Bulletin NHL : Le point sur la ligue, Zach Hyman écrivain, Crawford encore blessé, Vasilevskij en grande forme pour son retour

Dec 22, 2016; Denver, CO, USA; Toronto Maple Leafs center Zach Hyman (11) in the second period against the Colorado Avalanche at the Pepsi Center. Mandatory Credit: Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports
335

Le Bulletin NHL fait chaque lundi le tour des nouvelles les plus marquantes de la ligue. Signatures, blessures, échanges, on vous résume le plus important.

 

Le point sur la ligue

Anaheim se rapproche toujours plus de la ligne ! Avec trois victoires de rang, les Ducks ont désormais 5 points d’avance sur le 9e dans l’ouest et surtout leur jeu s’améliore à vue d’œil. Pour preuve, ils sont sur le point de rattraper Chicago à la 30e place pour les buts anticipés… S’ils en avaient besoin, St Louis  a encore implosé 7-2 contre Calgary. Chaque année une ou deux équipes tombent de très haut par rapport aux attentes du début de saison et les Blues sont le candidat de l’année. Selon Elliotte Friedman, tous les vétérans de l’équipe seraient disponibles si le prix est intéressant. Cela comprend bien-sûr Tarasenko mais aussi Pietrangelo et Parayko, des défenseurs que Toronto regarderait d’un œil envieux. Mais pas question de lâcher Robert Thomas ou Jordan Kyrou qui représentent la prochaine génération de l’organisation.

Toujours dans l’ouest, Sharks et Knights n’ont jamais été aussi proches de la ligne ! San José a gagné 6 de ses 7 derniers matchs en ayant marqué 3, 5, 5, 5, 3 et 7 buts ! Ça rentre enfin au fond des filets. Du côté de Vegas, les Knights ont marqué 3 buts ou plus à 6 de leur 7 dernières sorties, avec 11 points sur 14 à la clé.

Dans l’est, le PDO des Isles est passé en bas de 102 et l’équipe est sortie des playoffs (comme prévu). Washington profite, elle, d’un Ovechkin en fusion pour enchaîner les victoires.  Pittsburgh regagne le podium de la Métro alors que le vente tourne enfin dans le bon sens (comme prévu). Mine de rien, Montréal et Boston ont 4 et 5 points d’avance sur le 9e de la conférence et si les Habs ou les Sabres devant eux ne font pas figure de grands favoris (quoique Montréal est dominant à 5 contre 5), la vraie question à poser est plutôt : qui peut revenir dans le top8 d’ici la fin de saison ? Et la faiblesse de l’Atlantique ainsi que la médiocrité de la Métropolitaine, phénomènes déjà existants depuis 2 saisons, éclate au grand jour. Carolina marque enfin des buts mais ses gardiens se trouent (et Curtis McElhinney est blessé), les deux New-York sont faibles, Philadelphie et New Jersey (qui plonge cette semaine jusqu’à la ligne) n’y arrivent pas, Détroit et Ottawa sont à leur place et Florida joue mal en plus d’être malchanceuse.

Alors, le portrait est-il déjà figé dans l’est ? À moins que Columbus ou Buffalo ne tombent.

 

Zach Hyman écrivain

Un peu de joie cette semaine avec l’histoire peu connue de l’attaquant des Maple Leafs Zach Hyman. Si les joueurs de la NHL ont de plus de plus en hobbies hors glace, n’en déplaise aux mauvaises langues qui pensent qu’un joueur devrait penser hockey 24/7, il s’agit 99% du temps de créer une ligne de vêtements ou des compléments alimentaires…

Rien de tout cela pour Zach Hyman, 26 ans, qui a plutôt décidé d’écrire des livres pour enfants. Aîné d’une famille de cinq garçons, Hyman dit avoir été habitué à raconter des histoires et a commencé à écrire dès l’adolescence. Signé par un éditeur pour quatre livres, le joueur profite des avions et des hôtels pour noircir des pages, sans compter le long été des joueurs de hockey. Son but : apprendre aux enfants à avoir confiance en eux. L’histoire ici.

 

Vasilevskiy déjà en forme avec le Lightning, Berglund suspendu par les Sabres

Le soleil n’est pas le seul à briller en Floride puisque Andrei Vasilevskiy a effectué un retour spectaculaire avec le Tampa Bay Lightning. Lors du choc au sommet à l’Est face aux Toronto Maple Leafs, Vasilevskiy a été grandement mis à contribution avec 48 arrêts – son record en carrière – pour permettre au Lightning de l’emporter 4-1. Vasilevskiy a manqué 14 matchs à cause d’une fracture du pied gauche. En son absence, c’est Louis Domingue qui a tenu le rôle de numéro un avec des performances au-delà des espérances. Déjà confortablement en tête de la ligue avec six points d’avance sur son premier poursuivant, le Lightning sait qu’il dispose de deux gardiens de grande qualité dans la quête d’une nouvelle coupe Stanley.

Autre gardien de retour, Matt Muray a retrouvé du temps de jeu à l’occasion de la deuxième rencontre du back to back des Penguins ce week-end. En grande difficulté cette saison, le portier semblait souffrir de plusieurs blessures mineures l’empêchant de jouer à un bon niveau, lui qui présentait une fiche catastrophique de 4,08 buts encaissés en moyenne et 87,7% d’arrêts. En son absence, c’est Casey DeSmith qui a principalement gardé la cage de Pittsburgh et qui semble garder la confiance de Mike Sullivan en attendant un retour au meilleur de sa forme de Murray.

Les Buffalo Sabres ont annoncé samedi avant la rencontre face aux Washington Capitals avoir suspendu leur attaquant Patrik Berglund – déjà absent lors des deux dernières rencontres de son équipe pour « problème de santé » selon son coach – qui ne s’est pas présenté à l’équipe. Obtenu l’été dernier lors de l’échange qui a envoyé Ryan O’Reilly aux St. Louis Blues, Berglund est en difficulté cette saison avec deux buts et deux assistances en 23 rencontres. Son cas ne s’arrange donc pas avec sa nouvelle franchise à cause de cette absence qui n’a pas été appréciée par l’encadrement des Sabres.

Avec une infirmerie bien remplie, les Nashville Predators accueilleront sûrement chaque retour avec joie. Le premier à pouvoir revenir au jeu est Kyle Turris. Touché au bas du corps, l’attaquant a manqué trois semaines de jeu pour reprendre la semaine dernière face aux Vancouver Canucks où il aura eu une mention d’assistance. Le retour au jeu de Turris signifie que l’espoir Eeli Tolvanen retrouvera la AHL avec Milwaukee.

 

Crawford subit une nouvelle commotion qui met en péril sa carrière.

Voilà le genre de nouvelles que l’on n’aime pas voir au sujet d’un joueur. Corey Crawford a subi une commotion cérébrale cette nuit lors de la rencontre opposant les Blackhawks de Chicago aux Sharks de San José. Alors qu’ils arrivaient à pleine vitesse vers la cage,  Dylan Strome et Evander Kane n’ont pu éviter le portier dans un choc assez violent. Crawford s’est immédiatement tenu la tête et a rejoint dans la foulée le vestiaire.  Le cauchemar continue donc pour le gardien qui a déjà subi une commotion cérébrale en décembre 2017, le tenant éloigné de la glace presque 11 mois. De retour depuis peu, c’est une nouvelle absence longue durée qui s’annonce et une fin de carrière est peut-être même évoquée. Espérons avant tout que sa santé se rétablisse avant de penser à un quelconque retour au jeu.

Autre cas de commotion cérébrale, celui de Jordan Staal avec les Carolina Hurricanes. Sujet aux symptômes de cette blessure, l’encadrement n’a pas voulu prendre de risque et a placé son joueur sur la liste des blessés rétroactivement au 6 décembre. Comme souvent avec ce genre de blessure, difficile d’estimer une date de retour au jeu.

Retour à Nashville où l’on évoquait le retour de Kyle Turris mais les blessés sont toujours nombreux. En attaque, les deux grands absents sont Filip Forsberg et Viktor Arvidsson. Le premier cité est absent depuis le 1er décembre à cause d’une blessure au haut du corps alors que pour Arvidsson on sait que c’est une fracture du pouce qui l’éloigne de la glace depuis le 10 novembre. Dans les deux cas, un retour au jeu est envisagé au début de la prochaine année. Enfin en défense, PK Subban est proche d’un retour au jeu qui pourrait intervenir dès cette semaine. Absent depuis le 13 novembre, la nature de sa blessure n’a jamais été communiquée.

Du côté des Oilers, Oscar Klefbom a dû passer par la case chirurgie pour réparer plusieurs os cassés dans le petit doigt de la main gauche. Le défenseur s’est blessé en essayant de bloquer un tir de Sven Andrighetto lors de la rencontre face à l’Avalanche Colorado. La durée d’absence pour ce genre de blessure est habituellement de six à huit semaines. Alors que les écarts sont infimes dans la division Pacifique, la franchise d’Edmonton se serait bien passée d’une telle absence.

Alors qu’ils luttent au fond de la division Centrale, l’horizon ne se dégage pas pour les St. Louis Blues qui ont perdu cette semaine leur capitaine Alex Pietrangelo. Le défenseur numéro un a dû se faire opérer de la main droite et le directeur général Doug Armstrong a annoncé que sa condition serait réévaluée vers Noël. Avec un temps de jeu moyen de 24’37, l’absence a combler est de taille pour le staff des Blues.

À New York, mauvaise nouvelle pour les Rangers suite à la blessure de Kevin Shattenkirk. Le défenseur va devoir manquer deux à quatre semaines d’action suite à une dislocation de l’épaule subie lors de la rencontre face au Tampa Bay Lightning. En 29 rencontres, Shattenkirk a mis un but et sept assistances cette saison.

Les Ducks ont eux perdu leur gardien remplaçant Ryan Miller sur blessure lors de la rencontre face aux New Jersey Devils. Miller souffre d’une entorse à un ligament du genou et manquera six semaines d’activité. Pour pallier cette absence, les Ducks ont réclamé au ballotage Chad Johnson en provenance de St. Louis. Et alors qu’ils entament le plus long road trip de leur saison avec six matchs loin d’Anaheim, les Ducks vont devoir se passer des service de Rickard Rakell et Cam Fowler. L’attaquant a déjà manqué trois rencontres et même été placé sur la liste des blessés à cause d’une entorse de la cheville. Pour ce qui est du défenseur, il est absent depuis un mois déjà après avoir reçu un palet au visage et son retour n’est pas envisagé avant janvier.

Source Photo : Isaiah J. Downing, USA TODAY SPORTS

Les commentaires sont fermés.