Quarts de finale Division 1 – match 2 : Cergy n’a plus de joker !

474

Ce dimanche se jouaient les matchs 2 des séries de quarts de finale de Division 1, concluant le week-end des leaders à la maison, exception faite de la confrontation entre  Cergy et Cholet qui fut inversée en raison d’une indisponibilité de glace à l’Aren’Ice. Et celle-ci n’est pas sans surprise, puisque les outsiders Dogs ont peut être profité de cette inversion pour sortir du week-end avec deux victoires ! Aujourd’hui, ils ont nettement dominé les deux premières périodes, menant de trois buts, avant de se faire peur dans le tiers final. Mais les buts d’Olczyk et d’Hood n’ont guère suffi et les Jokers s’inclinent à nouveau (3-2). Dans ce format particulier, Cergy se voit la potentialité de disputer trois rencontres à domicile, mais il ne faudra plus en perdre un seul, tandis que les hommes de Julien Pihant sont redoutables depuis quelques mois.

Une autre équipe a pris une sérieuse option sur la qualification, c’est celle des Bisons de Neuilly. Deuxième victoire face aux Drakkars de Caen, cette fois-ci construite sur le seul but du Canadien Gianni Mangone et du blanchissage à 19 arrêts de l’expérimenté Ramon Sopko (1-0). Les Franciliens ont devant eux trois matchs éventuels, pour aller chercher une victoire qui serait synonyme de qualification.

Deux victoires en autant de rencontres, c’est également le bilan du vainqueur de la saison régulière Brest face aux Corsaires de Dunkerque. Si la logique du championnat est ici respectée, force est de constater qu’il ne s’agit guère d’une série facile pour les Albatros. Comme hier, les Nordistes ont mené au score grâce à un but de Remy Houque, mais les joueurs locaux ont su revenir par l’intermédiaire de Graham Avenel, sans prendre les devants dans le temps réglementaire. C’est en prolongations que Justin Bernier a délivré les siens (2-1). La suite de cette opposition sera intéressante, car Brest essaiera d’aller chercher la manche qualificative dans le chaudron de Raffoux, à moins qu’il ne faille un retour en Bretagne samedi prochain.

Les Spartiates de Marseille ont battu hier leur record d’affluence avec 3 651 spectateurs. Cet après-midi, ce sont tout de même plus de 2 000 curieux du hockey phocéen qui se sont massés dans les tribunes de la patinoire du Palais Omnisports de Marseille Grand Est. L’enjeu était d’ailleurs très grand pour les locaux, défaits par Briançon hier, et qu’une seconde défaite aurait fortement fragilisé avant de voyager dans les Hautes-Alpes. Mais de cette rencontre disputée, les Marseillais sortent vainqueurs avec cinq buteurs différents (5-3). Tout est donc à faire dans cette série où les Diables Rouges tenteront de rafler la mise à l’occasion des deux matchs à domicile.

(Les matchs 3 se disputeront mercredi).

Les commentaires sont fermés.

porta. venenatis fringilla quis, sit ipsum luctus velit, tempus nec amet,