Charles Bertrand champion de Finlande

577

À l’issue d’une finale âprement disputée, Charles Bertrand est devenu ce jeudi le deuxième hockeyeur français champion de Finlande. Retour sur les playoffs de Liiga et l’épopée du buteur des hermines.

Deux demi-finales contrastées

Deuxième de la saison régulière avec une fin d’exercice maîtrisée, le TPS Turku s’annonçait comme un sérieux obstacle au Tappara Tampere. Il n’en a rien été. TPS s’est incliné trois fois par un but d’écart mais n’a pu éviter le balayage en quatre manches. À 35 ans, Kristian Kuusela est toujours un marqueur redoutable, et le jeune gardien tchèque Dominik Hrachovina toujours remarquable devant les filets de la « hache » de Tampere. À vrai dire, le KalPa d’Alexandre Texier avait affiché davantage de résistance en quart de finale. La série Tappara – KalPa s’était prolongée jusqu’à six matchs, et il s’en est fallu de peu, un but précisément, pour qu’il n’en y ait pas un septième. Le jeune espoir français Texier a même connu un match à 2 points durant cette série.

BERTRAND Charles 130505 006Convaincants face aux Ässät en quart, les Oulun Kärpät ont connu davantage de difficulté en demi-finale. L’IFK Helsinki, cinquième au classement, a en effet poussé le vainqueur de la saison régulière jusqu’au septième match. Moins tranchant, son buteur Charles Bertrand, le meilleur de la saison régulière, n’avait inscrit que deux buts en douze rencontres de playoffs avant la finale. Le Français a d’ailleurs quitté la première ligne et son maestro Julius Junttila le 11 avril, rétrogradé sur la troisième le temps d’un match.

En éliminant le TPS Turku, le Tappara disputait sa sixième finale consécutive (!), un record dans l’histoire du championnat élite finlandais. Une qualification rapide qui a permis à Tappara de clore sa série cinq jours avant Kärpät. Mais alors, récupération facilitée ou perte de rythme ? En tout cas, les deux équipes se connaissent très bien puisqu’elles ont bataillé face à face pour l’or en 2014 et 2015, deux titres remportés par les Kärpät. Le Tappara s’est rattrapé depuis, avec deux titres de champion en 2016 et 2017.

Un réveil tardif pour Tappara

Charles Bertrand a retrouvé la joie de la première ligne, et celle de marquer puisque l’ailier parisien inscrira deux buts, dont un sublime, lors des deux premières manches gagnées par le club d’Oulu. En gagnant 2-1 en prolongation grâce à un but de Juha Koivisto, les Kärpät parviendront même à mener la série finale 3-0, à un succès du trophée suprême, le Kanada-malja.

Oulun Kärpät LogoLa Tappara semblait s’être déconnecté du hockey au regard de leur courte demi-finale, mais envisager un balayage, c’était peut-être sous-estimer la hache de Tampere, qui a ensuite puisé dans ses précieuses forces. Cela et des lignes totalement revues par l’entraîneur Jukka Rautakorpi ont permis au Tappara de réagir. Au match 4 à Tampere, Jere Karjalainen et Juhani Jasu ont marqué en deuxième période pour permettre une victoire 2-0, Dominik Hrachovina effectuant 21 arrêts pour blanchir ses adversaires. Et à Oulu au match 5, Tappara a commencé la rencontre tambour battant en menant 1-0 après 85 secondes (!) puis 4-0 à la mi-match. Charles Bertrand, auteur d’un but et d’une assistance, et les siens avaient réussi à égaliser à 4-4, avant que Jukka Peltola ne redonne l’avantage, finalement définitif, à Tappara 5-4. Avec deux victoires de suite, le double champion de Finlande en titre avait réussi à repousser un titre promis aux Kärpät, avant de revenir à Tampere.

Si le match 5 était particulièrement prolifique en buts, les deux finalistes ont serré les rangs durant le match 6. Veini Vehviläinen et Dominik Hrachovina intraitables devant leurs filets, le score sera en effet de 0-0 pendant la quasi majorité du match. La quasi majorité car, en reprenant devant l’enclave, Aleksi Mäkelä a marqué pour les Kärpät à 4’28 » de la fin ! Le but sera finalement synonyme de titre pour les Oulun Kärpät qui ont eu beaucoup de difficulté à terminer leur série finale mais qui finissent en beauté. Les « hermines » d’Oulu remportent ainsi leur huitième titre de champion, le troisième en cinq ans.

Charles Bertrand devient quant à lui le deuxième hockeyeur français champion de Finlande après Yohann Auvitu, en 2012 avec JYP de Jyväskylä. Arrivé en Finlande en 2009 à l’âge de 18 ans, l’attaquant parisien a finalement obtenu le titre suprême avec le cinquième club pour lequel il a évolué en élite. Un point final après une belle saison puisque Bertrand aura amassé 60 points, 37 buts et 23 assistances, en saison régulière et playoffs.

Cependant, nous ne pourrons pas voir Charles Bertrand en Bleu cette année puisqu’il a décliné l’invitation aux Championnats du monde de Copenhague, pour « raisons personnelles ». Espérons tout de même le revoir prochainement avec l’équipe de France, tant son talent mérite d’être exploité à sa juste valeur en sélection.

Ce talent, Charles Bertrand l’exercera en KHL la saison prochaine puisqu’il rejoindra le Sibir Novosibirsk, d’ailleurs avec son partenaire de choc de cette saison Julius Junttila. Bertrand rejoindra la Russie pour la première fois après neuf saisons en Finlande – et un passage en Suède – mais avec le devoir accompli.