Présentation Magnus 2020/21 (VII) : Nice

579

Nice se réjouissait d’une stabilité encore jamais observée à la fin du printemps en ayant réussi à conserver 15 joueurs. Le capitaine Deyl s’est décommandé entre-temps pendant l’été, mais les Aigles ont quand même su préserver une ossature en sacrifiant les deux figures de proue les plus onéreuses (Aviani et Dame-Malka)

À l’heure où le travail de toutes les équipes est perturbé par le protocole sanitaire, ce choix stratégique pourrait être payant. Si les Aigles se sont inclinés à la première journée face à une équipe encore plus stable qu’eux (des Grenoblois gravés dans le marbre), il faudra se méfier d’eux cette saison.

Découvrez pourquoi dans le septième volet de notre présentation des clubs de Ligue Magnus : Nice a retrouvé des certitudes.

 

Les commentaires sont fermés.

On vous envoie quelques cookies, c'est juste pour suivre notre audience, vous pouvez refuser de les recevoir si vous le voulez ! Accepter En savoir plus

dolor facilisis commodo quis, consectetur ipsum sed elit. massa ante. ipsum id,