HA
top

Växjö Lakers – Red Bull Salzbourg (CHL, 1/8e de finale retour)

107

Suite et fin du premier tour des playoffs de la Champions Hockey League, avec un affrontement austro-suédois indécis entre Växjö et Salzbourg.

Depuis le week-end dernier, les Lakers de Växjö sont les nouveaux leaders de la SHL suédoise. Après la dernière victoire contre Rögle, l’ambiance est sereine, en témoigne cette déclaration du coach Sam Hallam au micro de la chaîne C-More : « C’est un bon week-end pour nous. Nous pouvons rentrer à la maison et déguster un peu de tequila, nous profiterons d’un dimanche libre.« 

Cette belle harmonie du club du Småland ferait presque oublier le match aller de CHL remporté par le Red Bull Salzbourg. Les Autrichiens l’ont emporté 2-1 grâce à une défense de fer, un solide Luka Gracnar – jeune gardien slovène mais membre de longue date de l’organisation – et deux buts inscrits après seulement sept minutes de jeu. Et en Suède, le RBS, particulièrement en forme avec une seule défaite en sept matchs EBEL / CHL confondus, n’est pas venu pour faire du tourisme

Gracnar, qui avait repoussé 42 des 43 lancers suédois au match aller, cède toutefois sa place à Bernhard Starkbaum. Ce remplacement sera-t-il judicieux ? Starkbaum défie l’un des gardiens les plus chauds de la SHL, et auteur le week-end dernier d’un blanchissage, Viktor Fasth.

Starkbaum est le premier sollicité avec une première occasion sérieuse pour Erik Josefsson, qui était parti seul en contre, alors que Fasth voit à son tour du danger devant son slot. Celui qui débloque le tableau d’affichage est Andrew Calof, le Canadien déborde de la gauche, s’avance sans difficulté et frappe à mi-hauteur, Växjö ouvre le score (1-0, 08’08). En supériorité numérique, Salzbourg ne tarde pas à égaliser. Rob Schremp sert Brant Harris qui reprend de volée, Fasth est masqué par le trafic (1-1, 11’04). Et Salzbourg prend ensuite l’avantage. Alexander Rauchenwald part en breakaway, c’est repoussé par Fasth, mais l’Autrichien remet instantanément devant le but, où se trouve Thomas Raffl (1-2, 14’46).

Le Red Bull Salzbourg mène d’un but le match, et de deux en cumulant le match aller, il est potentiellement qualifié. Les Lakers, dos au mur, haussent le ton en deuxième période. La réaction vient de Dominik Bokk, placé poteau gauche, qui égalise (2-2, 26’16). Le jeune Allemand exilé en Suède se crée d’ailleurs quelques instants plus tard une autre occasion franche, en pivot, mais Starkbaum veille. Le match est désormais à sens unique durant ce deuxième tiers-temps. Et Växjö en profite, par Jonas Røndbjerg qui exploite le rebond d’un lancer lointain d’Oliver Bohm (3-2, 31’18).

Au début du troisième tiers-temps, Salzbourg ne profite pas de deux jeux de puissance. Dommage, car Växjö reprendra une longueur d’avance. Les Lakers partent à 3 contre 2, Jonas Røndbjerg frappe, Starkbaum laisse un rebond bien trop flagrant pour que Erik Josefsson n’en profite pas (4-2, 48’09). Question rebond, Växjö n’est pas exempt de tout reproche. Rob Schremp frappe une première fois et parvient à récupérer son propre rebond (4-3, 51’25). Aucune n’équipe n’est qualifiée pour le second tour. Jusqu’à 57e minute, Elias Pettersson reprend instantanément une passe dans le dos de Rosén (5-3, 56’29).

Viktor Fasth n’a certainement pas fait son meilleur match de la saison mais il sauve le club suédois dans les derniers instants avec un arrêt déterminant de la jambière sur Raffl. Malgré une belle résistance, l’aventure en Champions Hockey League se termine pour Salzbourg. Växjö se qualifie pour les quarts de finale et rencontrera Berne (voir page des résultats de la CHL).

 

Växjö Lakers – Red Bull Salzbourg 5-3 (1-2, 2-0, 2-1)
Mardi 7 novembre 2017 à 19h00 à la Vida Arena de Växjö. 1354 spectateurs.
Arbitrage de Jan Hribik et Adam Kika assistés de Ludvig Lundgren et Anders Nyqvist.
Pénalités : Växjö 10′ (4′, 2′, 4′), Salzbourg 6′ (2′, 4′, 0′).
Tirs : Växjö 34, Salzbourg 23.

Évolution du score :
1-0 à 08’08 » : Calof assisté de Persson
1-1 à 11’04 » : Harris assisté de Schremp et Mueller (sup. num.)
1-2 à 14’46 » : Raffl assisté de Rauchenwald et Hughes
2-2 à 26’16 » : Bokk assisté de Persson et Rosén (sup. num.)
3-2 à 31’18 » : Røndbjerg assisté de Bohm et Josefsson
4-2 à 48’09 » : Josefsson assisté de Røndbjerg et Persson
4-3 à 51’25 » : Schremp assisté de Mueller et Starkbaum (sup. num.)
5-3 à 56’29 » : Pettersson assisté de Rosén et Bokk

Växjö Lakers

Attaquants :
Martin Lundberg (2′) – Brendan Shinnimin – Andrew Calof (+2, 2′)
Dominik Bokk (+1) – Robert Rosén – Elias Pettersson
Liam Reddox (C) – Linus Fröberg – Adam Brodecki
Jonas Røndbjerg (+2) – Nils Carnbäck (+1) – Pontus Netterberg (+1, 2′)
Eric Josefsson (+2)

Défenseurs :
Arvid Lundberg – Eric Martinsson (+2)
Daniel Rahimi (2′) – Joel Persson (+2)
Noah Welch (+1, 2′) – Peter Andersson
Oliver Bohm (+1)

Gardien :
Viktor Fasth

Remplaçant : Viktor Andrén (G).

Red Bull Salzbourg

Attaquants :
Brant Harris (-1) – Rob Schremp (-2) – Peter Mueller (-2)
Thomas Raffl (-1, 2′) – Alexander Rauchenwald (-1, 2′) – John Hughes (-1)
Manuel Latusa – Ryan Duncan – Mario Huber
Alexander Cijan – Michael Schiechl – Florian Baltram (-1)
Peter Hochkofler (-1)

Défenseurs :
Julien Brouillette – Matthias Trattnig (-2, 2′)
Robert Raymond – Layne Viveiros (-2)
Daniel Jakubitzka – Maximilian Egger
Alexander Pallestrang (-1)

Gardien :
Bernhard Starkbaum

Remplaçant : Luka Gracnar (G).