux sportifs de haut niveau. Une décision locale imposée par la préfecture de Gironde vendredi, en application des nouvelles mesures prises par le Ministère de la Santé. Mais une décision en contradiction flagrante avec les annonces détaillées diffusées ce même vendredi par le Ministère des Sports, en déclinaison du même discours du Ministre de la Santé, et qui autorisent la continuité du sport de haut niveau dans toutes les zones d’alerte (donc même à Marseille où les restaurants sont fermés).

Un coup dur sportif pour une équipe qui venait justement de sortir de l’isolement pour cas de covid et qui se réjouissait de la reprise du championnat. Un coup dur économique pour un club qui commençait tout juste à sortir de l’ornière et qui restait sous surveillance.

Jusque là, tout s’annonçait si bien… Huitième volet de notre présentation des clubs de Ligue Magnus : Bordeaux veut arrêter les vendanges.

 

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

efficitur. amet, Sed libero elit. accumsan ante. risus.