Stéphane Da Costa change de cap en KHL

Stéphane Da Costa (c) Jonathan Vallat
1 082

Stéphane Da Costa change d’air en Russie, et ce après seulement un an passé à Ekaterinbourg.

Le Lokomotiv Yaroslavl a en effet annoncé ce mercredi 1er mai la signature de l’attaquant français. Il s’agit d’ailleurs de la première recrue en cette intersaison du « Loko », signe que Da Costa était particulièrement dans le viseur.

Il faut bien avouer que le Français est une valeur sûre de la KHL. En quatre exercices de « Ligue Continentale », « SDC » compte 144 points en 152 matchs de saison régulière, et 31 points en 47 parties de playoffs.

Durant cette saison 2018-2019, le Parisien a inscrit 22 buts et 26 assistances en saison régulière, et 3 points en playoffs.

Si son club de l’Avtomobilist avait survolé la conférence est avec 95 points, le troisième meilleur bilan de la ligue après le CSKA Moscou et le SKA Saint-Pétersbourg, il a chuté dès le deuxième tour des playoffs contre Oufa. Un résultat finalement assez décevant qui a conduit la direction d’Ékaterinbourg à officialiser ce mercredi le départ de 11 joueurs, dont Da Costa.

Mais finalement, il n’aura fallu attendre que quelques heures pour connaître le point de chute du « magicien » de l’équipe de France. Il rejoint ainsi une autre grosse écurie de la KHL, l’ambitieux Lokomotiv Yaroslavl, habitué à viser systématiquement le titre. Champion de Russie pour la dernière fois en 2003, le « Loko » a ensuite, sous l’ère KHL, atteint la grande finale l’année de la création de la ligue (2009). En dix exercices KHL, le Lokomotiv a joué quatre finales de conférence et trois demi-finales de conférence.  D’Ekaterinbourg à Yaroslavl, le Français déménage donc 1500 kilomètres à l’ouest en Russie.

Rappelons tout de même que Stéphane Da Costa a décliné la sélection pour les Championnats du monde, qui débuteront la semaine prochaine en Slovaquie, particulièrement émoussé par cette saison. Il jugeait sa condition physique insuffisante pour performer aux Mondiaux. Une décision mal comprise par un certain nombre de « fans » en dépit du communiqué de la fédération, ce qui a forcé Da Costa lui-même à publier son propre communiqué via son compte Instagram (voir ci-dessous).

Un communiqué histoire de remettre les pendules à l’heure. Car critiquer une telle décision, c’est vite oublier qu’il a tant apporté à l’équipe de France, participant à huit championnats du monde avec les Bleus, leur permettant d’atteindre un quart de finale en 2014, les aidant aussi à se sauver de situations parfois inconfortables. En premier lieu, ce match sous tension contre la Lettonie en 2015 dont le tir au but décisif de Da Costa (photo ci-dessous) avait permis à la France de se maintenir une énième fois en élite mondiale. Il avait par ailleurs porté le « C » de capitaine aux Mondiaux de Copenhague l’année dernière.  Une distinction qui lui revenait de droit…

IMG 8513 But vainqueur DaCosta 700

Les commentaires sont fermés.

at Donec justo vulputate, leo. elit.