Mannheim – Lukko Rauma (CHL, groupe C, 4e journée)

87

Pour cette fin de première partie de CHL « estivale », en match retour, Mannheim reçoit Lukko Rauma, le champion de Finlande. Les Allemands ont subi la foudre (5-1) lors du match aller.

Lukko est resté dans l’ombre pendant de nombreuses années. S’appuyant sur une bonne base de jeunes joueurs, le club renouvelle le palmarès de la Liiga et apporte du sang frais même si le club a plusieurs fois atteint les demi-finales. Avec une moyenne d’âge de 24 ans, c’est une pépinière de jeunes qui compose l’effectif, et le niveau est déjà impressionnant avec trois joueurs de 21 ans dans les lignes arrières (Kukkonen, Pietilä et Laitinen). À ceux-ci s’ajoute Vili Saarijärvi, formé à Kuopio, qui est passé par la ligue junior de l’Ontario et l’AHL.

En attaque, le club met sur la glace ses jeunes avec Ylitalo (21 ans), formé au club, Nyman (22 ans) et Petman (20 ans) ex-internationaux U20. Mattila a lui aussi porté le maillot national et, après trois saisons NCAA, il a placé 25 points pour sa première saison pro avec Lukko. On retrouve aussi de l’expérience avec Hakulinen et le capitaine Ilomäki. L’effectif comporte plusieurs étrangers dont l’Américain Pooley pour sa première saison en Europe et les deux internationaux slovaques (Pospisil et Skalicky). Un point fondamental est à souligner avec le départ du coach champion Pekka Virta, remplacé par Marko Virtanen. Mais le groupe pourra s’appuyer sur un jeune gardien de très haut niveau pour ses 22 ans avec Lassi Lehtinen qui a joué une saison à 94% sur ses 35 matchs de saison régulière.

grosspavelAvant que le match ne commence, une déclaration est faite avec une minute de silence pour honorer la mémoire de la légende Werner Lorenz, décédé en mars 2020, dont le numéro de maillot a été retiré. Le n°2.

Le match débute par l’occupation de la zone allemande par le Lukko. Mannheim est bien en place et les deux équipes s’interceptent en proposant des organisations défensives solides. Mannheim se crée une première occasion avec un rapide tour de cage (7’10). La réponse est donnée par un tir direct puissant de Pitman (8’21). Les joueurs de Virtanen montent la cadence et un puissant shoot traverse Endras et retombe directement à la base du poteau (9’40). Une chaude alerte suivie par une pression gagnante en zone offensive. Repo reprend un palet « one-timer », distribué depuis l’arrière de la cage par l’international norvégien Michael Haga (10’32 : 0-1).

En supériorité numérique, les Allemands butent sur un système finlandais parfaitement hermétique et une vitesse de patinage impressionnante pour conquérir les pucks. Le patinage augmente encore et l’intensité imposée par les joueurs de Rauma permet de conserver la rondelle. Mannheim subit et patine pour chercher le puck. Et cela ne s’arrange pas, les Adler sont contraints de reculer. Mattila envoie un palet dangereux à la cage (18’35). En toute fin de période, Haga est sur le point de marquer avec sa reprise en cage vide, mais Endras fait le bon geste dans sa chute pour détourner (19’25). Lukko a appuyé fort sur l’accélérateur et les locaux se sont accrochés pour tenir le choc.

En deuxième période, Mannheim revient avec de bonnes intentions et monte d’un niveau dans le forechecking. Mais ce sont les Finlandais qui ont une capacité d’adaptation supérieure. Ils réagissent très fort avec une intensité physique et de la vitesse qui repoussent les bonnes intentions allemandes. Mannheim ne se sort pas de cette nasse. Ce match tourne à la bataille de position permanente et Pavel Gross encourage ses joueurs. Après la pause publicitaire, une nouvelle offensive pousse les « jaunes » à la faute. Wohlgemuth reçoit un sévère coup à la tête, derrière les cages de Lehtinen. Une double supériorité s’engage, mais c’est sans compter sur la faute de Lean Bergmann pour retenir, qui gâche cette phase. Lukko n’est pas inquiété. Les jaunes bloquent les tirs et se permettent même de porter le danger sur Endras. Les joueurs du Bade-Wurtemberg s’emploient pour bien faire mais bloquent sur une machine finlandaise solide et bien huilée. Mark Katic est fracassé par un « bouchon » de Petman et ne revient pas sur la glace par la suite. Dans ce tiers, la réaction de Mannheim n’a pas suffi pour déstabiliser une équipe adverse très solide.

endrasdennisLe troisième tiers débute avec la fin de la pénalité de Plachta. Au retour à cinq, les Allemands prouvent encore que leur système défensif est parfait et efficace, mais ils ne peuvent plus se projeter vers l’avant.  Il faut attendre 46’47 pour voir Rendulic shooter en pleine course, ce qui constitue la seule ouverture notable depuis le début de la période.

Endras est concentré et au top niveau pour détourner la reprise de Ylitalo (50’30). C’est dans un nouveau temps fort que Mannheim revient en zone offensive. Tout d’abord Rendulic effectue un tour de cage et tir sur Lehtinen (51’52). Ensuite, Nigel Dawes entre en zone et décoche un shoot qui traverse le trafic (53’00 : 1-1). C’est le soulagement pour les nombreux fans. Ce but a le don de rééquilibrer la partie et Mannheim retrouve de nouvelles forces pour aller chercher la victoire. « Korbi » Holzer reçoit un coup de crosse au visage. La supériorité numérique ne donne rien, Lukko tient parfaitement sa zone.

La mort subite s’engage, Pavel Gross prends son temps mort et tente le tout pour le tout. Mais ce sont les joueurs de Virtanen. Après une occasion chaude pour les jaunes sans pouvoir rabattre le palet vers la cage vide (63’30), Jason Bast avec Nico Krämmer s’échappent. Une mauvaise décision annihile l’offensive. Enfin Pospisil, seul, prend de vitesse la défense allemande mais Endras a le dernier mot.

Il faut en venir à la fusillade. Endras parvient à bloquer tous les tireurs et c’est Nigel Dawes qui surprend Lehtinen et délivre son équipe.

Mannheim a haussé son niveau de jeu pour tenir le choc et il a fallu une défense solide et un Dennis Endras des grands soirs pour aider à la victoire. La CHL reprendra en octobre avec un double défi entre Mannheim et Lausanne qui peut encore reprendre ses trois points de retard pour se qualifier. Le championnat débutera le 10 septembre avec un déplacement à Straubing.

Lukko Rauma a démontré un très haut niveau et la vitalité du hockey finlandais. Le champion reprendra la Liiga le 9 septembre avec la réception de Turku. Il conclura les matchs de poule de CHL face à Cardiff et n’aura besoin que d’un point en deux rencontres pour assurer sa place en huitièmes de finale.

 

Mannheim – Lukko Rauma 1-1 (0-1, 0-0, 1-0, 0-0) / 1-0 aux tirs au but
Samedi 4 Septembre 2021 à 20h00 à SAP Arena 3822 spectateurs.
Arbitres : Andre Schrader et Sirko Hunnius (ALL) assisté de Christopher Hurtik et Andreas Hofer (ALL).
Pénalités : Mannheim 8′ (0’, 6’, 2’) ; Rauma 10’ (2’, 4’, 4’)
Tirs : Mannheim 24 ; Rauma 25.

Évolution du score :
0-1 à 10’32 : Repo assisté de Haga et Abt
1-1 à 53’00 : Dawes assisté de Reul et Szwarz

Tirs au but :
Lukko : Skalicy (manqué), Pospisil (manqué), Haga (manqué), Ilomäki (manqué), Repo (manqué).
Mannheim : Krämmer (manqué), Dawes (réussi), Rendulic (manqué), Plachta (manqué).
 

Adler Mannheim

Attaquants :
Nicolas Krämmer – Andrew Desjardins – Matthias Plachta (2’)
Nigel Dawes – Jordan Szwarz – Lean Bergmann (2’)
Tim Wohlgemuth – Ruslan Ishakov – Borna Rendulic
Luca Tosto – Jason Bast (2’) – Valentino Klos

Défenseurs :
Ilari Melart (2’) – Korbinian Holzer
Mark Katic (-1) – Denis Reul
Philipp Preto – Thomas Larkin
Arkadiusz Dziambor – Sinan Akdag (+1)

Gardien :
Dennis Endras

Remplaçant : Felix Brückmann (G). Absents : David Wolf (poignet), Joonas Lehtivuori, Moritz Wirth, Markus Eisenschmid.

Lukko Rauma

Attaquants :
Pavol Skalicky (-1) – Julius Mattila (-1, 2’) – Kristian Pospisil (-1)
Anrei Hakulinen (+1) – Michael Haga (+1) – Sebastian Repo (+1)
Scott Pooley – Arttu Ilomäki  – Linus Nyman
Oliver Suni (2’) – Harri Kainulainen – Mikko Petman

Défenseurs :
Samuli Piiponen  – Vili Saarijärvi
Matthew Abt – Thomas Grégoire
Vili Laitinen – Miska Kukkonen (2’)
Noel Pietilä – Niklas Ylitalo

Gardien :
Lassi Lehtinen

Remplaçant : Samuel Jukuri (G). Absent : Onni Korkka.

Les commentaires sont fermés.