HA
top

Finlande : le point en chiffres

351

Le championnat finlandais a repris ses droits avec quelques internationaux français, dont un irrésistible Charles Bertrand. Après un premier mois de compétition, faisons le point en chiffres.

9 : le nombre de buts inscrits par Charles Bertrand, le meilleur total de Liiga. Après une saison 2016-17 plutôt compliquée aux Ässät, l’ailier parisien de 26 ans avait choisi de rallier Oulu et ses Kärpät, son sixième club en Finlande. A raison car il a fait plus que rebondir. Même s’il a connu de belles saisons auparavant à Vaasa, Bertrand est en train de réaliser le meilleur démarrage de sa carrière avec au total 14 points. En 13 matchs, il est déjà à mi-chemin de son record personnel, qui est de 19 réalisations en 2015-16.

39 : le nombre de points accumulés par la ligne Julius Junttila – Mikael Ruohomaa – Charles Bertrand, un trio qui mène la meilleure offensive de la ligue. Interviewé par Jatkoaika, Charles Bertrand reconnaissait sa chance d’évoluer sur cette ligne. L’énergique Ruohomaa et le créatif Junttila épaulent à merveille le Français, et ne sont pas étrangers à son excellent début de saison. Par ailleurs, Kärpät est deuxième de Liiga, à seulement un point du leader, le TPS Turku.

120 : l’âge de l’IFK Helsinki qui espère fêter dignement cet anniversaire à la fin de la saison, le dernier titre du club de la capitale remontant à 2011.

10 : le nombre de blessés qui était recensé pour l’IFK Helsinki en date du 5 octobre. Cela explique en partie le début de saison raté du HIFK qui a subi cinq revers consécutifs, avant de se reprendre en battant les Ässät. Le club de la capitale a aligné ensuite trois victoires consécutives.

15 : le 15 septembre 2017, Alexandre Texier a inscrit son premier but en Liiga. Il faut dire que la pépite grenobloise de 18 ans a rapidement pris ses aises au sein de sa nouvelle équipe, KalPa, devenant l’un des meilleurs joueurs de son équipe. Rapide et incisif, le premier choix de Columbus à la dernière draft NHL a marqué deux autres réalisations. Désormais membre de confiance malgré ses 18 ans, son entraîneur Sami Kapanen l’a repositionné de l’aile au centre. Il a actuellement de 69,2% de réussite aux mises en jeu.

14 : le rang de KalPa au classement de la Liiga, qui a subi dernièrement quatre revers de rang. L’entraîneur Sami Kapanen avait pointé du doigt en début de saison les trop nombreuses erreurs individuelles de ses joueurs. Rappelons que le club de Kuopio était finaliste du championnat en 2017.

3 : le nombre de points inscrits par Damien Fleury à ses 3 derniers matchs, il en totalise 5 au total depuis le début de la saison. Le 4 octobre dernier, le sniper bleu a même inscrit son premier but sous les couleurs du Rauman Lukko, illico dans le top 5 de la semaine grâce à la somptueuse passe de Janne Keränen. Damien Fleury avait déjà évolué en Liiga finlandaise durant la saison 2014-15, à Vaasa aux côtés de Charles Bertrand. Il a retrouvé d’autres bleus à Rauma avec Valentin Claireaux et Sebastian Ylönen. Leur club de Lukko, qui peut se targuer d’avoir mis fin à l’invincibilité à domicile du leader TPS, est quatrième du championnat.

93,7 : le pourcentage d’arrêts remarquable de Kaapo Kähkönen qui a disputé l’ensemble des matchs du Rauman Lukko, soit 13 (!). Désigné au rôle de substitut, Sebastian Ylönen n’a pour le moment pas été en mesure de disputer son premier match en Liiga, bloqué par les excellentes performances de son jeune coéquipier de 21 ans.

103.950 : en euros, la somme obtenue de la part des supporteurs des Ilves de Tampere. On savait les Lynx en grande difficulté financière, ce qui avait poussé l’organisation au lancement d’une campagne de financement participatif. Celle-ci a débuté en mai et s’est finie le 30 septembre. Avec ce pactole, le premier palier (40.000 €) et le deuxième (75.000) de cette campagne ont largement été dépassés. De quoi rendre un peu plus sereine la direction des Ilves.

KUKKONEN Lasse-110512-035500 : le nombre de matchs en Liiga disputés par Lasse Kukkonen, qui a été honoré samedi à Oulu. Le capitaine de Kärpät a joué toutes ses rencontres avec ce club. Kukkonen avait d’ailleurs obtenu pour la première fois le capitanat à 21 ans, avant de connaître quelques saisons en NHL puis en KHL. Le défenseur de 36 ans, qui a remporté six médailles avec les « hermines », est revenu à Oulu en 2013 et semble bien parti pour y finir sa carrière.

22 : l’âge des deux français engagés en Mestis, le second échelon finlandais. Passé par les sections juniors de Grenoble et Amiens, le défenseur Fabien Bourgeois a rejoint Joensuu et son club du Jokipojat. Mercredi dernier, Bourgeois a inscrit son premier but en Finlande, il totalise 3 points en 4 matchs. En revanche, la Finlande, Malo Ville connaît très bien après avoir côtoyé les prestigieuses écoles du HIFK, des Jokerit et du TPS Turku. Le fiston de Christophe, qui avait déjà évolué en Mestis la saison dernière le temps de quelques matchs avec TuTo, a déménagé à l’extrême nord du pays (à 10 kilomètres du cercle polaire !) à Rovaniemi, non loin du Village du Père Noël. Malo Ville compte une mention d’assistance.

8 : avec 8 buts et 9 assistances, Bastien Maïa est le huitième meilleur marqueur en Nuorten SM-Liiga, le championnat élite U20. À l’image de Malo Ville, l’ailier de 20 ans est le fils d’un ancien international (Pierrick Maïa) parti très tôt en Finlande. Bastien Maïa est l’un des deux Français à évoluer en Liiga U20 avec Hugo Gallet, défenseur du TPS Turku. Cet été, il a rejoint Lappeenranta et le club de SaiPa. Avec d’aussi bonnes performances, il était prévisible que la section senior allait lui ouvrir ses portes au cours de la saison. C’est chose faite ce mercredi 11 octobre 2017 avec le premier match en Liiga de Bastien Maïa.