Division 1 – 5e journée : le jeu des chaises musicales

771

Le nouveau leader de la poule A, Dunkerque, devait s’employer pour conserver la tête sur une glace où il est toujours difficile de s’imposer, et face à un adversaire qui pouvait revenir à hauteur de points en cas de succès dans le temps réglementaire, Cholet. Cela démarrait très fort pour les Corsaires avec un but marqué après 19 secondes de jeu par Roope Nikkilä et un autre par Joseph Broutin au bout de 8 minutes. Et puis les Dogs ont mis la machine en route grâce aux jeux de puissance et des buts de Ryan Tait et Ludovic Karsh pour rentrer aux vestiaires à égalité. Brandon Salerno et Tait, pour le doublé, donnèrent l’avantage aux locaux dans le tiers médian, puis Jérémy Côté aggravait la marque au retour sur la glace. Kenny Martin a réduit la note dans les cinq dernières minutes, mais cela s’est montré insuffisant. Les Dunkerquois chutent pour la première fois de la saison et voient les Choletais passent devant au classement au regard de cette confrontation directe victorieuse (5-3).

La défaite des Nordistes pouvaient permettre aux Remparts de Tours de reprendre la tête de la poule. Mais il fallait pour se faire s’imposer ce soir à domicile face aux Corsaires de Nantes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la mission a totalement échoué. Ce sont au contraire les Nantais qui se sont amusés dans un véritable festival offensif. Frédéric Bergeron lançait le bal après trois minutes de jeu dans un match où les Remparts n’auront jamais l’occasion de revenir. Les Canadiens furent à la fête avec entre autres un triplé pour Alexandre Perron-Fontaine, un doublé pour Karl Leveillé (contre son ancienne équipe) et un autre pour Matthew Brenton. Avec ce succès total, Nantes vient recoller à Tours au classement, et c’est Cholet qui est le grand gagnant de la soirée, nouveau leader de la poule A (3-9).

Un « classique » du hockey constituait une rencontre de deuxième partie de tableau entre les Drakkars de Caen et les Albatros de Brest, en attente de leur première victoire dans la compétition. Dans cette partie serrée, il a fallu attendre la mi-match pour voir l’ouverture du score pour les Bretons par l’intermédiaire de Mathieu Tremblay, assez rapidement imité par Samuel Hatto. C’est ensuite la défense qui a brillé jusqu’à la sortie de Ronan Quemener pour faire le surnombre. Stratégie payante avec le but de Loup Benoit à six contre cinq, mais les Normands ne sauront renouveler l’opération. Avec cette victoire qui débloque le compteur, Brest cède la lanterne rouge à Neuilly-sur-Marne, au repos ce week-end (1-2).

Il y avait la potentialité d’un nouveau leader également dans la poule B, avec les Spartiates de Marseille qui étaient exemptés. Cela pouvait d’abord permettre aux Yétis de Mont-Blanc de prendre les commandes en cas de succès cet après-midi sur la glace d’Épinal. Et tout démarrait en ce sens avec Éric Léger qui ouvrait les hostilités après trois minutes. Loin de se laisser abattre, les Spinaliens prirent la mesure de l’adversaire dans le deuxième tiers-temps, avec un triplé de Dominik Fujerik et un but de Martin Charpentier. Si Éric Léger redonnait de l’espoir aux siens en inscrivant son second but personnel, Deniss Baskatovs anéantissait tout cela en concluant la marque. Avec trois succès de rang, Épinal est l’équipe forte du moment qui profite de l’occasion pour devancer l’adversaire du jour au classement (5-2).

L’Étoile Noire de Strasbourg pouvait également recoller en s’imposant sur sa glace face aux Sangliers de Clermont. Le suspense fut très rapidement réduit à néant puisqu’après moins de cinq minutes, les Alsaciens avaient déjà inscrit trois buts par Sébastien Trudeau, Corentin Cruchandeau et Alejandro Burgos-Ramirez. Michal Duras puis Kévin Massy complétaient la marque rapidement, poussant Adrien Khelil a quitté la glace après treize petites minutes. Le reste de la rencontre fut de la gestion pour les hommes de Daniel Bourdages, avec à l’issue un match à trois points pour Jan Safar (0+3), Sébastien Trudeau (2+1) et Michal Duras (1+2). Clermont reste à la dernière place du groupe alors que Strasbourg rejoint Marseille à la tête de cette poule sud.

Opposition directe au classement enfin entre les Vipers de Montpellier et les Éléphants de Chambéry. Ayant signé leur premier succès la semaine dernière, les Éléphants enchaînent avec cette première victoire à l’extérieur. Les Chambériens ont remporté l’intégralité des périodes de la rencontre, grâce notamment au grand match de ses recrues françaises Lucas Chautant (1+3) et Bryan Sautereau (2+2). Chambéry grimpe à la cinquième place de la poule, et laisse la sixième à Montpellier (4-7).

Les commentaires sont fermés.