Division 1 (23e journée) : Cholet fait tomber le leader

521

À quatre journées de la fin de la saison régulière de Division 1, les positions s’affinent en vue de la seconde phase. Et les équipes-hôtes se sont bien souvent montrées souveraines ce week-end. Ainsi le leader Brest est tombé sur un os à Cholet, prétendant à une place en play-offs. Victoire sans discussion des Dogs, qui gagnent une place au classement et signent leur septième succès à domicile devant une patinoire à guichets fermés (4-1).
Cette défaite bretonne pouvait faire les affaires du dauphin Cergy : objectif partiellement atteint. À l’occasion d’un périlleux déplacement à Tours, quatrième du championnat, les Jokers furent menés au score de la cinquième minute jusqu’à seize secondes du terme et un but de Toni Kluuskeri offrant la prolongation aux Franciliens. Et c’est le Canadien Dylan Hood qui inscrit le but vainqueur pour l’une des deux seules victoires à l’extérieur de la journée. Les unités spéciales eurent un rôle crucial dans la partie puisque sept des neuf buts ont été inscrits en supériorité numérique, et un en infériorité (4-5 a.p).

Fort de ce succès, Cergy revient à un point du leader, et creuse l’écart avec son poursuivant et non moins voisin Neuilly sur Marne. Les Bisons étaient en déplacement à Marseille, qui profita de ce match pour en faire une rencontre évènement surnommée « le Glassico ». Les Spartiates ont ravi les 3 443 spectateurs du Palais Omnisports avec une victoire dessinée en première période sur des réalisations de Jarolin, Westerlund et Deshaies (3-1). Marseille grimpe à la quatrième place du classement et voit son adversaire du soir dans la ligne de mire, à trois points.

La mauvaise opération de la journée est donc pour Tours qui ne perd pas une, mais deux places. Les Remparts sont désormais sixièmes, puisque Briançon atteint le top 5. Les joueurs de Claude Devèze n’ont pas véritablement laissé de chance aux Corsaires de Nantes, qui étaient déjà menés de trois buts à l’issue de la première période. Avec trois points personnels, Jason Seed a contribué au succès sans bavure de Briançon dans la partie (6-3).

La deuxième victoire à l’extérieur de la journée est à mettre au crédit des Corsaires de Dunkerque. Sur la glace de Saint-Gervais, les Maritimes furent même menés à la marque en début de troisième période, mais le salut nordiste est d’abord venu d’un natif de Chamonix Mont-Blanc, Thibaut Colombin, auteur de l’égalisation avant que Marcel Balaz n’inscrive le but vainqueur à deux minutes du terme (2-3). Dunkerque revient dans la zone des play-offs, à la huitième place, tandis que Mont Blanc perd une position et se retrouve avant dernier.

Les Yétis se sont faits dépasser par La Roche sur Yon, qui ne pouvait plus se permettre de laisser des points en route pour obtenir une toujours accessible qualification en play-offs. Victoire très convaincante hier face aux Vipers de Montpellier, quatre des cinq buts du Hogly furent inscrits durant le tiers médian (5-1).

Et dans ce tir groupé d’équipes dans la course, Caen a gagné… tout en perdant une place (septième). Les Drakkars recevaient la lanterne rouge Chambéry, mais les buts d’Aurélien Dair et Maxim Makarov après moins de cinq minutes prouvaient que les Elephants ne furent pas là pour jouer les sparring-partners. La décision s’est finalement faite aux tirs au but, et au terme d’une longue séance, l’expérimenté Jaroslav Prosvic offrait la victoire aux Normands (5-4 t.a.b).

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.