Le Lightning prend une option

231

Jeudi 9 juin, c’est dans un Madison Square Garden des grands soirs que le match 5 de la finale de la Conférence Est s’est déroulé entre les New York Rangers et les Tampa Bay Lightning. À la clé, une victoire qui permettrait à une équipe comme une autre de mener 3-2 dans la série et donc un potentiel avantage important pour accéder à la finale de la Coupe Stanley.

 

En amont de la rencontre, les supporters new-yorkais ont prouvé qu’ils possédaient vraiment le rôle de 7e homme. En témoigne cette séquence avec Jimmy Fallon, ou encore la célébration à l’unisson d’Adam Fox à la neuvième minute, auteur d’un point dans chaque rencontre au MSG en playoffs cette année, et fan des Rangers depuis sa tendre enfance…

 

Énergiques, incisifs, les Rangers font une bonne entame. Quelques secondes après l’ovation pour Fox, Lafrenière, Kakko et Chytil réalisent une action en triangle et Chytil est à deux doigts d’envoyer le palet dans le filet de Vasilevskiy, mais le Tchèque n’y parvient pas.

Discret au moment d’entamer le match, le Lighthing accroche le poteau pour la deuxième fois – Kucherov était le premier en début de rencontre – avec un tir de Nick Paul, du centre de la zone offensive. Malgré l’afflux des tirs venant de l’attaque de New York, Vasilevskiy tient bon et évite le naufrage en première période. Le portier de Tampa Bay a arrêté huit tirs quand son collègue dans l’équipe d’en face a dû en stopper seulement trois.

 

À l’entame du deuxième tiers, le jeu se fait physique, mais Ondrej Palat donne tout de même l’occasion à Tampa Bay de montrer qu’elle est loin d’être inoffensive, sur un lancer qui finit dans la mitaine de Shesterkin. Braden Schneider accroche Palat alors que ce dernier est proche de l’enclave. Cela donne une supériorité numérique à l’équipe de Jon Cooper qui sera sans gravité, même si le Lightning semble avoir retrouvé une étincelle de jeu. Puis c’est au tour de New York de bénéficier d’un powerplay pour un surnombre, également sans succès.

L’ouverture du score intervient un peu plus tard, alors que Zach Bogosian de Tampa dévie le palet en zone défensive sur la bande, palet récupéré par Ryan Lindgren sur le côté gauche. Bien que l’angle de tir soit plus que restreint. Il saisit sa chance, et marque (1-0, 30’29’’). Le choix de deuxième ronde de la Draft 2016 (choisi en 49e position par Boston) inscrit son deuxième but en playoffs. Les locaux n’auront toutefois pas l’occasion de rentrer aux vestiaires en tête, puis le défenseur Mikhail Sergachev égalise en fin de période, mettant ainsi fin à une série de 39 matchs sans but en play-offs (1-1, 37’34’’). Tampa est de retour au bon moment dans cette partie.

 

Dans un match aussi serré, durant les séries de surcroît, passer devant au scoring est très important en troisième période. Il va pourtant falloir attendre longtemps pour ce faire, puis la décision intervient dans les dernières minutes. Alors que les organismes des joueurs sont fatigués, Tampa Bay pose le jeu et permet à Ondrej Palat d’inscrire encore une fois son nom sur le tableau des scoreurs dans la série grâce aux assistances de Mikhail Sergachev et de Victor Hedman (1-2, 58’10’’).

 

Dans une tentative de « la dernière chance », les Rangers vont retirer leur gardien, mais celle-ci sera vaine. Brandon Hagel se retrouve alors tout seul devant un filet désert, pour fermer le tableau (1-3, 59’01’’). Victoire de Tampa Bay à l’extérieur, le Lightning prend ainsi une sérieuse option sur la finale de la Coupe Stanley, pour peut-être réaliser un three-peat d’anthologie.

Un incident toutefois à noter : la partie se termine dans une bagarre entre plusieurs joueurs sur la glace. Également à l’extérieur de la patinoire, des incidents ont été filmés, notamment une vidéo où l’on voit un supporter des Rangers asséner un coup de poing à l’endroit d’un fan du Lightning qui s’écroule au sol. L’auteur a été arrêté et deux chefs d’accusation ont été retenus contre lui.

 

(Un article de Thomas Woloch)

Commentaires d’après-match :

Gerard Gallant (coach des New York Rangers) : « C’est une nuit difficile, sans aucun doute. Mais demain, nous montons dans l’avion et on se tiendra prêt à jouer à Tampa Bay. Ça sera une bataille. Ils sont une bonne équipe de hockey. C’est pour ça qu’ils sont champions de la Coupe Stanley. On doit aller là-bas et jouer notre meilleur jeu et gagner pour nous donner une chance de jouer un match 7 à la maison. »

Steven Stamkos (joueur du Tampa Bay Lightning) : « Nous n’avons pas aimé nos deux premiers matchs, c’est sûr. On a joué de manière inhabituelle, du hockey bâclé… (…) On doit être en capacité de gagner ces matchs. On a trouvé la recette (NDLR : sur ce match) (…) Notre groupe peut certainement compter sur notre expérience. »

 

New York Rangers – Tampa Bay Lightning 1-3 (0-0, 1-1, 0-2)
Jeudi 9 juin 2022 au Madison Square Garden de New York. 18 006 spectateurs.
Pénalités : New York 13′ (0′, 2’+2′, 2’+5′), Tampa Bay 9′ (0′, 2′, 2′+5’).
Tirs : New York 25 (8, 8, 9) Tampa Bay 27 (3, 13, 11).

Évolution du score :
1-0 à 30’29″ : Lindgren
1-1 à 37’34″ : Sergachev
1-2 à 58’10″ : Palat assisté de Sergachev et Hedman
1-3 à 59’01″ : Hagel assisté de Kucherov

New York Rangers

Attaquants :
Chris Kreider – Mika Zibanejad – Frank Vatrano
Artemi Panarin – Ryan Strome – Andrew Copp
Alexis Lafrenière – Filip Chytil – Kaapo Kakko
Tyler Motte – Kevin Rooney – Barclay Goodrow

Défenseurs :
Ryan Lindgren – Adam Fox
K’Andre Miller – Jacob Trouba
Justin Braun – Braden Schneider

Gardien :
Igor Shesterkin

Remplaçant : Aleksandar Georgiev (G). Absents : Samuel Blais (genou), Jarred Tinordi, Zac Jones, Patrik Nemeth, Greg McKegg, Julien Gauthier, Libor Hajek, Tim Gettinger, Nils Lundkvist, Dryden Hunt, Ryan Reaves, Jonny Brodzinski, Keith Kinkaid (G, blessé).

Tampa Bay Lightning

Attaquants :
Ondrej Palat – Steven Stamkos – Nikita Kucherov
Brandon Hagel – Anthony Cirelli – Alex Killorn
Ross Colton – Nick Paul – Corey Perry
Pat Maroon – Pierre-Édouard Bellemare – Riley Nash

Défenseurs :
Victor Hedman – Jan Rutta
Ryan McDonagh – Erik Cernak
Mikhail Sergachev – Zach Bogosian

Gardien :
Andrei Vasilevskiy

Remplaçant : Brian Elliott (G). Absents : Brayden Point (jambe droite), Fredrik Claesson, Alex Barré-Boulet, Remi Elie, Darren Raddysh, Cole Koepke, Cal Foote, Anthony Richard, Maxime Lagacé, Hugo Alnefelt.

Les commentaires sont fermés.