Division 2 (18e journée) : le tableau des play-offs désormais connu

1 353

La saison régulière de Division 2 rendait son verdict ce soir, et avec lui se dessinait le tableau des huitièmes de finale de play-offs.

Dans la poule sud, il n’y avait guère de suspense pour la distribution des tickets, puisque les formations de Vaujany et de Limoges avaient terminé leur saison avant ce week-end aux deux dernières places du groupe, synonymes de poule de maintien. Restaient alors aux autres formations à déterminer l’adversaire en play-offs.
Cet adversaire ne pouvait guère être Valenciennes, d’ores et déjà dans le groupe de survie avant cette ultime journée, et ce ne sera pas non plus la réserve de Strasbourg, qui a subi ce que d’aucuns appelleraient un véritable camouflet. L’Étoile Noire jouait deux rencontres ce week-end et un point suffisait à obtenir la qualification en play-offs. Mais faute d’avoir pu se mettre à l’abri vendredi face à la réserve de Rouen (4-3), Strasbourg devait recourir à une « finale » face à l’adversaire direct, les Français Volants. Une chance que Paris n’a pas laissé passer en s’imposant 5-1, compostant ainsi le tout dernier billet à l’arrachée.

À la huitième place de la poule Nord, Paris aura fort à faire en play-offs en affrontant le vainqueur de la poule Sud, Clermont. Les Sangliers n’étaient guère à l’abri de se faire piquer la place à l’issue de cette journée, mais Radovan Hurajt et consorts ont fait le travail en s’imposant 3-1 face à une équipe d’Annecy qui a voyagé léger (seize joueurs alignés).

L’autre leader, au Nord, était lui incontestable. Cela lui valut peut être une forme de relâchement, puisqu’Évry-Viry s’est inclinée assez lourdement sur la glace de Châlons en Champagne, alors que les Franciliens menaient 0-2 après dix minutes de jeu. Festival offensif des Champenois voyant notamment un quadruplé de Vladimir Mikula et un triplé de Giordano Saputo (10-6).

La première place était actée depuis quelques journées déjà, Évry-Viry affrontera Roanne en huitième de finale. Les Renards n’ont pu terminer la saison régulière sur une victoire, car leurs adversaires du soir avaient encore la première place à portée de main en cas de défaite de Clermont (qui ne s’est guère produite). Cela n’en demeure pas moins une victoire pour les Bouquetins de Courchevel Méribel Pralognan, pourtant menés 2-0 lors de la première interruption (2-4).

L’histoire récente a prouvé que les équipes issues de la poule Sud s’en sortaient en général bien mieux en play-offs que leurs homologues du Nord, avec des confrontations directes qui tournent bien souvent à l’avantage des sudistes. Amnéville tentera de ne pas alimenter cette théorie. Les Red Dogs gagnent une place à l’issue de cette ultime journée en s’imposant 6-3 face aux Comètes de Meudon, dans un match où les pénalités défilèrent. Grosse performance pour Vladislav Vrtek, qui compte un point sur chaque but d’Amnéville dans la partie (trois buts et trois mentions). Son adversaire sera le septième de la poule Sud, Valence. Les Drômois ne partiront pas favoris, mais ont engrangé de la confiance avec un net succès face aux Ours de Villard de Lans (7-1).

Ce sera un chassé-croisé des adversaires, puisque le HCMP affrontera Meudon en huitième de finale.

Les Lions de Wasquehal semblaient confortablement installés à la deuxième place de la poule A, ils la cèdent finalement à Amnéville du fait d’une défaite à Rouen où Fabien Colotti s’est offert un triplé et deux assistances (8-4). Finalement troisièmes, les Nordistes devront se mesurer aux Ours de Villard de Lans pour atteindre les quarts de finale.

L’autre troisième a également terminé sur une défaite. Annecy prendra la direction de l’Alsace pour affronter le promu Colmar. Mais les Titans ne se sont pas rassurés en s’inclinant à domicile face à la lanterne rouge Valenciennes. Dans l’ultime minute, Guillaume Mameri fut l’auteur du but vainqueur (3-4).

Avec six points pris en deux jours, la réserve des Dragons de Rouen s’est replacée avec panache. Elle termine finalement quatrième de la poule A, et obtient l’avantage de la glace pour son duel à venir face à Morzine Avoriaz. Il aura manqué un petit point aux Pingouins pour dépasser leur adversaire du soir, Toulouse. Mais cette victoire sur le score de 5-2 permet à l’équipe d’Alain Boisson d’engranger de la confiance avant la confrontation face à Rouen.

La dernière affiche des huitièmes de finale opposera donc les Bélougas, quatrièmes de la poule B, aux Gaulois de Châlons en Champagne, forts de leur victoire de prestige ce week-end.

Le tableau des huitièmes de finale de play-offs :
(match 1 chez le moins bien classé le 23 février, match 2 chez le mieux classé le 2 mars, éventuel match 3 chez le mieux classé le 3 mars)

Évry-Viry (1A) – Roanne (8B) // Toulouse-Blagnac (4B) – Châlons en Champagne (5A)
Courchevel Méribel Pralognan (2B) – Meudon (7A) // Wasquehal (3A) – Villard-de-Lans (6B)
Amnéville (2A) – Valence (7B) // Annecy (3B) – Colmar (6A)
Clermont-Ferrand (1B) – FV Paris (8A) // Rouen 2 (4A) – Morzine-Avoriaz (5B)

Strasbourg 2, Valenciennes, Vaujany et Limoges joueront la poule de maintien. Première journée le 23 février.

Les commentaires sont fermés.