Colmar – Annecy II (Division 3, huitième de finale aller)

61

Il était attendu, ce match. Non que ce fût une première à Colmar, puisque les Titans ont quasiment toujours joué au moins un tour de play-offs de Division 3 depuis 2011, hormis en 2014, puis l’année dernière. Non, on abordait ce match, dans la préfecture haut-rhinoise, surtout comme une fête, le bonus d’une saison et d’une qualification qui avait mis du temps à être confirmée.

AnnecyOn avait d’ailleurs rarement vu autant de monde dans les gradins de la patinoire… du moins pour assister à un match des Titans. Et les Colmariens avaient beau avoir évolué prélablement dans l’une des poules théoriquement les plus relevées du championnat, ils abordaient sans doute avec un peu d’appréhension cette rencontre face au lauréat de la poule alpine, quasi invaincu en première phase avec un nombre moyen de 7 buts marqués par match, et comptant dans ses rangs quelques anciens ou actuels joueurs de l’équipe fanion située un échelon plus haut. Qui plus est, les visiteurs se sont déplacés avec 22 joueurs, excusez du peu.

Heureusement, les Alsaciens ne garderont pas longtemps cette appréhension. Hormis une entame de match fébrile et tendue de chaque côté, les Titans vont, de façon naturelle, prendre le match à leur compte. Peut-être de façon encore timide en ce premier tiers, relativement équilibré, chacun des deux protagonistes s’offrant quelques essais bien sentis avant de connaître quelques sueurs froides, comme Jérémy Boehrer lors de cette mêlée en fusion devant sa cage (14’58 ») puis lors de ce tir à bout portant face à Nicolas Rey-Gaurez (19’21 »). Colmar, de son côté, avait déjà fait l’essentiel en ouvrant le score, lors d’un tir d’Eloi Lenner dévié de près par Joan Koenig (1-0 à 7’51 »), puis en acculant, dans la foulée, son adversaire dans sa zone.

C’est durant le second tiers que la physionomie du match change progressivement. Bien que privé d’un attaquant-clé (Maxime Mathieu, sorti avant les vingt premières minutes sur ennui physique), et donc obligé de recomposer ses alignements, le club haut-rhinois s’installe durablement en zone adverse, même si peu de tirs sont réellement comptabilisés de part et d’autres durant les 10 premières minutes. Annecy commence alors à appuyer plus physiquement son jeu, ce qui vaudra une bonne séquence d’animosité devant la cage de Cyril Bossier, contre lequel on a balancé physiquement Koenig par provocation. Le temps que la bousculade se poursuive entre les deux bancs de joueurs, puis que le corps arbitral tente d’éclaircir la situation, le match risque de basculer dans le malsain.

Il n’en sera rien. Colmar, pourtant privé d’un nouvel attaquant pour 10 minutes de méconduite, parvient à se reconcentrer pour reprendre son occupation territoriale très haut placée. Les locaux manquent toutefois de réalisme au moment de la finition. Les Annéciens, de leur côté, ne trouvent pas de solution pour s’échapper de leur étau. Il est alors temps que la période se termine car les protagonistes sont tous aux abois et de moins en moins lucides. Le vestiaire va leur apporter du calme et du repos.

ColmarÀ peine le temps de remonter sur la glace que les Titans scorent sur un tir lointain qui ricoche sur une crosse aérienne colmarienne, pour tromper tout son monde, à commencer par Bossier incrédule (2-0 à 40’49 »). Cette réalisation donne un coup de fouet à la rencontre, et notamment aux Alsaciens qui se ré-installent durablement dans la zone alpine. Cette fois-ci, Colmar ne lâchera plus rien, quand bien même la finition est toujours perfectible, notamment sur ce raid à deux contre un de Jonathan Boehrer et Koenig (48’48 »), ou sur cet arrêt-réflexe de Bossier face à Anthony Pernot (50’50 »). Un Bossier au four et au moulin durant cette période, mais qui n’aura pas le temps de refermer son angle sur ce rebond d’un tir lointain de Lenner, que Jonathan Boehrer va s’empresser de concrétiser (3-0 à 59’40 »).

Yoooh, ça, c’est du match de play-offs. De la tension, de l’engagement, de la concentration, de la détermination, les Colmariens ont monté d’un bon cran leur niveau. Oubliée la légendaire indiscipline colmarienne, finies (ou presque) les relances olé-olé, travaillées les passes et combinaisons (même s’il manque encore un peu de réalisme pour concrétiser), travaillé aussi ce ménage défensif pour ne pas laisser de palet traîner devant la cage de Jérémy Boehrer… oubliée aussi la fatigue des deux premières lignes offensives, au charbon quasiment tout le match. Dans ces conditions, la partie esr revenue à celui qui la voulait le plus. Attention cependant, trois buts, au hockey, ça se remonte rapidement. Qui plus est en Division 3.

Il faudra cependant qu’Annecy ajoute un gros plus à sa vitesse, son patinage et son jeu (sobre et simple) pour venir à bout de son adversaire.

 

Colmar – Annecy II 3-0 (1-0, 0-0, 2-0)
Samedi 4 mars 2017 à 18h00 à la patinoire de Colmar. 500 spectateurs environ.
Arbitrage de MM. Forget et Bergeron.
Pénalités : Colmar 20′ (4′, 4’+10′, 2′) ; Annecy 52′ (4′, 6’+10’+10′, 2’+20′).
Tirs : Colmar 39 (11, 10, 18) ; Annecy 26 (10, 8, 8).

Évolution du score :
1-0 à 07’51 » : Koenig assisté de Lenner et Pernot (sup. num.)
2-0 à 40’49 » : Koenig assisté de Lenner et Pernot (sup. num.)
3-0 à 59’20 » : Jo. Boehrer assisté de Lenner et Pernot (sup. num.)

Colmar

Attaquants :
Maxime Mathieu [puis Schultz ou Koenig à 20′] – Anthony Pernot – Jonathan Boehrer
Pierre Schultz – Benjamin Leconte – Joan Koenig
Vincent Besserer (A) – Julien Fuchs – Quentin Chauvel

Défenseurs :
Eloi Lenner (A) – Benoit Salvin
Mickaël Tin (C) – Lucas Maurer
Hugo Ledosseur – Iliann Eigelthinger

Gardien :
Jérémy Boehrer

Remplaçant : Rudy Le Gallic (G).

Annecy II

Attaquants :
Étienne Siboul – Nicolas Rey-Gaurez (C) – Maxime Accarier
Thomas Domenach – Pierre Tollet – Franck Saxod
Adrien Lanvers – Gail Perrée – Jordan Fata
Enzo Salvador – Florian Goerung – Cédric Fiocca

Défenseurs :
Pierre-Yves Benoist – Kevin Enselme (A)
Quentin Cimmino – Davy Rachex (A)
Anthony Denis – Nicolas Crettenand
Olivier Saniez

Gardien :
Cyril Bossier

Remplaçants : Hugo Sangiorgio (G), Dylan Rachex.

Tous les résultats et classements de division 3

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :