Recours devant le CNOSF sur les élections FFHG

1 730

Les élections à la FFHG semblaient jouées puisque la liste concurrente qui s’était formée avait été rejetée, plusieurs de ses membres s’étant rétractés après le dépôt officiel, le 18 mai dernier. L’assemblée générale prévue samedi 18 juin ne devait donc être qu’une formalité et aboutir à l’élection programmée de Pierre-Yves Gerbeau.

Mais ce scénario n’est pas encore certain à 100%. Privé de la bataille électorale annoncée, Jean-Luc Blache, qui conduisait la liste n°2 (Laurent Bellet n’ayant pas pu être candidat parce qu’il n’était pas licencié depuis au moins six mois même s’il a mené campagne), n’a pas désarmé et a préparé une riposte juridique. Il a fait appel à un avocat, qui aurait identifié des vices de procédure de la FFHG par rapport à ses propres règlements.

Munie de cet argumentaire, la liste n°2 vient donc de déposer un recours auprès du CNOSF, et obtenu une audition fixée à mercredi prochain : le caractère d’urgence a en effet été retenu au vu de la date de l’assemblée élective qui approche.

Notons que, dans l’hypothèse où ce recours obtiendrait gain de cause, cela conduirait nécessairement à un report de l’élection : il faudrait en effet déposer une autre liste en remplaçant les candidats qui se sont désistés (Guy Dupuis, Christer Eriksson et Aurore Grandvoinet), donc recommencer la procédure. Ce rebondissement fait peser une incertitude sur les présidents de clubs qui ont préparé leur déplacement à Cergy-Pontoise pour l’assemblée générale du week-end prochain.

 

 

Les commentaires sont fermés.