Présentation Magnus 2019/2020 (IX) : Nice

435

Les Aigles du NHE ont réussi une très belle saison 2018/19 en atteignant leurs premiers play-offs et en terminant à la septième place – la meilleure de l’histoire du club – avec une différence de buts quasi-équilibrée. Un défi encore plus grand les attend : confirmer après avoir perdu tous leurs étrangers, leurs deux meilleurs JFL et leur capitaine ! Troisième attaque de Ligue Magnus l’an passé, Nice a perdu ses neuf meilleurs marqueurs, dont un seul volontairement : Frédéric Bergeron se contentait trop du poste d’ailier gauche après avoir peiné au centre, alors que Stan Sutor ne pouvait « gaspiller » un poste d’étranger pour un ailier de troisième ligne dans sa construction d’équipe.

Ces neuf marqueurs cités comprenaient deux joueurs prêtés par Poprad qui ont forcément été rendus au club slovaque ami. L’ailier Matej Palocko, pas à son poste, était devenu centre par défaut sur la ligne finlandaise, jusqu’à récolter la meilleure fiche +/- de l’équipe sur la saison écoulée. Peter Bjaloncik était arrivé en octobre pour compenser les blessures et un déficit de centres de métier. Les Finlandais, eux, ont tellement bien réussi qu’ils se sont mis en valeur pour mieux repartir. Tous réclamaient une augmentation de salaire supérieure à ce que le club était prêt à proposer. Pour Florian Sabatier, obtenu « grâce » à la faillite d’Épinal, les chances qu’il reste paraissaient quasi-nulles dès l’origine.

Les commentaires sont fermés.

consectetur Lorem ipsum in elementum Praesent mattis sem, ut Phasellus et, odio